« Ce ne n’était pas ma fille » : Max Boublil face à une découverte choc, il balance tout

Max Boublil fêtait son anniversaire ce 17 mai 2022. À l'instar de nos confrères du magazine "Public", nous revenons sur une anecdote choc de l'artiste. Une anecdote qui concerne son rôle de papa...

©Mathilde Durand

Max Boublil se faisait connaître du grand public en tant qu’humoriste. Il joue la comédie et brille dans des spectacles de stand-up. Mais ce qui fait décoller sa notoriété, ce sont ses parodies musicales. Des chansons provocantes à souhait qui peuvent faire sourire, hurler de rire ou tout simplement révolter celles et ceux qui écoutent les paroles. Le fait est que Max Boublil ne laisse personne indifférent. Depuis 2004 il entamait sa carrière d’artiste et ce n’était pourtant qu’en 2007 que sa popularité décollait. Ensuite, tout s’enchaîne très vite pour le compagnon de Virginie Benarroch. Dans sa vie professionnelle, qui le propulse acteur de télévision et de cinéma, ou plus récemment comédien de théâtre. Ainsi que dans sa vie privée, car le voilà devenu papa de deux fillettes, Alice et Tess.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Max Boublil (@maxboubliloff)

Les fans de Max Boublil savent sans doute tout ce qu’il y a à savoir sur lui. Mais Objeko vous assure que si vous ignorez cette anecdote, elle vaut le détour. Il s’agit d’une histoire que l’artiste racontait lors de son interview du 26 janvier dernier pour La boite à questions de Canal +.

Max Boublil raconte s’être retrouvé dans une situation délicate

Evidemment, il ne faudra pas croire que c’est la seule et unique situation délicate à laquelle l’artiste a été confronté dans sa vie. En tant qu’humoriste, acteur, chanteur et comédien, il a notamment appris à ses dépens que le ridicule ne tue pas. Comptez aussi sur le fait qu’il ait été confronté à des situations délicates avant de démarrer sa carrière, comme tout le monde. Et aussi sur le fait qu’il n’a pas fini d’en croiser, cela va sans dire. Néanmoins, Objeko espère pour Max Boublil qu’une situation telle qu’il la racontait dans sa dernière interview en date de La boite à questions ne se reproduira plus. Car, pour ne rien vous cacher, cela aurait pu très mal tourner.

Il faut bien l’avouer, les situations délicates sont toujours d’autant plus délicates lorsqu’elles concernent des enfants. Or, c’est à ses filles que Max Boublil va faire référence en racontant son anecdote choc sur Canal+. Ses filles Alice, née en 2012, et Tess, née en 2018.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

Deux petites filles adorables d’après ce qu’il est possible de voir dans le reportage de 50 minutes Inside. Et qui peuvent avoir une fâcheuse tendance à profiter du manque naturel d’autorité de leur papa d’après ce que nous pouvons comprendre. Mais Objeko vous l’accorde, tous les enfants testent les limites de leurs parents. Et ils vont les repousser jusqu’à ce qu’ils n’aient plus le choix finalement.

Une anecdote inoubliable qui aurait pu mal tourner

Pour revenir à l’anecdote complément folle que racontait Max Boublil sur Canal +, il faut remettre le contexte en place. Notre artiste semble avoir un peu la tête en l’air. Et malgré tout l’amour qu’il porte à ses filles, il peut donc lui arriver de ne pas faire rien attention aux détails…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Max Boublil (@maxboubliloff)

Cette histoire pourra sans doute donner des sueurs froides à certains parents. Ou bien en faire sourire d’autres qui auraient pu se retrouver par mégarde dans une situation similaire. Cette situation délicate est la suivante, Max Boublil la raconte avec une touche d’autodérision qui s’avère nécessaire. Puisqu’il doit raconter la dernière situation embarrassante en date qu’il ait vécu, autant le faire en faisant sourire son audience. Et la rédaction note donc que c’est sans hésiter qu’il dévoile ce récit…

« C’est quand je suis aller chercher mes filles à l’école. Il faut savoir que les enfants s’habillent souvent de la même manière. Enfin ils ont tous à peu près les mêmes vêtements à 6-7 ans. À un moment, je vois ma fille qui sort de l’école. Je la prends par la main et je l’emmène. Et je sentais qu’elle me disait ‘non je veux pas venir avec toi’ donc je forçais un peu. Et à un moment je regarde et je me suis rendu compte en fait que ce ne n’était pas ma fille. », racontait alors le comédien. Autant vous dire que s’il n’avait pas regardé la petite fille qu’il avait pris par la main, il aurait pu se faire accuser de kidnapping et traumatiser cette enfant.

Décidément, c’est bel est bien une histoire embarrassante que racontait Max Boublil, nos lecteurs ne diront pas le contraire. Mais rappelons que les erreurs sont humaines et qu’il est heureux que l’artiste se soit rendu compte à temps de sa gaffe. Et surtout, souhaitons un joyeux anniversaire au papa d’Alice et de Tess.