Cholestérol, détox, sommeil…: attention à ces allégations mensongères sur les emballages

Qu'on se le dise, si votre taux de cholestérol est haut, il n'y a pas d'ingrédient magique. Lassée de lire les argumentaires des marques, l'association 60 millions de consommateurs nous met en garde !

© CAPTURE FACEBOOK

Lorsqu’ils font des analyses, les Français ont peur du cholestérol. Or, les industriels utiliseraient cette panique pour vendre davantage !

Le cholestérol, gage de rentabilité ?

Derrière ce sketch de Claudie Tagbo se cache une réalité. Avec le recul, si on devait se souvenir de tous les slogans des publicités de nos produits préférés de l’enfance, on se rendrait rapidement compte de la supercherie. Ah si on avait les compétences scientifiques pour les analyser au microscope, on aurait de drôles de surprises. Trop sucré ou salé, responsable de l’augmentation de notre cholestérol, les rappels se suivent et ne ressemblent pas.

Cher lecteur d’Objeko, vous pouvez miser sur la perspicacité des enquêteurs de 60 millions de consommateurs. Depuis toujours, les journalistes d’investigation tirent régulièrement la sonnette d’alarme. Que ce soit dans le rayon cosmétique ou bien alimentaire, ils mettent les industriels face à leurs contradictions. Forcés de revoir leur copie, les géants craignent la parution d’articles qui les mettent directement en cause. Donc, tant bien que mal, ils tentent d’esquiver les questions des curieux. Hélas, en lisant certains emballages, le client lambda capte que quelque chose cloche sans qu’il arrive clairement à identifier quoi. C’est parti, suivez le guide !

Un exemple fracassant

« Du vent« , ces deux suffisent à balayer tous les argumentaires marketing des marques. Certes, les mentions ont le pouvoir de titiller la curiosité du consommateur. S’il a des problèmes de poids ou de cholestérol, il aura tendance à acheter des produits allégés. Cette tablette de chocolat a beau contenir moins de glucides (sucre), le pourcentage de lipides pulvérise des records. Rassurez-vous, il y a une loi qui recadre les communicants. Elle instaurerait un code de bonne conduite et les inciterait à ne jamais dépasser les bornes des limites. De surcroit, on murmure l’existence d’une « liste officielle au niveau européenne« . Par exemple, « si un terme est mis en avant », presque automatiquement « l’allégation à laquelle il renvoie doit être lisible à proximité » ! Or, ce passage de la théorie à la pratique n’est pas souvent respecté.

Dans le rayon des produits allégés, il y a de tout et pas mal de n’importe quoi. Ceux qui ont de mauvaises analyses de cholestérol souhaitent réduisent leur consommation de matière grasse. La situation se reproduit pour les intolérants au gluten. Se référant à la liste des ingrédients, ils guettent la présence de blé complet. Hélas, lros de la fabrication, le rapport entre les fibres et le sucre dépasse tout ce que l’on pouvait imaginer.

QUID de cette fameuse liste

C’est pourquoi, souhaitant ne pas donner des faux espoirs, les industriels tentent de se dédouaner voire de se racheter. La disparition du cholestérol ou de longues pathologiques telles que le cancer, c’est hors sujet. Or, même si c’est respecté, en coulisses, les marketeurs rivalisent d’ingéniosité. En jouant sur les mots, ils essaient de nous faire comprendre l’intérêt de leur produit plutôt qu’un autre. Objeko sait que cette publicité déguisée agit comme un message subliminal. Qui aurait cru que le comprimé Juvamine n’avait pas la capacité d’éloigner la dépression ?

Qu’on se le dise, l’Autorité européenne de sécurité des aliments a du pain sur la planche. Détentrice de cette fameuse liste, elle veille à ce que chacun la respecte le plus fidèlement possible. Hélas, les dossiers s’accumulent. Profitant de ce chaos, les professionnels se frottent les mains. Ce n’est pas grave s’ils n’ont pas tout de suite l’accord. « Tant qu’ils n’ont pas de réponse », ils distillent des informations dans la presse ou à la télévision. Quel engrenage ! Heureusement qu’il existe des applications comme Yuka pour nous épauler dans notre lutte contre le cholestérol. Objeko vous donne rendez-vous dans son prochain rendez-vous !

 

Merci à l’association 60 Millions de consommateurs