Crise cardiaque : ces 2 médicaments favoriseraient les risques durant la canicule

Deux médicaments peuvent être dangereux en cas de fortes chaleurs, car ils peuvent entrainer une crise cardiaque.

© Par Jaime G-Crise cardiaque : ces 2 médicaments favoriseraient les risques durant la canicule

En période de canicule, il faut prendre soin de soi. Rester à l’ombre, bien s’hydrater et surveiller les jeunes enfants ainsi que les personnes âgées. En plus, nous venons d’apprendre que deux familles de médicaments seraient à éviter en cas de vague de chaleur, car vous prenez le risque de subir une crise cardiaque. On vous partage cette étude afin que vous fassiez preuve de prudence.

Crise cardiaque : deux médicaments à éviter en période de canicule

La canicule touche l’hexagone pour la troisième fois de cette période estivale. D’autres pays européens sont aussi concernés. Le thermomètre frôle les 40 °C dans le sud de la France. Ces fortes températures sont très éprouvantes pour le c*rps. En plus, si vous prenez certains médicaments, cela peut dégrader la situation. Des chercheurs américains et allemands ont lancé l’alerte ce 1er août 2022 avec une étude publiée dans la revue Nature cardiovascular research.

D’après leurs recherches, certains bêtabloquants et antiagrégants plaquettaires tels que l’aspirine pourraient être dangereux. Ces médicaments sont pris par les individus qui souffrent d’une maladie du cœur et ils pourraient engendrer une crise cardiaque dans les périodes de canicule.

Une étude sérieuse avec 2 494 dossiers

Les chercheurs savaient déjà que les fortes chaleurs, mais aussi les grands froids ou encore les pics de pollution, semblaient augmenter le risque de crise cardiaque. Dans leur récente étude, ils ont voulu identifier les individus qui ont le plus de risque d’avoir ce problème. Pour cela, ils ont utilisé un registre de santé allemand en analysant les mois de canicules, donc les mois de mai à septembre entre 2001 et 2014. Pour 2 494 individus, les scientifiques ont observé les jours d’exposition au soleil, le jour de la crise cardiaque ainsi que les médicaments qu’ils prennent.

Un risque de crise cardiaque qui augmente de 63 à 75 %

Le résultat est sans appel. D’après les informations, les individus qui prennent des bêtabloquants ou des antiagrégants plaquettaires sont plus susceptibles de faire une crise cardiaque quand le thermomètre grimpe. C’est aussi le cas pour les jeunes. La raison est simple. Ces traitements médicamenteux compliquent la régulation de la température du c*rps.

En prenant des bêtabloquants, le risque de crise cardiaque s’élève à 65 %. Avec des antiagrégants plaquettaires, le risque est à 63 %. Si vous prenez ces deux traitements, le risque est de 75 %.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Menopause (@la_menopause)

Protégez-vous des vagues de chaleur

Ainsi, cette recherche semble montre que ces deux médicaments augmentent le risque de crise cardiaque. Sans faire de conclusion attentive, il est aussi possible que la maladie soignée par les traitements soit aussi la cause de l’accident. D’autres études complémentaires sont en cours.

Dans tous les cas, vous ne devez surtout pas arrêter votre traitement sans consulter votre médecin. Et protégez-vous pendant les périodes de canicule avec nos astuces dans cet article !