Ces 7 symptômes très courants sont révélateurs d’une hypothyroïdie, êtes-vous concernés ?

Les problèmes de thyroïde sont courants. Pour les repérer, il faut être à l'écoute des réactions de son organisme. On vous révèle les symptômes dont vous pouvez être atteints.

©mr plantes

Il n’est pas toujours facile de savoir si on souffre d’hypothyroïdie. Il existe plusieurs causes et plusieurs symptômes assez flous et qui peuvent être liés à d’autres maladies. Ainsi, les médecins ne posent pas tout de suite le diagnostic sur ce genre de problème. Une chose est sûre, la manière la plus saine de découvrir ce problème, c’est d’écouter votre c*rps et de suivre votre intuition. En effet, celle-ci ne sert pas uniquement dans le domaine de l’amour et du travail, mais celui de la santé aussi. Nathalie Marquay, la femme de Jean-Pierre Pernaut, en sait quelque chose !

Hypothyroïdie : comment la détecter ?

Pour prendre soin de sa thyroïde au quotidien, une alimentation saine et équilibrée est indispensable #hypothyroidie https://t.co/W5UCi7TFqm

— Top Santé (@topsante) June 2, 2020

Pourtant, certains signes sont évidents et prouvent sans aucun doute que vous souffrez d’hypothyroïdie. On vous liste ci-dessous les 7 symptômes qui doivent vous alerter et faire consulter un médecin sans plus attendre.

1 Un état mou et lent

Les personnes qui ont un problème de thyroïde sont souvent fatiguées et elles manquent d’énergie. En plus, il existe un lien entre cette maladie et le syndrome dépressif. En général, quand vous souffrez de dépression, votre médecin contrôle toujours vos taux d’hormones en lien avec la thyroïde. Les deux combinés engendrent une grosse perte d’énergie. Vous n’avez pas du tout vos capacités intellectuelles habituelles ainsi que votre forme physique de base. Bien sûr, la dépression n’est pas forcément liée à l’hypothyroïdie, mais cela ne coûte rien de vérifier. Comme on dit, la prévention est très importante pour rester en bonne santé longtemps.

2 Un épuisement extrême et constant

Pour continuer avec le premier symptôme ci-dessous, la fatigue est réellement un révélateur. En effet, quand vous êtes si fatigués que vous ne pouvez même faire d’activités sportives, c’est qu’il y a un problème. Si votre tête est lourde, surtout l’après-midi, et si vous vous endormez n’importe où dès que vous vous asseyez, vous avez peut-être un problème d’hypothyroïdie. Et cette maladie n’est pas à prendre à la légère. Comme vous le constatez, elle peut être très handicapante.

3 Des problèmes de poids

Dans le cas où vous avez pris du poids très rapidement et que vous n’arrivez pas à le perdre malgré vos efforts sont également des signes de dysfonctionnement de la thyroïde. En effet, si vous faites du sport, que vous avez une alimentation équilibrée et que rien ne se passe sur la balance, c’est que vous souffrez certainement d’hypothyroïdie.

4 Un épiderme et des cheveux secs

Si vous souffrez de sécheresse au quotidien sur votre peau et que les crèmes nourrissantes ne sont jamais suffisantes, le coupable peut être un problème d’hypothyroïdie.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Labz Nutrition (@labz_nutrition)

5 Une perte de cheveux

On sait que la chevelure est très importante. Encore plus pour les femmes qui ne peuvent pas vraiment se raser la tête. Alors, quand il y a une grosse perte de cheveux inexpliquée et soudaine, c’est très angoissant. Les personnes concernées doivent vérifier tout de suite leur thyroïde. Pas de panique, rassurez-vous ! Si la raison est réellement une hypothyroïdie, vos cheveux repousseront avec un traitement adapté.

6 Une sensation de froid

Si vous avez constamment froid, un problème d’hypothyroïdie peut en être le principal responsable. Les victimes de ce trouble ont du mal à se réchauffer et leur c*rps reste constamment froid. Même dans un sauna ou un hammam ! En effet, cela n’a rien à voir avec le fait d’être simplement frileux ! Autre signe d’exemple, ces personnes ne transpirent pas, même quand elles font du sport.

7 Une température basse de l’organisme

Dans la même logique, si votre organisme affiche une température moyenne inférieure à 36,4°C, et cela, durant minimum trois jours, c’est qu’il faut se poser des questions.

#Canicule #MondayMotivation #Conseils #alimentation #Nutrition #Sport #MotivationMonday
❌Hypothyroïdie ou hyperthyroïdie, conseils pour les gens qui en souffrent sur mon groupe #Facebook 😍
Pour plus d’info contactez moi 📤 Rejoins-moi: https://t.co/Jd2MjrPnb0 pic.twitter.com/c9d14q8e3f

— Gabby Bonetto (@BonettoGabby) June 24, 2019

Quels sont les facteurs héréditaires de l’hypothyroïdie ?

Par ailleurs, si une personne de votre famille souffre des problèmes listés ci-dessous, vous avez plus de risques d’en souffrir aussi :

  • Goitre
  • Diabète
  • Sclérose en plaques (SEP)
  • Cheveux blancs et gris très tôt
  • Maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, lupus, sarcoïdose, Syndrome de Sjögren)
  • Des niveaux de cholestérol élevés
  • Les personnes qui sont gauchères
  • La maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse
  • Une thyroïde haute ou basse

Hypothyroïdie : ” Changer mon alimentation m’a permis d’arrêter le traitement “ https://t.co/9fYy5yPQlg pic.twitter.com/i3tRQsxu99

— Pureactu (@Pureactu) July 8, 2018

Vous l’aurez compris, à partir du moment où votre c*rps est ralenti d’une manière ou d’une autre, cela peut être un signe d’hypothyroïdie. Alors, n’hésitez pas à consulter et à exprimer vos doutes auprès de votre médecin.