Dave victime d’un terrible accident : ses confidences déchirantes sur la mort

Les fans du chanteur et ses proches peuvent craindre que Dave n'arrive en fin de parcours. Mais pour lui, tout est prétexte à la dérision ainsi qu'au plus troublant des sérieux.

© TF1

Dave est de retour dans les médias depuis son accident domestique. Cette terrible chute qui lui a valu une hémorragie cérébrale et quatre jours de coma. Ainsi que, comme nous allons le voir, de lourdes séquelles qui le poussent à envisager tirer son ultime révérence. Sur le plateau de C à Vous, il intervenait pour parler de son nouveau coffret musical. Un coffret qui célèbre 50 ans de carrière, cinquante ans d’une collaboration artistique entre lui et son parolier, son compagnon, Patrick Loiseau. D’où le titre de « Noces d’or » de ce coffret. Mais Objeko vous l’accorde, impossible pour Anne-Elisabeth Lemoine de ne pas évoquer l’accident du 24 février dernier. Celui qui a fait retenir son souffle à tous les fans et à tous les proches de Dave.

Aussi, comme toujours, il était difficile de savoir sur quel pied danser avec Dave. Car lorsque les sujets les plus tragiques sont abordés, le chanteur préfère rire. Tandis que le lorsque le ton est léger, il s’autorise quelques digressions philosophiques plus profondes. Découvrons donc les aveux de Dave au sujet de la mort. Car ses confidences vont rapidement faire le tour de la Toile ! Puisqu’il se dit prêt à regarder la mort en face…

Dave serait prêt à quitter le monde des vivants

Attention en revanche à ne pas surinterpréter les propos du chanteur. Le fait que Dave affirme qu’il est prêt à mourir ne veut pas dire qu’il souhaite que cela lui arrive dans l’instant. Cela veut dire que lorsqu’il sera confronté à sa dernière heure, il sera prêt à l’accueillir sans craintes. C’est du moins ce qu’il affirme. Car, Objeko vous l’accorde, difficile de réellement avoir comment nous réagirons face à nos derniers moments. Il est même possible que nous ne sachions pas les reconnaitre lorsqu’ils se présenteront. Mais voilà que le ton s’alourdit, c’est donc le moment idéal pour vous parler des blagues de Dave au sujet de son accident domestique.

Anne-Elisabeth Lemoine rappelle que Patrick Loiseau était présent pendant la chute de Dave. Le compagnon du chanteur a appelé les secours et c’est grâce à lui qu’il a pu rapidement être pris en charge. Ce jour-là, les pompiers ont découpé la chemise de l’artiste pour l’intuber et le transporter à l’hôpital. Pendant que les secouristes découpaient la chemise de Dave, celui-ci aurait dit qu’il était dommage de détruire une chemise ne cachemire à 250 euros. Ensuite, il aurait plaisanté en sortant du coma en indiquant qu’il aura fait des économies puisqu’il n’a rien mangé pendant qu’il dormait. Certains diront que c’est pour détendre l’atmosphère qu’il agit ainsi. Mais c’est aussi peut-être pour se détendre lui-même. Car en réalité, personne n’ignorait que Dave avait bien failli y rester.

D’ailleurs, il doit s’accommoder de séquelles handicapantes au quotidien. « Quand on vit ce que j’ai vécu, on n’a pas le droit de conduire pendant au moins six mois après l’accident mais ce qui est plus grave c’est le problème d’équilibre. Quand je me lève, j’ai l’impression de tomber. », disait Dave. Et ce n’est pas tout. « Je n’ai plus le goût ni l’odorat. Tout le monde pense que j’ai la Covid, mais non. C’est juste les effets de l’hémorragie cérébrale. (…) J’ai vu le neurologue, mais on m’a dit que ça pouvait se terminer dans trois jours, dans trois mois ou jamais. », détaillait le chanteur.

Des aveux à la fois inquiétants et sages

En prenant en compte les séquelles du chanteur, son caractère blagueur sur les sujets graves et le fait qu’il soit revenu d’un tête à tête avec la faucheuse, nous pourrons sans doute mieux appréhender les révélations qu’il faisait auprès de TV Mag, pour Le Figaro. En effet, la propension de Dave à l’autodérision souligne en réalité un caractère très sérieux. Il a tellement conscience de la gravité des choses qu’il ne peut se résoudre à ne pas tenter de les alléger. Les lecteurs d’Objeko en conviendront, même Dave ne saurait totalement tourner en ridicule le fait qu’il ait failli mourir. Au contraire, cela lui permet de prendre plus facilement du recul sur le sujet. Et surtout de regarder en face le fait que la mort fasse pleinement et entièrement partie de la vie. Qu’elle attend tout un chacun et qu’elle n’a pas à être ignorée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Franck Mollier (@franckmollier)

Alors, nous comprendrons aisément pourquoi Dave tient ensuite les propos qu’il tient. Pourquoi il est capable de parler de la mort avec une apparente légèreté. Pourquoi même s’il va mieux, la mort marche à ses côtés sans que cela ne lui fasse peur. Et peut-être même depuis plus longtemps que l’on aurait pu le croire. « Je vais mieux. La mort est entrée dans ma vie très tôt car des amis proches sont décédés du Sida. Je me suis dit qu’il fallait que je sois prêt à mourir. Philosophiquement et intellectuellement, j’y suis. », avouait-il.