Carole Dechantre (Les Mystères de l’amour): “désemparée et dégoûtée”, sa douleur suite à l’agonie de sa grand-mère

La comédienne franco-suisse a connu de nombreux drames dans sa vie. Serge Gisquière en a parlé dans son livre Hors Séries.

Carole Dechantre (Les Mystères de l’amour) : "désemparée et dégoûtée", sa douleur suite à l’agonie de sa grand-mère
© Bestimage / Bruno Bebert

La comédienne Carole Dechantre a très mal vécu la mort de sa grand-mère. L’interprète d’Ingrid dans Les Mystères de l’amour a en effet publié une photo choc sur Instagram. Car elle a voulu faire passer un message douloureux. Elle a même crié sa colère face à une situation qu’elle déplore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carole Dechantre (@carole_dechantre)

La comédienne franco-suisse a connu de nombreux drames dans sa vie. Serge Gisquière en a parlé dans son livre Hors Séries. Dans cet ouvrage, il est revenu sur les parcours des héros d’AB Productions. Il les connait bien puisque lui-même en fait partie depuis Les Vacances de l’amour. Carole Dechantre a ainsi évoqué dans cet ouvrage son agression se*uelle.

Agressée dès son plus jeune âge

L’imaginer vivre une première expérience aussi traumatisante, c’est étonnant, déroule ainsi Serge Gisquière au cours d’une interview avec Ici ParisCar Carole a de la poigne. Elle a aussi surmonté la perte de sa sœur. De ces drames, elle en a fait une force et c’est admirable“, ajoute ainsi le comédien.

Serge Gisquière a par ailleurs réalisé le film Libre échange (2010) avec Carole Bouquet. Il avait également fait état des malheurs Tom Schacht. L’interprète de Jimmy a en effet subi les maltraitances de sa mère durant son enfance. Cette dernière se vengeait sur lui “pour lui faire payer les infidélités de son père“.

Carole Dechantre n’a pas connu que de dures épreuves dans sa tendre enfance. La jeune femme a en effet connu de graves problèmes de santé. La comédienne a combattu ainsi quatre cancers de la peau. “J’ai mené pas mal de combats dans ma vie au niveau de la santé, révélait-elle en effet sur CNews en avril 2020.

Son combat contre la maladie

Déjà, j’étais une enfant malade et j’ai passé beaucoup de temps dans les hôpitaux, donc j’ai pas mal de pratique en combat de maladie”. Et début avril, Elle contractait ensuite le Covid.

Elle n’est d’ailleurs pas la seule. Elsa Esnoult n’y a pas non plus échappé. En février dernier, elle a caché au public sa contamination. “J’étais extrêmement fatiguée et j’avais des courbatures dans le dos. J’ai d’abord pensé à une grippe mais par précaution, j’ai passé un test Covid qui s’est avéré positif.”, avait-elle confié à nos confrères de Télé Magazine.

Et d’ajouter : “J’étais vraiment K.O. avec de fortes douleurs à la tête et un mal de gorge. Surtout, c’était très frustrant de perdre le goût. C’est là qu’on voit qu’il faut savourer tous les plaisirs simples de la vie.”, avait-elle poursuivi dans les colonnes de Télé Magazine. Heureusement,elle a depuis trouvé le chemin de la guérison.

Mais pendant sa maladie, Elsa Esnoult n’a rien dit.”Je n’en ai volontairement pas parlé sur mes réseaux sociaux pour ne pas attrister les gens qui me soutiennent. Ils sont tellement bienveillants envers moi qu’ils se seraient imaginé le pire”, a-t-elle confié aux journalistes du magazine Closer. Heureusement, aujourd’hui Elsa Esnoult va beaucoup mieux !

Ses adieux à sa grand-mère dans d’atroces conditions

C’est maintenant au tour de Carole Dechantre d’aller vraiment mal. Car la comédienne est en deuil et plus mal que jamais. En colère, elle a partagé une photo pour retenir l’attention du public.

La comédienne a en effet voulu alerter l’opinion. “Elle aurait eu 102 ans dans quelques jours… mais ma grand-mère n’aurait jamais voulu terminer sa vie dans cet état. Un corps de 26 kilos, alitée, dépendante, sénile et agonisante avec des difficultés à respirer, j’estime qu’elle n’a pas eu le droit à une mort digne”, a-t-elle ainsi lâché sur son compte Instagram.

Sur la photo, on découvre ainsi la main de Carole Dechantre tenir celle décharnée de sa grand-mère. “Je suis désemparée et dégoûtée devant un tel acharnement, une telle sacralisation de la vie à tout prix. Cinq jours d’agonie, quatre jours où j’ai guetté chaque râle, chaque respiration en espérant que ce soit la dernière…”, a ensuite poursuivi la comédienne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carole Dechantre (@carole_dechantre)

“Nous avons les moyens médicamenteux d’aider les personnes en fin de vie à mourir paisiblement. Pourquoi en France on n’opte pas systématiquement pour cette solution ?”demande Carole Dechantre.

“Malheureusement son joli cœur a tenu le coup très longtemps sans rien lâcher, et personne ne pouvait/voulait accélérer le processus de mort”, regrette-t-elle ainsi. Ses fans ont été nombreux à lui apporter leurs soutiens.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.