Charlène de Monaco: Elle se rebelle et réclame ces choses à Albert II !

Faut-il s'attendre un jour à un retour de la princesse du côté de Monaco ?

© Jean-François Ottonello/Nice-Matin/Bestimage

Depuis plusieurs mois maintenant, Charlène de Monaco a quitté le Rocher pour l’Afrique du Sud. Selon un expert royal, son retour serait conditionné par un certain nombre de réclamations au prince Albert II. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va vous en dire plus sur le sujet. Vous êtes prêts ?

La belle-soeur de Charlène rassure tout le monde

Depuis plusieurs mois maintenant, Charlene de Monaco n’est pas réapparue aux côtés d’Albert II. En effet, alors qu’elle n’aurait dû rester que quelques jours en Afrique du sud, voici des mois qu’elle est là-bas. Il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs sur un possible divorce viennent sur la table. Si officiellement, elle est bloquée dans le pays à cause de ses problèmes de santé, pour certains c’est un signe que le couple est sur le point de se séparer. Heureusement, la belle-soeur de l’ancienne nageuse vient éteindre l’incendie.

Pour éteindre le feu, Chantell Wittstock a réaffirmé que sa belle-soeur était bien retenue en Afrique du Sud en raison de ses problèmes de santé. Elle affirme également, et c’était important de le faire, que les rumeurs sur Internet, sont totalement fausses. En effet, d’après elle, Charlène et Albert n’ont aucun problème. D’ailleurs, le prince aurait prévu de faire un petit détour par l’Afrique du Sud dans les semaines à venir. Evidemment, si la situation du pays le permet :”Si la réglementation Covid le permet, le prince Albert et peut-être les enfants viendront lui rendre visite fin août“.

Albert donne des nouvelles de Charlène

Charlène de Monaco n’est pas près de rentrer sur le Rocher. Victime d’une infection de la sphère ORL lors d’un safari, elle a dû faire l’objet d’une opération qui l’empêche de prendre l’avion pendant encore au moins trois mois. D’ailleurs, lors d’une récente interview accordée à la radio sud-africaine, la princesse a évoqué un possible retour à la “fin octobre“, précisant qu’elle ne pouvait pas “forcer (s)on rétablissement“. Il faut dire qu’en plus, elle a de nouveau dû passer sur la table d’opération. C’était ce vendredi 13 août. Une intervention de plus de quatre heures sous anesthésie générale.

Cette opération a eu lieu au niveau des oreilles, du nez et de la gorge, afin de corriger les complications générées par sa précédente opération. Et pour savoir comment s’est passé l’intervention, Albert II a décidé de sortir du silence. En effet, le prince s’est autorisé une rare prise de parole pour donner des nouvelles de sa compagne : »L’opération s’est bien passée, la princesse Charlène se repose et nous pensons à elle avec tendresse ». Dans la foulée, il a confirmé l’information de Chantell Wittstock. Avec les enfants, ils iront en Afrique du Sud très prochainement.

Des conditions pour retourner sur le rocher ?

Si tout le monde se reverra bientôt, selon un initié du palais, ça ne veut pas dire que tout va bien dans le couple. En effet, dans les colonnes du magazine allemand Bild, une source explique que Charlène de Monaco souhaite bien retourner à Monaco, mais sous certaines conditions. Elle veut notamment mettre la pression sur Albert : »Elle veut mettre la pression à Albert. Ce qu’elle souhaite, c’est que les jumeaux développent un plus grand lien avec l’Afrique du sud, mais elle réclame aussi de véritables responsabilités ».

Toujours d’après la même source, Charlène de Monaco ne se sentirait pas vraiment à sa place au sein de la famille royale. C’est notamment ce qu’avait confié une de ses amies proches il y a quelques semaines maintenant : »Elle était pleine de bonne volonté, mais elle s’est vite sentie jugée et incomprise. Alors elle s’est renfermée pour se protéger ». Est-ce que Albert sera prêt à accepter les conditions ? C’est ce que nous allons voir dans les prochaines semaines. Affaire à suivre.