Cette mère de Familles nombreuses dévastée par la séparation avec ses 3 enfants

Une des mamans participant à l'émission "Familles nombreuses" vit une partie de son temps séparée de ses trois enfants. Bouleversée, elle confie son désarroi sur son compte Instagram.

© TF1

Sur TF1, l’émission « Familles Nombreuses » met en lumière le quotidien de parents élevant plus de quatre enfants. Les téléspectateurs découvrent alors le train de vie effréné de ces familles aussi surprenantes qu’attachantes. Aujourd’hui, ils sont plus d’un million de fans à suivre les aventures passionnantes de ces joyeuses tribus. Comme une série TV, l’émission nous tient en haleine et nous permet de nous identifier aux « personnages » bien réels.

Parmi ces familles que nous pouvons suivre tout au long de la semaine dès 17h30 : celle d’Ambre Dol, une maman très amoureuse de son mari, Alexandre. La petite troupe dont ils prennent soin chaque jour apporte beaucoup de bonheur à la jeune femme. Néanmoins, celle-ci doit faire face à un grand vide. Objeko vous en dit plus sur cette épreuve à laquelle la jolie maman de cinq enfants doit faire face quotidiennement.

Ambre Dol : Une maman de « Familles Nombreuses » qui souffre beaucoup de l’absence de ses aînés

Ambre Dol et son époux, Alexandre, filent le parfait amour. Aujourd’hui, le couple est à la tête d’une tribu de cinq bouts de chou. Parmi ces frères et sœurs, trois ne sont pas issus de ce mariage. En effet, Ambre a partagé sa vie avec un autre homme avant de rencontrer Alexandre. De cette première union sont nés Jade âgée de 13 ans, Maëlys âgée de 11 ans et Lizandro âgé 6 ans. Malheureusement, la maman de « Familles nombreuses » est contrainte de partager leur garde depuis sa séparation. Pour elle, cette situation est très difficile. Sur son compte Instagram, elle évoque une véritable souffrance.

« Je déteste le lundi ! Ce lundi qui me déchire à chaque fois depuis le début de ma garde alternée il y a plus de 5 ans déjà.. » confie-t-elle à ses abonnés. À la lecture de ses mots, on comprend le déchirement qu’elle ressent à chaque fois qu’elle doit se contraindre à laisser partir ses trois aînés. Ce 4 avril, elle ajoute en toute transparence : « Cette situation, je ne l’ai pas souhaitée… Je n’ai pas fait des enfants pour les avoir une semaine sur deux ! Ce n’est pas le but d’une vie familiale, mais la séparation et le divorce ne sont pas une tragédie et mes enfants ne doivent pas s’arracher comme des meubles de la maison. »

Ainsi, la maman de cinq enfants révèle la souffrance ressentie par de nombreuses mères dans sa situation. Sur ses réseaux, elle partage son point de vue quant au principe de garde partagée si difficile à organiser et, surtout, à accepter. Confrontée à cette séparation déchirante toutes les semaines, Ambre Dol s’exprime en toute franchise. On comprend aisément que la jeune femme dynamique vit très mal cette situation.

Ambre fait passer le bonheur de ses enfants avant le sien

Certes, Ambre ressent un grand vide chaque jour qu’elle passe loin de ses trois premiers enfants. Néanmoins, elle ne regrette pas son choix de s’être séparée de son ex-compagnon. De plus, elle est parvenue à maintenir une bonne relation avec ce dernier. Or, tous les parents concernés le savent, une bonne entente facilite grandement le quotidien des enfants élevés par des parents séparés.

En outre, la maman de « Familles nombreuses » reconnaît qu’elle ne pourrait se résoudre à séparer ses aînés de leur père. « Je n’avais aucune raison de retirer mes enfants à leur papa… il en avait besoin autant que moi… Si je devais écouter égoïstement mon cœur je serai partie dans des batailles en laissant des traces indélébiles sur le cœur innocent de mes enfants. Je n’ai pu qu’accepter cette situation pour le bonheur de mes enfants et même si chaque lundi de leur départ je suis seule, terriblement seule, je suis certaine que j’ai fait le bon choix pour leur équilibre, pour leur bien-être. » 

Comme beaucoup de mères dans sa situation, la maman suivie par plus d’un million de téléspectateurs fait du bonheur de ses enfants sa priorité. Ainsi, elle parvient à relativiser sa situation et à accepter, tant bien que mal, la séparation qui la guette chaque lundi. De plus, elle peut compter sur son mari dévoué et ses deux cadets pour lui apporter tout le soutien et l’amour dont elle a besoin.