Charlene de Monaco en cure de désintoxication ? La princesse bien plus mal qu’en réalité

Si Charlène de Monaco souffre bien de problèmes ORL, la princesse serait aussi en plein sevrage afin de combattre une addiction qui la touche depuis de très nombreuses années.

Charlène de Monaco avec sa dernière publication engagée, elle met le feu à la Toile !
© Jean-François Ottonello/Nice-Matin/Bestimage

Si depuis de nombreux mois, l’état de santé de la princesse Charlène de Monaco inquiète, de nouvelles informations apportent aujourd’hui un éclairage différent sur le sujet. Alors qu’elle se trouve toujours en Afrique du Sud en raison d’un problème, il existerait ainsi une autre raison à son l’exil. En effet, elle serait actuellement en train de combattre une addiction qui la touche depuis de nombreuses années. Objeko vous explique tout !

Princesse Charlène de Monaco : accros aux médicaments, les médecins seraient à ses côtés

Une très longue absence

Depuis plusieurs mois maintenant, la princesse Charlène de Monaco n’a plus mis les pieds sur le rocher. En effet, au début de cette année, l’épouse du Prince Albert de Monaco quittait la Principauté et ses enfants. Elle se rendait alors en Afrique du Sud dans le cadre d’une mission de protection de la nature. Suite à un problème ORL, les médecins lui auraient par la suite interdit de voyager en avion en raison des graves complications. Raison pour laquelle il lui était impossible de rejoindre sa famille en Europe avec à la clé une très longue séparation.

Même si la princesse Charlène de Monaco a eu la visite de son fils, de sa fille et de son mari à plusieurs reprises, cette très longue absence suscitait néanmoins un grand nombre d’interrogations. Aujourd’hui, d’autres informations laisseraient d’ailleurs supposer qu’en plus de ses problèmes d’oreille, la mère de famille serait également traitée pour un mal qui la ronge depuis près de dix ans maintenant. Selon un article de nos confrères de Voici publié le 5 novembre dernier, il s’agirait donc d’une addiction aux somnifères que Charlène de Monaco consommerait de manière véritablement excessive.

Un secret de Polichinelle

En effet, une personne proche du palais aurait récemment avoué que Charlène de Monaco utiliserait régulièrement un cocktail de somnifères, mais également d’antidouleurs pour tenter de « soigner une vieille blessure ». L’ancienne nageuse professionnelle serait alors tombée dans une routine par rapport à ces produits en utilisant quotidiennement un cocktail de « Stilnox, Imovane et des dérivés de Carfentanil ». Si cette nouvelle a de quoi surprendre, cette personnalité qui préfère garder l’anonymat affirme cependant qu’à Monaco, tout le monde savait. « Si la dépendance de Charlène est totalement taboue sur le rocher, tout le monde est pourtant au courant. Albert a donc profité de son éloignement géographique pour lui demander de tout arrêter. Et Charlène s’est pliée à sa volonté ».

Apparemment, le prince aurait effectivement exigé de son épouse qu’elle se reprenne en main. Elle serait alors accompagnée de médecins qui lui permettent de passer ce cap difficile. Un spécialiste monégasque suivrait l’évolution à distance et resterait en contact avec ses homologues sud-africains. Dans cette équipe, il y aurait notamment un psychiatre spécialement désigné pour prendre en main la princesse Charlène de Monaco dans ce processus de guérison. Toujours selon cette même source, elle serait d’ailleurs totalement clean « depuis près de six semaines » et envisagerait donc désormais de revenir à Monaco. En effet, toute la population l’attend pour une date précise. Objeko vous en dit plus !

Une journée extrêmement importante

Si jusqu’à aujourd’hui les Monégasques ont toujours témoigné un soutien sans faille à la princesse Charlène de Monaco, son absence sur le rocher le 19 novembre prochain serait certainement à l’origine d’une vive polémique. En effet, ce jour est particulier pour la Principauté puisqu’il s’agit de la fête nationale. Un événement extrêmement important dans le petit état aussi bien pour la population que pour le palais princier. Son retour serait également une manière très claire de définitivement mettre un terme aux rumeurs de divorce qui continuent d’alimenter le média depuis plusieurs mois maintenant. En effet, pour certains, il paraît totalement incompréhensible qu’une mère puisse vivre loin de ses enfants malgré d’éventuels problèmes de santé.

Cependant, certains indices laissent à supposer que cet exil pourrait bientôt prendre fin. Toujours selon le magazine Voici, la dame de compagnie de la princesse Charlène de Monaco serait d’ailleurs déjà, actuellement au palais pour mettre en place ce retour très attendu. Même si toutes les conditions ne semblent pas réellement réunies. « Beaucoup pensent que Charlène n’est pas prête. Si elle rentre, elle fera quelques apparitions publiques archi-millimétrées pour faire illusion ». Pour cette source proche du palais, rien ne serait donc véritablement gagné. Cependant, il est fort à parier que tout le monde sera très attentif si effectivement la princesse Charlène de Monaco faisait son apparition le 19 novembre prochain dans le cadre de ces festivités. Une manière de découvrir quel est exactement son état de santé, mais également sa proximité avec le Prince Albert.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.