Ces mauvaises habitudes de vie à changer qui favorisent l’apparition du cancer

Le risque de cancer augmente avec l’âge. Pas étonnant d’après ces dernières études scientifiques. On vous explique pourquoi !

©doctissimo

Avoir un cancer est de plus en plus fréquent. Mais on a 100 fois plus de chance d’en avoir un à 70 ans qu’à 20 ans. D’après certaines études scientifiques, cela aurait un lien avec la diminution de l’efficacité de nos défenses anti cancer quand on vieillit. Décryptage.

Quand un cancer apparaît, cela ne se produit pas en un jour. En effet, ce phénomène prend du temps. Et le diagnostic vient souvent après des années et des décennies d’accumulation de multiples mutations génétiques. Ces  mutations génétiques finissent par transformer leurs fonctions. Elles peuvent ainsi croître et envahir l’organisme.

Si le cancer apparaît souvent quand on prend de l’âge, c’est parce qu’il faut en effet du temps pour ces cellules pour effectuer leurs transformations génétiques. Néanmoins, des études scientifiques montrent que l’âge n’explique pas tout. En effet, ces mutations ne sont pas l’unique cause des cancers. 

Boostez vos défenses immunitaires !

Car ces études scientifiques ont montré que ces mutations génétiques apparaissent dès l’adolescence. Ainsi, quand le corps se développe et à la fin de l’adolescence, le corps contient déjà la majorité de ces mutations précancéreuses. C’est là une avancée incroyable dans la compréhension du cancer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DELPHINE REMY (@delphremy)

Ainsi, ces études mentionnent qu’une femme sur trois, âgée d’une quarantaine d’années, présente déjà des petites tumeurs aux seins. Quant aux hommes de la même classe d’âge, ils sont 4 sur 10 à en avoir au niveau de la prostate. Mais parmi toutes ces personnes, hommes ou femmes, seule une minorité connaîtra l’apparition d’un cancer. En moyenne, entre 10 % et 15 % d’entre eux développeront en effet cette maladie.

En conclusion, l’augmentation du cancer avec l’âge ne s’explique pas seulement par une accumulation de mutations par les cellules, qui elles aussi vieillissent.

Car il existe un second facteur à prendre en compte dans l’apparition des cancers. Il s’agit en effet du contexte ou de l’environnement. En effet, les cellules anormales prêtes à se transformer en cellules cancéreuses doivent affronter un environnement guère propice à un tel développement. Car l’organisme combat en temps normal la croissance de ces tumeurs. 

Comment stopper efficacement le développement de cellules cancéreuses ?

Pour rappel, le processus de division cellulaire nécessaire au fonctionnement de notre corps et à sa continuité fournit des milliards de cellules par jour, dont un million de cellules anormales. L’organisme fait donc tout pour freiner ces cellules anormales dans leur développement jusqu’à un cancer.

Et c’est là que nos habitudes de vie entrent en scène. Car notre façon de vivre a un rôle primordial sur la croissance de ces cellules anormales. Par exemple, le tabagisme, de mauvaises habitudes alimentaires, un problème de surpoids ou encore un manque d’activité physique provoquent la même chose : une inflammation de cet environnement, qui va ensuite favoriser la transformation des cellules anormales en cellules cancéreuses.

Avec le processus de vieillissement, ces mauvaises habitudes influent de plus en plus sur l’environnement. Ainsi, les mécanismes de défense s’affaiblissent. Cela augmente de fait la probabilité qu’une cellule anormale ne soient pas défendue correctement par l’organisme. Et donc qu’elle finisse par devenir un cancer.

Mais le cancer n’est pas une fatalité. Même lorsqu’on atteint le grand âge, on peut y échapper. Il faut cependant protéger son organisme au maximum. C’est ainsi qu’on préserve ses défenses naturelles, et qu’on empêche l’organisme de s’enflammer de façon chronique.

Comment se protéger d’un cancer ? Il faut donc manger des fruits et des légumes en grande quantité. Par ailleurs, on vous conseille de diminuer drastiquement les produits sucrés. Il faut ensuite veiller à conserver une activité physique régulière. Et de surveiller son poids. On diminue ainsi les risques de voir son organisme s’enflammer et de devenir un territoire favorable pour le développement des cellules anormales en cancer.