Cet enfant traumatisé par ses professeurs : scotché et sans repas, il est interdit de parler

Un petit garçon raconte que ses professeurs lui ont scotché la bouche et jeté son repas...

© istock – Cet enfant traumatisé par ses professeurs : scotché et sans repas, il est interdit de parler

Hoda Dannaoui ne s’attendait sûrement pas à ça en cherchant son enfant à l’école. A la maison, son fils de 5 ans  lui a révélé que ses enseignants lui avaient scotché la bouche. Une situation que personne ne devrait avoir à vivre. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Le petit garçon se plaint de deux de ses professeurs

Choisir l’école pour son fils est un choix tout à fait naturel. Si la plupart du temps, tout se passe bien, parfois malheureusement, ça dérape. Comme tous les autres jours, Hoda Dannaoui est allée chercher son fils, Abdul Dannaoui, à l’école primaire Highview située à Dearborn Heights, dans le Michigan. A la sortie de son fils, la mère de famille a directement remarqué que quelque chose n’allait. En effet, le petit de 5 ans, n’était pas comme d’habitude. Sa curiosité la pousse donc à lui demander ce qui n’allait pas.

Abdul Dannaoui. | Source : youtube.com/WXYZ-TV Detroit | Channel 7

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Hoda Dannaoui ne s’attendait pas à la réponse de son fils. En effet, quand son fils lui a raconté son histoire, la mère de famille était complètement sans voix. Elle n’imaginait pas une seule seconde que les enseignants de son école maternelle aient pu maltraiter son fils. D’après les dires du petit, deux de ses enseignants lui ont mis du ruban adhésif sur la bouche et ont jeté son repas à la poubelle pendant l’heure du déjeuner.

La réponse incroyable de l’école

Malheureusement, l’histoire ne s’arrête pas là. En effet, Abdul Dannaoui affirme ensuite à sa maman, que ses professeurs se sont moqués de lui devant ses camarades de classe. Des déclarations incroyables, que la mère de famille ne pouvait pas croire : »J’ai le cœur brisé émotionnellement. Déçue. C’est sa deuxième maison. C’est comme ça qu’ils traitent un enfant asthmatique ?« . Après avoir appris l’incident, les parents ont décidé de retirer l’enfant de l’école maternelle.

Abdul Dannaoui. | Source: youtube.com/WXYZ-TV Detroit | Channel 7

L’école a rapidement publié une déclaration officielle. Une publication honteuse selon les parents du petit garçon. En effet, la direction de l’établissement n’a pas vraiment pris les choses au sérieux. La déclaration donnait l’impression que leur enfant ne disait pas la vérité. Pire même, lorsque Hoda Dannaoui avait rendez-vous avec la directrice, celle-ci lui a tout simplement dit cette phrase horrible : »Ce qui s’est passé est mal, mais ce n’est pas un crime, non plus« .

Une plainte déposée par les parents ?

L’enseignant en question, a été mis à la porte. En revanche, les parents veulent voir le deuxième professeur en cause, partir également. Malheureusement, l’école ne le souhaite pas. En effet, selon la directrice aucune preuve ne peut être mise en avant contre le second prof. Il faut dire que le deuxième mis en cause, est un ami de la directrice : »Elle protège les siens. Elle protège son amie, et c’est injuste ». La prochaine étape pour la famille, c’est d’intenter une action civile. Hoda Dannaoui veut absolument obtenir réparation pour son fils. Et vous, qu’auriez-vous fait à sa place ?