Ce faux mariage d’Emmanuel Macron qui scandalise les internautes, aïe ça pique

Emmanuel Macron n'est pas au bout de ses surprises ! En effet, deux mois après sa réelection, il doit maintenant gérer les nouveaux députés de l'Assemblée nationale. D'ailleurs, il semblerait que la NUPES ait plus d'un tour dans son sac pour empêcher que ses mesures aboutissent.

© Starface

Si on avait prévu un tel scoop, Emmanuel Macron n’y aurait jamais cru ! Critiquée ou approuvée, l’attitude de la NUPES défraie la chronique !

SOS Emmanuel Macron en détresse !

Emmanuel Macron est épuisé. En effet, la campagne présidentielle comme celle des législatives crée le chaos. Vu qu’ils n’ont pas obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale, les députés de Renaissance redoutent une cohabitation. En ce qui concerne la Première ministre Elisabeth Borne, elle enchaine les interviews à un rythme effréné. Son objectif est de préparer les Français à son discours de politique générale. Plus que jamais, si elle veut conserver son poste à la rentrée, elle va devoir rivaliser d’ingéniosité pour convaincre l’opposition.

C’était sans compter sur la NUPES. Comme vous pouvez le voir, l’union des partis de la gauche semble vraiment déterminée à mettre des bâtons dans les roues à Emmanuel Macron et à son équipe. Pour preuve, l’épisode que nous nous apprêtons à vous raconter restera à jamais gravé dans les archives du Palais Bourbon. Accrochez-vous à votre siège, bouclez votre ceinture… Nous rentrons dans une zone de turbulences !

Quelle drôle d’idée !

Rien que le terme mention de censure suffit à faire frissonner Emmanuel Macron. De surcroit, au train où vont les choses, il ne pourra pas faire un pas sans risquer de subir les critiques de ses adversaires. On se rappelle qu’en 1997, Jacques Chirac avait préféré dissoudre l’Assemblée nationale… et ça s’est retourné contre lui ! Convaincu de l’efficacité de son chèque alimentaire, le mari de Brigitte peine à en expliquer les tenants et les aboutissants. Depuis le semi-échec de la prime d’inflation et la hausse des prix, les Français l’attendent au tournant. Quant au sujet de la retraite, inutile de préciser qu’il fait déjà grincer des dents chez tous les responsables syndicaux. Comment s’en sortir sans y laisser des plumes ?

La veille du fameux discours d’Elisabeth Borne, une poignée de députés de la NUPES prend les choses en main. En apprenant que Républicains et le Rassemblement National ont décidé de ne pas s’associer à leur projet de mention de censure, ils sortent de leurs gonds. A les yeux, c’est le signe qu’Emmanuel Macron a signé un pacte avec le d*able, à savoir Marine Le Pen. Pour titiller la curiosité des Français, ils vont organiser un événement parodique. Très vite, des souvenirs vieux de plusieurs décennies nous reviennent. Eh oui cher lecteur, comme vous, Objeko pense à la fausse union de deux humoristes mythiques. À l’époque, Thierry Le Luron et Coluche avaient fait la une de la presse. Est-ce que la situation va se reproduire ?

Qui aura le dernier mot… Emmanuel Macron ou l’opposition ?

Sur Twitter, une majorité d’internautes fustige l’initiative des fauteurs de trouble. Ils sont nombreux à ne pas saisir l’intérêt d’une telle démarche. D’une part, elle ne fait pas avancer le débat. De l’autre, elle décale considérablement le calendrier des promesses d’Emmanuel Macron. D’ailleurs, après ce mariage fictif entre les deux responsables politiques, les funérailles symboliques du front républicain sèment la panique. À l’approche des vacances et en pleine septième vague, nul doute que la NUPES va devoir rebondir rapidement. En somme, trouver quelque chose d’efficace pour faire entendre sa voix.

Cette image de ces trois dames semble attirer davantage l’attention des Français. C’est bien la première fois que la gent féminine est autant mis en avant sur l’échiquier politique. Est-ce un hasard ou bien une volonté d’Emmanuel Macron ? En définissant ainsi les contours de son second mandat, il fait un joli pied de nez à ceux qui le croyaient incapable de rebondir après cette crise sanitaire ! La suite, on vous la racontera forcément dans le prochain épisode d’Objeko. D’ici là, prenez-soin de vous !