Cauchemar en cuisine : découvrez qui paie les travaux de rénovations dans l’émission mythique de M6 !

Cauchemar en cuisine n’est pas une émission comme les autres. On assiste à la métamorphose d’un restaurant en difficulté. Pour autant, on se demande bien qui casse sa tirelire pour payer tout ça ?

Cauchemar en cuisine : découvrez qui paie les travaux de rénovations dans l’émission mythique de M6 !
© M6

Fan de Cauchemar en cuisine, vous allez halluciner. Pour la première fois, on va vous dire qui paie réellement la facture ! C’est parti !

Cauchemar en cuisine comme vous ne l’avez jamais vu !

Depuis six ans, Philippe Etchebest fait vivre un Cauchemar en cuisine à ceux qui sollicitent son aide dans l’émission du même nom. Hélas, la mission est plus compliquée que prévu. Difficile de supporter les colères de ce chef étoilé. De son côté, il assiste souvent à des scènes hallucinantes Jamais il n’aurait toléré que les choses se déroulent ainsi dans sa brigade. Pour autant, l’objectif n’est pas de les ridiculiser face à la caméra. Même s’il a le verbe haut et une carapace en titane, c’est un hypersensible. On réalise bien que c’est le premier à se réjouir quand les efforts aboutissent. Mais avant d’arriver à crier victoire, ils doivent se remettre en question en revoyant totalement leur copie. Menu, recettes, décoration intérieure et extérieure, tout est passé au peigne fin. Pour autant, les téléspectateurs se demandent qui va venir payer la note ? Déjà au bord du gouffre, la trésorerie de ces établissements ne peut carrément pas assumer autant de frais. La rédaction d’Objeko a donc enquêté et vous donne la réponse tout de suite.

Un concept hors norme

Lorsqu’il arrive, Philippe Etchebest a toujours le même rituel. Il commande les spécialités du chef. Malheureusement, rares sont les fois où il a des bonnes surprises du premier coup. À vrai dire, on ne l’appellerait pas s’il n’y avait pas un manque cruel d’organisation en salle ou de saveurs gustatives. En tant que Meilleur ouvrier de France, il détecte tout de suite les problèmes de cuisson et d’assaisonnement. En ce qui concerne les ingrédients, il a le nez pour détecter les repérer des frais. Bref, rien ne lui échappe dans Cauchemar en cuisine. Et c’est tant mieux, on adore avoir quelques conseils !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Aussi, ne comptez pas sur lui pour prendre des pincettes. Entouré d’une équipe de chic et de choc, il a du pain sur la planche pour tout rénover. Du sol au plafond, en passant par le plan de travail de ses confrères, il analyse tout. Comment fait-il pour être au four et au moulin ? C’est le secret de Philippe Etchebest et il ne compte pas nous le donner de sitôt. En tout cas, à la fin de l’épisode de Cauchemar en cuisine, le beau temps l’emporte pratiquement toujours sur la pluie. Oui, mais à quel prix ? L’équipe d’Objeko vous dit tout !

Une ardoise salée !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6 (@m6officiel)

En tout, le tournage de Cauchemar en cuisine dure sept jours. Une fois qu’on a cette information, on se demande bien si on ne loupe pas quelques passages intéressants au montage. D’ailleurs, quelques anciens participants ont critiqué la méthode. Selon eux, il y a pas mal de coupures et tout n’est pas aussi rose que prévu. Malgré tout, l’émission continue de pulvériser des records d’audience. Qu’est-ce qu’on aimerait être une petite souris pour découvrir la somme totale des devis. Une chose est sûre. Le directeur des programmes de Studio 89 ne souhaite pas le cacher plus longtemps aux fans de l’émission de M6.  « Tout est à la charge de la production qui fournit également le matériel en cuisine »

Après avoir dégusté (ou pas) sa première assiette, Philippe Etchebest réclame toujours à rencontrer le chef. Contre son gré, il va analyser le contenu du frigidaire ainsi que des réserves. Gare à lui s’il trouve quelque chose de pourri ! Quant à l’électroménager, le cuisinier le plus respecté du TAF fait un inventaire méticuleux et le signale. En réel ange gardien, Romuald Graveleau met les bouchées doubles pour que tout le monde tire son épingle du jeu. « Si par exemple, il manque une plancha ou des fours, la production comble et refait la cuisine à neuf » Par conséquent, si des inspecteurs venaient contrôler si les normes de sécurité sont à présent à jour, ils ne seraient pas déçus du voyage. Limite, ils le donneraient en exemple pour ceux aux alentours. M6 s’occupe de tout, vive M6 ! Suite au prochain numéro de Cauchemar en cuisine et pourvu que ça dure !

Merci à nos confrères du journal Le Figaro !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.