Charlène de Monaco : le protocole de sa convalescence dévoilé…

La presse allemande indique que Charlene de Monaco aurait pris un avion en direction de la Suisse, le 22 mars dernier. Elle serait allée à un rendez-vous médical. Selon Bunte, la convalescence de la princesse suit un protocole millimétré. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© Olivier Huitel/Pool Monaco/Bestimage

C’est une apparition rapide, photographiée de loin, qui fait causer. Le 22 mars dernier, Charlène de Monaco aurait été vue, avec un look renouvelé sur le tarmac de l’aéroport de Nice.

Un check-up en Suisse

Elle serait allée en Suisse, pour un check-up médical, indique le programme Royal Talk, sur la chaîne allemande RTL. Le 12 mars, le palais princier a confirmé le retour de la femme d’Albert II, après quatre mois dans une clinique. Aucune photo n’a été diffusée et l’agenda de la Charlène n’a pas été rendu public. Elle a besoin de repos et de calme. Elle veut donner la priorité à sa convalescence. Le site Bunte confirme l’hypothèse d’un déplacement en Suisse pour causes médicales.

 

Pour les journalistes allemands, Charlène, préférant un retour progressif dans la lumière, suit un protocole millimétré. Dans un « état de fatigue général profond » selon le palais, très amaigrie à son retour d’Afrique du Sud, à l’automne, la princesse a profité d’un encadrement particulier. L’ex championne de natation a repris du poids, grâce à un régime réalisé par un grand cuisinier. Le matin, elle travaillait sa condition physique, avec des sessions de yoga et de natation dans une piscine. La discipline a longtemps rythmé la vie de la championne. En décembre, son père indiquait que cette rigueur lui permettrait d’aller mieux.

Charlène de Monaco: Des consultations en famille

D’après Bunte, après l’avoir autorisée à aller à Monaco fin février, les médecins suivant Charlène lui auraient proposé un protocole pour finir avec succès sa convalescence. En plus des points d’étape à intervalles réguliers, ils auraient demandé la participation d’Albert II et des jumeaux Jacques et Gabriella, à des consultations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii

 

Pour le media allemand, Charlène commencerait la partie compliquée de sa convalescence, maintenant qu’elle n’est plus retranchée derrière les murs de la clinique suisse. Son départ pour la Suisse le 22 mars apparaît montrer son investissement dans sa guérison complète.

Une pression médiatique forte pour Charlène

L’occasion de revenir sur son parcours. Charlène est née en 1978 au Zimbabwe. Ses parents s’installent en Afrique du Sud quand elle est âgée de 12 ans. Très jeune, elle se passionne pour la natation et à partir de 1993, cesse ses études pour s’entraîner. Elle prend part en 2000 aux Jeux olympiques de Sydney. Elle gagne une médaille d’or au 200 mètres dos au Meeting international de natation de Monaco.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DH/Les Sports + (@dh_lessports)

 

Au début des années 2000, elle fait la connaissance du prince Albert de Monaco. Ils gardent leur relation discrète pendant de plusieurs mois. Sa première apparition en compagnie du prince Albert a lieu à l’occasion des Jeux olympiques de Turin en 2006. Après avoir eu une médaille d’argent durant les Jeux de Commonwealth de Manchester en 2002, elle indique qu’elle met un terme à carrière en 2007. Les fiançailles du prince Albert et de Charlène sont officielle en 2010, leur mariage civil est célébré en juillet 2011 et leur mariage religieux dans la foulée.

Charlène Wittstock est populaire auprès des Monégasques. Elle s’engage dans de des évènements caritatifs, et s’intéresse également aux arts et aux lettres. Depuis 2011, elle s’occupe d’une association, la Fondation Princesse Charlène, qui soutient la cause des femmes et des enfants dans le monde.

Charlène de Monaco: En mai 2014, un communiqué du Palais indique que le prince Albert et Charlène attendent un bel évènement pour la fin de l’année. En décembre 2014, elle donne naissance aux jumeaux Gabriella Thérèse Marie et Jacques Honoré Rainier.  Au printemps 2021, la princesse retourne en Afrique du Sud, pour participer à une mission de conservation des rhinocéros. Atteinte d’un souci ORL, elle est en convalescence dans la région de Durban. Le 1er septembre 2021, elle est admise en urgence à l’hôpital en Afrique du Sud et ressort le lendemain, son état est stable. Depuis, elle essaye de remonter la pente après ses soucis de santé. Elle peut compter sur l’amour d’Albert et des enfants. La famille lui remonte le moral.