Ce produit Picard super pratique et dont tout le monde raffole contaminé rappelé en urgence!

Attention, Picard rappelle en urgence des nouilles sautées.

Ce produit Picard super pratique et dont tout le monde raffole contaminé rappelé en urgence!
© Picard Surgelés

Si vous avez récemment fait vos courses dans l’enseigne Picard, vérifiez bien que vous n’avez pas acheté des nouilles sautées. En effet, Picard rappelle en urgence certains sachets. Si le vôtre fait partie des lots contaminés, lisez au plus vite ce qui suit !

Le 12 février, des millions de personnes célèbraient le nouvel an chinois. Alors forcément, de nombreuses personnes en ont profité pour manger des mets aux saveurs asiatiques. Qu’il s’agissent de nems, de Bo bun ou encore de Pad thaï, au sein de la rédaction d’Objeko on en est friand. Et c’est bien simple : rien que d’y penser, on en a l’eau à la bouche.

Mais chez Picard, ces festivités ont un goût amer. En effet, la fête a vite tourné court. Car l’enseigne s’est rapidement aperçue que certains lots de ses nouilles sautées étaient contaminés.

Picard: “Nouilles sautées à la chinoise” 

Il s’agit très exactement des “nouilles sautées à la chinoise” de la marque Picard. Elles viennent ainsi d’être rappelées en urgence. En effet, on a pu déceler une teneur supérieure à la limite réglementaire d’oxyde d’éthylène dans les graines de sésame.

Les lots concernés sont les suivants :

Code article

  • 39659

Lot

  • L9354L0047
  • L0098

Date de durabilité minimale

  • 16/10/2020
  • 28/10/2020
  • 19/12/2020

 

Les produits à base de  sésame, de plus en plus rappelés

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Picard Surgelés (@picardsurgeles)

Le site Ouhla.fr  recense tous les produits faisant l’objet d’un rappel. Ce site indique ainsi que : “L’oxyde d’éthylène gazeux est utilisé comme biocide (bactéricide tuant les bactéries et leurs endospores), comme fongicide (tuant les moisissures et les champignons)“. Voilà qui n’est pas très rassurant !

Une teneur supérieure à la limite réglementaire d’oxyde d’éthylène

En effet, au niveau de la communauté européenne, les résidus ne peuvent dépasser 0,05 mg/kg comme fixé dans le règlement CE n°396/2005. Or, dans le sachet de nouilles sautées surgelées Picard, ce taux est plus élevé. C’est d’ailleurs un problème fréquent. Récemment, de nombreux rappels produits ont en effet concerné des aliments contenant du sésame et qui présentait le même problème avec l’oxyde d’éthylène.

Picard: Vos droits en tant que consommateur

Dans l’hypothèse où vous auriez acheté un produit de ce lot sans l’avoir encore mangé, rapportez-le au plus vite dans n’importe quel magasin Picard. Si vous n’avez plus de ticket de caisse, pas de panique ! Vous n’en avez pas besoin pour vous faire rembourser.

Par contre, si vous avez déjà mangé ce plat, veillez à consulter un médecin ou alors le centre anti poison de votre région si vous voyez apparaître le moindre problème.

Quelques bons réflexes pour éviter l’intoxication alimentaire

En dehors des rappels produits, il faut également veiller à suivre de bonnes règles d’hygiène chez soi pour éviter les risques d’intoxication alimentaire. En effet, les intoxications résultent de l’ingestion de bactéries ou de virus, de parasites, de toxines ou encore de produits chimiques.

Il faut tout d’abord respecter quelques règles de bon sens. Avant de faire la cuisine, il faut toujours passer par un bon lavage des mains avec du savon. Et attention : si pendant la préparation de vos plats, vous êtes amené à toucher la poubelle, il faudra alors songer à un re-lavage des mains ! Autre réflexe de base : il faut également prévoir une planche à découper pour chaque type d’aliment (viande, poissons crus, légumes).

Bien organiser son réfrigérateur !

Les micro-organismes peuvent rapidement élire domicile dans votre frigo. Alors mieux vaut tout faire pour qu’ils ne s’y sentent pas comme dans un bon nid douillet. Tout d’abord, débarrassez-vous de tous les emballages inutiles comme les cartons autours des pots de yaourts. Le carton attire l’humidité et les micro-organismes.

Ensuite, placez toujours les aliments les plus délicats, à savoir viande et poisson, dans la zone la plus froide du réfrigérateur, c’est-à-dire dans le bac du bas.

On conseille également d’éviter de mettre l’un à côté de l’autre un aliment cru avec un aliment cuit. Pour les restes, ils doivent se garder dans des boîtes hermétiques. Bien sûr, vous devez nettoyer votre réfrigérateur régulièrement et ne jamais accumuler trop d’aliments à l’intérieur !

Pour ce qui est du congélateur, c’est l’idéal car les bactéries ne peuvent pas se multiplier à des températures aussi basses. Par contre, ne faites  jamais l’erreur de re-congeler un plat congelé ! Et consommez un plat décongelé dans les 3 jours maximum. Avec tous ces bons réflexes, vous devriez éliminer tout risque d’intoxication alimentaire.


Alix Brun

Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.