Carburant : après les 100 euros, le gouvernement va proposer une seconde aide

Alors que le prix du carburant crève les plafonds, le gouvernement annonce son nouveau plan

Carburant : après les 100 euros, le gouvernement va proposer une seconde aide
© Capture Facebook

Le carburant atteint des prix que l’on aurait jamais imaginé. Les français dépendant de leur véhicule pour aller travailler se retrouvent pris à la gorge. Certes, la prime à l’inflation de 100 euros a permis de souffler un peu, mais ce n’est franchement pas suffisant face au prix affiché à la pompe. Heureusement, le gouvernement est sur le point de proposer une nouvelle aide afin de nous faire souffler un peu. L’équipe Objeko vous propose d’en savoir plus dans cet article.

Carburant : des prix au plus haut, record historique

Si vous utilisez votre voiture ou autre véhicule thermique de façon régulière, vous n’avez pas pu échapper à la flambée des prix du carburant. Et il est effectivement difficile de ne pas s’en apercevoir ! La pompe à essence n’a jamais été aussi chère. C’est un véritable record historique. Le ministère de la Transition écologique a publié ses chiffres officiels, et cela fait carrément peur ! Dans la semaine du 14 au 21 janvier, le gazole a atteint le niveau historique de 1,654 € le litre en moyenne.

Le Sans-Plomb 95-E10 a, lui aussi, battu le record historique, avec un prix en moyenne de 1,699€ le litre.  Cela signifie donc que dans certaines pompes, ce carburant a atteint ou dépassé le seuil symbolique de 1,70€ le litre ! Pour comparaison, la crise des gilets jaunes a débuté alors que l’essence atteignait seulement 1,53€ le litre en moyenne. La raison est toute simple. Le prix du baril de pétrole a fait un énorme bond de 330%. La crise de la COVID-19 est passé par là, ce qui a ralenti le rythme de production de l’or noir au sein de l’Opep et de la Russie.

Les stocks de carburant ont diminué, et le capitalisme boursier s’est chargé du reste. N’oublions pas non plus l’état, qui se sert bien grassement sur le prix affiché à la pompe. La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE) s’élève à 60,93 centimes par litre de gazole, et 68,78 centimes par litre d’essence. En plus de cam n’oublions pas la TVA de 20% sur le montant total !

Prime à l’inflation : 100 € pour compenser la flambée des prix du carburant

La flambée du prix du carburant n’a pas été la seule mauvaise surprise de ces dernières semaines. À vrai dire, cela fait deux ans que le coût de la vie est au plus haut, et les français se serrent la ceinture. Les aides gouvernementales ont fort heureusement permis de faire souffler les français, surtout en fin d’année. Et notamment avec la prime à l’inflation. D’un montant de 100 €, elle permet aux bénéficiaires de souffler un peu financièrement, et de compenser la hausse du coût du carburant.

Certes, cela peut paraître peu, mais cela reste tout de même une addition agréable au budget des français.  Le jeudi 21 octobre 2021, le Premier Ministre Jean Castex a ainsi annoncé cette prime pour aider à compenser cette perte de pouvoir d’achat conséquente. Tout actif, demandeur d’emploi, retraité, ou invalide disposant de moins de 2000 € de revenus par mois sont concernés. Des millions de français peuvent ainsi en bénéficier. Afin de simplifier sa réception, cette prime de 100 euros s’obtient automatiquement, sans démarches à faire pour les français.

Le Sénat a bien failli tout simplement annuler cette aide de l’État, la jugeant inadaptée. Certaines voix s’élèvent contre cette mesure, jugée insuffisante. Effectivement, au prix du carburant, ces 100 € de prime ne couvrent qu’un à deux passages à la pompe.

 

De nouvelles aides en préparation : tous les détails

Le gouvernement n’a pas dit son dernier mot concernant les aides liées au prix du carburant. Face à la colère générale, la peur de voir les gilets jaunes reprendre la rue, et les élections présidentielles qui arrivent bientôt, Emmanuel Macron et ses ministres essayent de la jouer finement. Ainsi, une nouvelle aide est pensée, bien que pour l’instant rien ne soit décidé. Parmi les pistes annoncées, on note particulièrement la piste d’un forfait kilométrique déductible des impôts.

En effet, le gouvernement souhaite privilégier les français qui utilisent leur véhicule pour travailler. Il semble impensable de rémunérer autant de foyers qu’avec la prime à l’inflation. Il ne nous reste plus qu’à attendre d’avoir confirmation par le gouvernement dans les prochains jours. Comptez sur Objeko pour garder l’œil ouvert et vous tenir informés sur les prochaines annonces gouvernementales concernant le prix du carburant et les aides liées. 


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.