Coluche : son meilleur ami fait des révélations fracassantes sur ses terribles addictions

Ce 4 avril 2022, Canal+ diffusait un épisode inédit de "En Aparté". Gérard Lanvin raconte son amitié avec Coluche et les terribles addictions de l'humoriste parti trop tôt.

© Sipa

Coluche était un comédien et un humoriste au talent débordant. Il vivait de 1944 à 1986 et décédait donc à l’âge de 41 ans seulement. L’accident de moto qui lui coûtait la vie a fait couler des larmes à la France entière. Invité dans l’émission En Aparté, sur Canal+, Gérard Lanvin évoquait les souvenirs qu’il garde de celui qui a été comme un frère pour lui. Le public a donc pu en apprendre plus, ce 4 avril denier, sur la belle amitié qui liait les deux hommes. Mais également sur les addictions qui détruisaient la vie de Coluche. Comme le rapportent notamment nos confrères du magazine Purepeople, Gérard Lanvin et l’humoriste ont vécu ensemble pendant 7 ans. Une cohabitation qui a pris fin à cause des dépendances de Coluche… Objeko vous raconte tout !

Coluche était dévoré par de terribles addictions ?

Coluche et Gérard Lanvin étaient de grands amis à la vie comme à la scène. En effet, c’était d’abord pour travailler ensemble que ces deux artistes ont cohabité. Gérard Lanvin s’installait alors chez Michel Colucci et son épouse, Véronique. Un couple qui a eu deux enfants, Romain en 1972 et Marius en 1976. Dans son interview pour En Aparté, comme le rapportent donc nos confrères dans les colonnes de Purepeople, Gérard Lanvin indique qu’il a vu naître le second fils de Coluche.

« Avec Michel c’était très fort, il y avait plus que de l’amitié. On était comme deux frères, quoi. J’ai vu Marius naître. Avec Véronique, on vivait tous ensemble dans cette maison de la rue Gazan. J’ai connu de grands moments, dans cette maison. J’ouvrais la porte à Mick Jagger, ou à Jack Nicholson. J’ai bien connu Wolinski, Reiser et Choron. Aujourd’hui, c’est déprimant de ne plus avoir ces amis-là… », précisait le célèbre acteur français. Objeko ne peut qu’imaginer l’émotion qui envahissait l’acteur au moment de l’évocation de tels souvenirs.

Leur amitié était donc plus que solide. Et leur collaboration artistique, notamment pour le film Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine débouchait finalement sur une cohabitation atypique. Il est vrai que ce sont normalement des célibataires qui vivent en colocation. Mais Gérard Lanvin s’était effectivement installé pendant sept ans avec Coluche, son épouse et leurs enfants dans une grande maison « de la rue Gazan ». La journaliste de Canal+, Nathalie Levy, va permettre à Gérard Lanvin de partager davantage de souvenirs concernant Coluche. Et il va donc expliquer ce qui a mis fin à leur cohabitation. En effet, les addictions de l’humoriste étaient si terribles qu’il a fini par décider de s’éloigner.

Des témoignages percutants

Ainsi, pour expliquer pourquoi Coluche et lui ont cessé de vivre ensemble, Gérard Lanvin explique que l’humoriste avait sombré. Le quotidien de Michel Colucci était devenu invivable sans ses paradis artificiels. « J’ai dû partir parce qu’à un moment il est tombé dans la défonce et c’était plus mon histoire. », déclarait alors l’acteur dans son interview chez Canal+. Et pour finir, il ne blâme pas Coluche. Il revient plutôt sur l’accident qui lui a coûté la vie. Un accident de moto qu’il se permet notamment de remettre en question. En effet, comme il le disait sur les ondes d’Europe 1, Gérard Lanvin fait partie de ceux qui supposent que la mort de Coluche aurait pu être orchestrée.

Le décès de Coluche survenait brutalement le 19 juin 1986. Il conduisait alors sa Honda 1100 VFC en direction d’Opio depuis Cannes. Pour Gérard Lanvin, Coluche ne serait peut-être pas mort s’il ne s’était pas présenté aux élections présidentielles. S’il n’avait pas osé exprimer haut et fort ses prises de position sociales. Mais nos confrères du magazine Purepeople rapportent également le témoignage du chauffeur de camion qui a percuté Coluche sans le vouloir.

« Je ne l’ai pas vu, il a débouché. Je l’ai vu quand il a tapé là… Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise d’autre ? Il allait vite, très vite. Je ne peux rien vous dire d’autre. C’est malheureux, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise… », disait le chauffeur de camion en se rappelant de ce dangereux virage. Malgré le récit de l’accident et les addictions de Coluche, il ne faudra donc pas douter que Gérard Lanvin chérira toute sa vie le souvenir de son grand ami. Objeko vous l’accorde, celui qui était comme son frère ne peut que continuer à lui manquer atrocement.