Charlène de Monaco pleine aux AS, grâce à un précieux investissement très rentable en Afrique du Sud

Difficile de cerner Charlène de Monaco. Jugée timide puis froide, elle prend peu à peu ses distances avec la principauté de Monaco. Après un séjour humanitaire en Afrique du Sud, elle ne semble vouloir revenir sur ses pas. Et si les raisons étaient lucratives et pas médicales ? Objeko fait le point !

© Abaca

Charlène de Monaco nous intrigue. Disparue de Monaco, elle ne semble pas prête à faire de concessions. Et si tout était joué d’avance ?

Charlène de Monaco, plus mystérieuse que jamais !

Longtemps considéré comme le célibataire le plus prisé de la planète, le prince Albert épouse Charlène de Monaco en juillet 2011. Née en Afrique du Sud, cette nageuse de profession a dû renoncer à sa brillante carrière à cause d’une blessure. Mais il est évident que son union avec l’héritier du Rocher aurait de toute manière précipité la fin de ses activités. Objeko ne peut pas s’empêcher de faire un parallèle avec la princesse Grace Kelly. Même en devenant mère de trois magnifiques enfants, la muse d’Alfred Hitchcock a souffert de ne pas pouvoir refaire du cinéma. Décédée tragiquement dans un accident de voiture en septembre 1982, les Monégasques ne sont jamais vraiment remis de cette perte. Aussi, ils ont bien essayé de faire un transfert de l’une sur l’autre. Sans succès. Partie dans son pays natal pour une mission, la mère des jumeaux semble avoir oublié le chemin du retour. Certes, une raison médicale l’a forcé à prolonger son séjour. Mais visiblement ce n’est pas le seul argument qui ferait pencher la balance.

Loin du rocher…

Cela fait des mois que Charlene de Monaco n’a pas vu ses enfants. Et selon les rumeurs qui circulent sur le Rocher ou bien dans la presse, Jacques et Gabriella souffrent de cette absence. Si un jour prochain, elle revient, ça serait uniquement pour pouvoir les serrer dans ses bras. Certes, le développement des technologies comme la visioconférence réchauffe un peu l’âme. Pendant la pandémie, nous n’avions pas le choix de nous résoudre à ce genre d’outils pour travailler ou bien pour maintenir le contact avec nos proches. Du reste, à la base, ils devaient effectuer ce voyage avec leur père le prince Albert. Mais avec la venue du variant Delta ainsi que le contexte politique tendu sur place, tout est remis en question. Tout contribue à repousser ce long périple une énième fois.

Officiellement, Charlène de Monaco souhaite revenir sur le Rocher à partir de la Toussaint. Mais en coulisses, on murmure qu’il s’agit d’une échéance farfelue. Elle ne compte pas du tout faire le trajet ! D’ailleurs, secouée par plusieurs opérations ORL, elle a eu le temps de faire le bilan de sa vie de maman et de femme. Que veut-elle vraiment ? La réponse, Objeko vous la donne tout de suite !

…elle se bâtit un empire !

Grâce à l’appui financier de son amie Lady Golleen Glaeser, Charlène de Monaco fonde sa société. De sportive de haut niveau à son rôle de femme/représentante du Rocher à celui de chef d’entreprise, elle a eu plusieurs existences en une. Engagée depuis toujours en faveur des animaux, elle nous raconte ses découvertes et ses colères sur les réseaux sociaux. Depuis peu, les journaux étrangers et français font état d’un investissement important. De quoi s’agit-il ?

Le français Paris Match et l’allemand Bunte ont visiblement les mêmes sources. Soucieuse d’obtenir une autonomie financière afin de prendre son envol, Charlène de Monaco serait sur le point de réaliser son rêve. Avec ce qu’elle prépare en coulisses, elle n’aura plus jamais de personne pour contrôler ses faits et ses gestes. Et puis surtout, elle donnera un bel exemple d’indépendance et de stabilité à sa fille Gabriella !

Passionnée depuis toujours par les équidés, Charlène de Monaco l’a souvent montré pendant ses déplacements officiels. Cependant, selon nos confrères, elle aurait passé la vitesse supérieure en achetant un cheval de course. Son nom, elle n’a pas eu besoin de la changer puisqu’il semble correspondre en tout point à son état d’esprit. Follow me, autrement dit Suis moi, serait vraiment son meilleur atout pour se reconstruire. Pour l’heure, personne ne sait à combien s’élève son patrimoine. Mais visiblement assez pour qu’elle reste sur place. Quoiqu’il arrive, Objeko lui souhaite de concrétiser tous ses objectifs pour n’avoir aucun regret par la suite. Qu’elle n’oublie pas de nous donner rapidement des nouvelles. On vous tient au courant, c’est promis !