Delphine Wespiser balance sur la vie compliquée des Miss après le décès de Cheslie Kryst

Delphine Wespiser évoque ses propres problèmes rencontrés lorsqu’elle était Miss France

© Bestimage

Delphine Wespiser : Cheslie Kryst : le suicide qui a choqué l’Amérique

Delphine Wespiser a pris la parole sur un sujet très sérieux, et très triste. Cheslie Kryst, qui avait été élue Miss USA en 2019, s’est donné la mort le 30 janvier dernier. Son parcours particulièrement brillant avait fait d’elle une des têtes couronnées américaines les plus emblématiques depuis la création du concours. En effet, elle avait 28 ans lors de son élection, ce qui fait d’elle la Miss la plus âgée du concours. À l’époque, cela avait d’ailleurs fait quelque peu scandale chez nos voisins américains très puritains. 

Cheslie Kryst n’était pas qu’une reine de beauté. C’était également une avocate brillante. Elle s’était d’ailleurs profondément engagée auprès des petits criminels liés au trafic de drogue, ainsi qu’aux détenus à perpétuité. Elle tenait en outre un blog très réputé sur la mode dans le milieu des “cols blancs”, ces employés du secteur tertiaire. 

 Malheureusement, la Miss était très complexée par son âge. Elle redoutait plus que tout la trentaine, se sentant dépassée. Elle avait à plusieurs reprises évoqué le fait que vieillir l’angoissait énormément. En cette journée du 30 janvier 2022, Cheslie Kryst poste sur son compte Instagram cumulant plus d’un demi million de followers une photo d’elle, l’air pensive, avec le message “Que ce jour vous apporte repos et paix”. Peu de temps après, elle saute du 29ème étage de la Tour Orion, à New York, où elle réside. Depuis, les hommages se multiplient partout autour du monde pour cette Miss exceptionnelle partie trop tôt, dont celui de Delphine Wespiser. 

Delphine Wespiser : le lourd fardeau d’être Miss

Delphine Wespiser a été particulièrement touchée par la mort de Charlie Kryst. Si elle n’a pas été élue à la même période, elle fait partie du petit cercle fermé des Miss mondiales. Et elle a dû passer par les mêmes épreuves ! Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, la chroniqueuse s’est ainsi livré sur cette double vie que les Miss sont amenées à vivre dès leur élection, sans forcément y être parfaitement préparées. Elle déclare :

Ce qu’il faut comprendre, c’est que quand on est Miss ou quand on est une personnalité, les gens voient qu’on a de l’argent et qu’on a une belle vie. Mais en fait, en une seule vie, on a deux vies. On a deux facettes : on a notre vie privée à préserver, à conserver et cette vie publique où on doit toujours être au top, être force de projets. C’est hyper compliqué.”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Le plus dur serait ainsi de gérer le regard du public : “(…)Parce qu’ils pensent voir une personne, mais dans la vie privée, on est complètement différentes. C’est ce que la mère de Miss USA dit. C’était une jeune femme très solaire et très souriante, mais dans la vie privée, c’était une femme très angoissée. Ce que je veux dire, c’est qu’on a deux vies à gérer et c’est parfois difficile.”

 

 De Miss France à TPMP

Delphine Wespiser fait partie de ses reines de beauté dont on se souvient encore, des années après leur sacre. Elle entre ainsi au panthéon des plus grandes Miss telles que Nathalie Marquay, Sylvie Tellier, Élodie Gossuin, Laury Thilleman, ou encore Iris Mittenaere. 

Delphine Wespiser est née en 1992 à Mulhouse, dans le Haut-Rhin. La jeune femme, issue d’un milieu rural, mais aux parents relativement aisés, poursuit des études de business très brillantes. Elle intègre ainsi le prestigieux IUT de Colmar. La même année, en 2011, la très belle jeune femme se présente à l’élection de Miss Haut-Rhin. C’est un immense succès, qui lui ouvre les portes de l’élection de Miss Alsace 2011. Là encore, la jeune femme brille par sa beauté. Lors de l’élection de Miss France 2012, sa victoire ne fait aucune surprise. 

Delphine Wespiser succède donc à Laury Thilleman, et porte haut les couleurs de la France pendant un an. Elle profite de son sacre pour défendre des causes qui lui sont chères. Elle se met ainsi au service de la cause animale, auprès du SAMU social, mais aussi du Fond International pour la Protection des Animaux (IFAW). Bien entendu, on a pu la voir dans de nombreuses émissions de télévision au cours de cette année de sacre, ou elle a fait rayonner la beauté à la française.

Elle rendit sa couronne et son titre le 8 décembre 2012, au profit de la nouvelle Miss France, Marine Lorphelin. Mais sa carrière est loin de s’être terminée ce jour-là, bien au contraire ! Après de nombreuses apparitions en tant qu’invitée et présentatrice de télévision, on la connaît désormais en tant que chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste, la célèbre émission de Cyril HAnouna. C’est également une influenceuse de talent qui cumule presque un demi million de followers sur Instagram. On risque fort de la voir encore longtemps sur nos écrans !