Découvrez les bienfaits de la vitamine B12 et les symptômes révélateurs de carence

On le sait, le corps humain et l'organisme ont besoin d'un certain nombre de vitamines pour vivre normalement et sainement. Ces vitamines se retrouvent pour la plupart dans l'alimentation, c'est pourquoi il est vivement conseillé d'avoir une alimentation variée. Mais parfois, on souffre de carences, ce qui n'est pas sans conséquence sur le corps, mais aussi sur l'esprit.

© Topsante

L’utilité de la vitamine B12 

Cette vitamine joue un rôle déterminant puisqu’elle participe à la formation des globules rouges. Elle favorise le bon maintien des neurones et assure par conséquent des fonctions neurologiques et psychologiques normales. Grâce à elle, vous vous sentez moins fatigué. L’apport moyen journalier recommandé pour cette vitamine est de 2.4 microgrammes. Mais cet apport change selon votre profil. En effet, c’est l’apport conseillé pour un adulte de plus de 14 ans. Les femmes enceintes doivent en consommer 2.6 mcg tandis que les femmes allaitantes plus encore, 2.8 microgrammes. Et pas de panique si vous en ingérez plus qu’il n’en faut, aucune étude ne démontre des risques toxiques ou nocifs en cas de surconsommation. 

Il est important de ne pas en manquer puisqu’elle joue un rôle considérable pour booster votre santé. En plus des actions précédemment citées, sachez que la vitamine B12 favorise le fonctionnement cognitif (capacité à penser), aider à la création et à la régulation de l’ADN, prévient d’éventuelles anomalies congénitales, protège les yeux de la dégénérescence maculaire et est nécessaire au corps pour produire de l’énergie. 

Les aliments qui contiennent de la vitamine B12

Cette vitamine est importante et, par chance, elle se trouve dans énormément d’aliments. Pour avoir un bon apport de vitamine B12, il vous faut consommer du bœuf, du porc, du jambon, de la volaille, de l’agneau, du poisson (plus précisément de l’églefin et du thon), des produits laitiers comme le lait, le fromage, le yaourt ou encore des œufs

On remarque cependant que certains groupes d’individus souffrent généralement de carence en vitamine B12. C’est le cas des personnes âgées, des personnes qui suivent un régime restrictif comme les régimes végétaliens, et les personnes qui souffrent de certains problèmes de santé. 

Or, il ne faut pas prendre à la légère une carence en vitamine B12. Cette dernière peut avoir des conséquences irréversibles (et possiblement graves) sur le système nerveux et le cerveau. Certains symptômes parmi ceux que nous allons vous donner sont donc à prendre au sérieux. Une carence en vitamine B12 entraîne, en effet, les symptômes suivants : dépression, confusion, fatigue, problème de mémoire, maux de tête, changement d’humeur, difficulté à se concentrer. Si ces symptômes persistent, ils peuvent s’aggraver.

Certaines personnes développent des changements neurologiques et finissent par avoir des engourdissements et des picotements au niveau des mains et des pieds. La perte d’équilibre est également un symptôme révélateur. Les nourrissons peuvent également souffrir d’une carence en vitamine B12, mais les symptômes ne sont pas tout à fait les mêmes. On peut remarquer cette carence si le bébé a des mouvements inhabituels (comme des tremblements au niveau du visage), a des difficultés à manger, souffre d’irritation, a des problèmes de réflexe… 

L’importance d’avoir un mode de vie sain

Vous l’avez compris, plus vous mangez bien, moins vous risquez de souffrir de carence en vitamine B12, ou en autres vitamines. Si en plus d’une alimentation variée et équilibrée vous avez une activité sportive régulière et quotidienne, alors vous mettez toutes les chances de votre côté pour vous sentir en bonne santé.

Vous l’avez remarqué, une carence de ce type entraîne des soucis d’ordre psychologique comme la dépression. Or, il est prouvé que le sport aide justement à se sentir mieux dans sa tête. Ne dit-on pas un esprit sain dans un corps sain ?

Si vous avez des doutes concernant une possible carence en vitamine B12, n’hésitez pas à poser la question à votre médecin. Un premier examen rapide lui donnera une idée, et une prise de sang permettra de savoir si, oui ou non, vous souffrez de cette carence. Il est important d’agir vite pour se soigner et de ne pas attendre. Et si votre alimentation n’est pas celle d’une personne adulte en bonne santé, il est temps de faire quelques ajustements.