Cette femme épouse Marcel pour son argent, sans se douter de la vengeance qu’il avait préparée

Est-ce qu'il y avait vraiment de l'amour entre eux ? On ne le saura sûrement jamais. En tout cas, pour les proches, cela ne fait aucun doute. Cette femme a débarqué dans la vie de l'agriculteur pour lui dérober ses biens...

©capture facebook

Toutes les personnes ne se marient pas toujours par amour. Hélas, parfois, c’est par nécessité, par obligation et d’autres fois, ce sont pour des raisons financières et par intérêt. C’est le cas d’une agente immobilière, Sandrine Devillard, qui a épousé un agriculteur de 67 ans, Marcel Amphoux. L’histoire a fait la une des journaux… Mais, cette femme n’avait sûrement pas imaginé qu’il pourrait un jour se venger… On vous raconte les détails de cette affaire.

Cette femme citadine a épousé un agriculteur perdu dans sa montagne… Pour quelles raisons ?

Marcel Amphoux est un agriculteur solitaire de 67 ans qui vit loin de tout dans la montagne. Il se trouve dans le village du Puy-Saint-Pierre, près de Briançon. Une chose est sûre, il n’a pas un physique très avantageux et il n’est pas non plus très soigneux de sa personne ni de son logement à l’hygiène douteuse. En effet, il vit dans une cabane mal entretenue, sans eau courante ni électricité. Pas de quoi faire rêver la jolie blonde plutôt coquette qui vient de Paris et qui travaille dans l’immobilier. De plus, l’agriculteur est 25 ans plus âgé qu’elle. Pourtant, à en croire leurs propos, quand ils se rencontrent, c’est le coup de foudre. Mais alors, qu’est-ce que cette femme fait avec cet homme ?

Une femme qui débarque du jour au lendemain dans sa vie

Quand l’agente immobilière de Paris a débarqué dans la vie de Marcel du jour au lendemain, personne n’a vu du bon œil cette relation. En effet, l’entourage de l’agriculteur a essayé de le mettre en garde contre cette femme. Ses proches ne croient pas du tout à leur histoire et pensent que la jolie blonde a quelque chose derrière la tête… mais quoi ?

Malgré les doutes de sa famille et de ses amis, Marcel est tombé sous le charme de cette femme qui le sort de sa solitude. Alors, il décide d’ignorer leurs critiques et de vivre son histoire avec cette Parisienne. Très vite, le couple a parlé de mariage. Trop vite pour l’entourage. Le couple ne vivait pas ensemble, car Sandrine était obligée de continuer son travail dans la capitale de l’hexagone. Alors, elle lui rendait visite dès qu’elle le pouvait.

L’agriculteur meurt un an après son mariage

Cet homme vivait de rien et dépensait très peu, mais il avait en réalité quelque chose qui vaut de l’or… En effet, Marcel était le propriétaire de plusieurs terrains dans les Alpes, près de plusieurs stations de ski. Des terrains de valeur, donc… Ainsi, c’est certainement ses terrains et non son physique qui a attiré cette femme… C’est pour cette raison aussi que les proches du vieil homme pensaient qu’elle était là uniquement pour l’argent. De plus, en sachant qu’elle est agente immobilière, elle sait repérer les bonnes affaires.

Hélas, un an après leur mariage, Marcel a rejoint les étoiles. Celui-ci se trouvait en voiture avec deux autres personnes et ils ont eu un accident de la route. Un seul a survécu à ce drame et ce n’est pas Marcel. Alors, très vite, les regards se sont tournés vers cette femme. Comme par hasard, elle s’était mariée un an avant avec Marcel… Selon les enquêteurs de police, Sandrine est totalement innocente. En effet, il s’agit bien d’un malheureux accident de la route, comme il en arrive souvent. Que s’est-il passé à la suite de l’enterrement ?

Une grande surprise après la mort de Marcel

Quand Marcel est mort, la jeune femme a repris la main sur ses biens immobiliers. Celui-ci hébergeait gracieusement des locataires qu’elle s’est empressée de déloger tout de suite.  Mais, elle n’aurait jamais imaginé que son défunt mari aurait pu faire une chose pareille. Ce dernier l’a complètement déshérité… Est-ce qu’il avait fini par se rendre compte que quelque chose clochait dans cette histoire ?

Dans son testament, Marcel a donné les logements aux locataires eux-mêmes et une partie de sa fortune à ses amis et sa famille. En colère, Sandrine entame des poursuites et essaye de faire invalider le testament, mais jusqu’à ce jour, elle n’a pas encore réussi… Finalement, ce n’était pas une si bonne affaire immobilière que ça !