Delphine Jubillar: son fils Louis en grande détresse, le message déchirant de ses proches

Les amies de l'infirmière disparue ont donné des nouvelles du petit garçon, Louis. La situation est dramatique et triste. Objeko vous dévoile le message.

© Capture facebook
  • Cela fait plus d’un an que le corps de Delphine Jubillar est introuvable. Aucune trace, aucune preuve. Difficile dans ces conditions d’incarcérer son époux, le présumé coupable, sauf s’il passe aux aveux et ce n’est pas le cas. En tout cas, c’est un drame pour les proches et la famille de la jeune femme. En plus, elle laisse derrière elle deux enfants. Louis, le garçon aîné et Elyah, sa plus jeune fille qui n’est encore qu’un bébé. Selon les amies de la disparue, le fils de Delphine Jubillar ne va pas bien du tout. Avec sa petite sœur, ils se retrouvent au cœur d’une affaire dramatique en sachant que leur père est peut-être le coupable...

Delphine Jubillar: une affaire qui n’en finit pas !

Depuis cette fameuse nuit du 15 décembre 2020, la vie de Louis et Elyah Jubillar a complètement basculé. Leur maman a disparu du jour au lendemain et on n’imagine pas à quel point cela doit être dur pour eux. Les enquêteurs n’ont toujours pas mis la main sur le corps de Delphine Jubillar. En plus de la disparition de leur mère, les enfants ont aussi vécu l’emprisonnement de leur père. En effet, Cédric Jubillar se trouve à la maison d’arrêt de Toulouse-Seysses depuis juin dernier. Il est soupçonné d’homicide par conjoint et c’est le suspect numéro un.

Par chance, les deux enfants sont entourés d’amour par les grands-parents et les amis de l’infirmière de 33 ans. Au moment de la disparation, les bambins avaient tout juste 6 et 2 ans. Depuis, ils apprennent à vivre sans leur maman… Les amies de Delphine Jubillar ont créé une page Facebook pour soutenir tous les proches. Elles viennent de publier un message qui concerne Louis. Malheureusement, les nouvelles ne sont pas réjouissantes… Lisez vous-mêmes ci-dessous :

Delphine Jubillar @ Facebook

Les enfants de Delphine Jubillar en grande détresse

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par THE GRAND DMX (@therealyoska)

« Louis très affecté par la disparition de sa maman. Louis est en très grande souffrance. Pauvre petit bébé, si seulement cette nuit là n’avait jamais existé…« , peut-on lire sur la publication Facebook. Pour rappel, Cédric et Delphine Jubillar étaient dans une procédure de divorce. Les amies de la disparue pointent du doigt sans le nommer le présumé coupable avec ces propos : « Si seulement, il lui avait tout simplement donné la liberté dont Delphine avait droit. (…) Il va payer pour le mal qu’il vous a fait. »

Louis et Elyah vivent chez leur tante, la sœur de Delphine Jubillard. « Nous savons que tu es bien entouré, chez ta tatie d’amour, avec tes tontons, mais rien ne remplacera ta maman. Elle était ton rayon de soleil. Tu es privé à jamais de ses câlins, de son odeur, de sa voix, de ses bisous. »

Une enfance gâchée…

Une chance que les deux enfants ne soient pas séparés et se retrouvent chez un membre de la famille de confiance. Aujourd’hui, le garçonnet de 7 ans n’a pas d’autre choix que de continuer de tracer sa route. En plus, il a déjà été entendu plusieurs fois par les enquêteurs qui essayent de découvrir la vérité sur cette nuit. Durant la dernière audition, il a fait des révélations intéressantes. En effet, il avait déclaré qu’il y avait eu une dispute entre ses deux parents. Malheureusement, cet interrogatoire va sûrement être annulé pour vice de procédure.

Maître Boguet, l’un de ses avocats, a informé à France 3 Occitanie en décembre dernier: « J’insiste pour que les gens entendent bien que ce petit garçon de sept ans n’est pas dans le jugement. Il exprime avant toutes choses un manque au niveau de ses parents. »

Le soutien infaillible de la famille

En plus de leur tante, les enfants voient aussi leur grand-mère paternelle. En effet, elle possède un droit d’hébergement le mardi soir et un week-end sur deux. De plus, le frère de Delphine Jubillar s’occupe des enfants aussi un week-end par mois. Par chance, ils ne sont pas seuls. Face aux journalistes de BFMTV, la cousine de Delphine Jubillar avait déclaré que toute la famille s’occupait bien des enfants, mais qu’ils ne pouvaient pas s’endormir seuls. En effet, une situation déchirante pour ces bambins qui n’ont plus de « câlin de leur maman« . Cédric Jubillar est toujours présumé innocent… Affaire à suivre…