Delphine Jubillar: Terrible nouvelle de la part de l’avocat de Cédric, son mari

Un nouveau rebondissement dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar est arrivé aux oreilles d’Objeko. Mais ce ne sont pas de bonnes nouvelles…

Delphine Jubillar: Terrible nouvelle de la part de l’avocat de Cédric, son mari
© Facebook

Delphine Jubillar a disparu des radars depuis maintenant six mois complets. Car c’est au matin du 16 décembre que son mari, Cédric, constatait son absence et la signalait à la police. L’infirmière de 33 ans et mère de deux enfants, Louis et Elyah, n’a pas donné de signes de vie depuis. Et l’enquête quant à sa disparition semble piétiner. En effet, peu d’éléments pourraient laisser penser qu’elle est encore en vie. Pourtant, rien ne semble permettre de comprendre ce qu’il a bien pu arriver à la jeune femme. Delphine Jubillar s’est volatilisée et impossible de savoir dans quelles circonstances pour le moment. Et à ce sujet, l’avocat de son mari n’a pas de bonnes nouvelles à communiquer dans la presse.

Cette affaire, toujours non résolue depuis six mois complets, intéresse la France entière. Au départ, ce sont les proches de Delphine Jubillar qui remuaient ciel et terre pour soutenir les recherches des enquêteurs en charge de l’affaire. Ensuite, c’est tout le village de Cagnac-les-Mines qui entreprenait des recherches pour la retrouver ou comprendre les circonstances de sa disparition. Mais à présent, c’est toute la France qui veut des réponses.

Certains groupes de citoyens concernés émergent, notamment sur Facebook, pour tenter de percer ce mystère. L’un d’entre eux avait même pensé avoir découvert quelque chose de suspect. Un drap enterré qui laissait penser qu’un corps pouvait se trouver au même endroit. Mais les forces de l’ordre se sont rendues sur place et ont pu constater que c’était encore une fois une fausse piste. Et les propos de l’avocat de Cédric Jubillar ne vont pas se montrer rassurants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)

Une énième déclaration sur l’affaire Delphine Jubillar, des propos de Maître Jean-Baptiste Alary

Cédric Jubillar, le mari de Delphine Jubillar, a un statut délicat depuis la disparition de sa femme. En effet, il est à la fois victime et suspect. Car dans de nombreux cas, ce sont les proches des disparus qui sont les coupables. Mais rien ne prouve à l’heure actuelle, malgré six mois d’enquête, que le mari de Delphine Jubillar soit responsable de sa disparition. Pourtant, le public qui se passionne pour cette affaire estime qu’il est probable qu’il soit le coupable. Objeko vous rappelle que la présomption d’innocence prévaut. Et si les rumeurs sont fortes concernant sa culpabilité, c’est parce que Delphine et son mari était en train de se préparer à divorcer. Séparé depuis le mois d’août 2020, ils discutaient des modalités de la garde des enfants.

D’après les proches du couple, Cédric n’était pas à l’origine de cette séparation. Néanmoins, Delphine Jubillar ne rapportait pas à ses amis ou à ses collègues que la relation entre elle et Cédric était tendue. Au contraire, ils étaient prêts à faire ce qu’il fallait pour les enfants. Louis et Elyah avaient 6 ans et 18 mois au jour de la disparition de leur maman. Pour l’aîné, cela est difficile parce qu’il comprend parfaitement la situation. Et Objeko ajoute qu’il aurait même été interrogé par les enquêteurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)

Mais le témoignage de Louis n’évoque pas de disputes de ses parents au soir du 15 décembre. De plus, les enquêteurs auraient effectué des prélèvements afin de s’assurer que le petit garçon n’ait pas ingéré des somnifères afin qu’il n’entende pas une éventuelle dispute.

L’avocat de Cédric Jubillar semble pessimiste

Si il n’est peut-être pas pessimiste, il est au moins très concret. Selon lui, l’enquête se poursuit mais son client n’est pas en danger. Il a été informé que des citoyens inquiets avaient créé une pétition en ligne. L’objectif étant de demander au procureur toute la vérité sur l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. En effet, en six mois, très peu d’éléments ont été partagés par les autorités. Sans doutes pour protéger leurs indices et ne pas donner une longueur d’avance aux éventuels suspects.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rachid (@lamorrachid344)

Mais selon Maître Jean-Baptiste Alary, c’est pour une autre raison que la justice est si discrète. De quoi refroidir les enquêteurs en herbe et les citoyens réclamant des réponses, Objeko en convient.

“On a un dossier dans lequel le mystère reste entier, malgré les très nombreuses investigations menées” expliquait Maître Jean-Baptiste Alary dans les colonnes de Planet. “Si la justice avait une explication, nous l’aurions, tout simplement (…) Si quelqu’un devait être mis en cause, parce qu’il y a des indices graves ou concordants, on le saurait.” Ainsi, c’est bien que l’enquête piétine si personne n’a davantage d’éléments que ceux qui ont filtré dans la presse…


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.