Diane Leyre : Miss France balance tout sur son énorme complexe depuis son élection

Il ne faut jamais se fier aux apparences ! C'est la leçon que pourrait nous enseigner chère Miss France. En tout cas, après la lecture de cet article, vous ne la regardez ni l'écouterez de la même manière...

© Laurent Vu/SIPA

L’expérience Miss France lui a tant appris. Or, pendant un an, Diane Leyre a mis son défaut dans un coin. QUID du retour à la réalité ?

Diane Leyre a le moral en berne !

Ce qu’il y a bien avec YouTube, c’est qu’il y a toujours possibilité de se rattraper. Si vous n’étiez pas devant votre écran le 11 décembre dernier, Objeko vous propose de revoir le sacre de Diane Leyre. Après deux ans de pandémie, se présenter ainsi face aux Français n’est pas une mince affaire. Fort heureusement, Sylvie Tellier redouble d’efforts pour les mettre à l’aise. Certes, de plus en plus de rumeurs courent sur compte. Sera encore présidente du comité l’an prochain ? Le mystère reste entier. Récemment, un terrible accident aquatique renforce nos doutes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Diane Leyre ♡ (@dianeleyre_actus)

Une chose est sûre. Celle qui détient le titre de plus belle femme de l’hexagone a su en tirer les avantages. Toujours en train de voyager par monts et vaux avec sa mentor, il en faut du courage pour gérer et assumer toute cette pression. Heureusement qu’elle est là pour lui dispenser les bons conseils avant une émission ou une séance de dédicaces avec ses fans. Une fois la journée terminée, quand Diane Leyre retire son écharpe ou bien sa couronne, elle pense à son passé et elle s’effondre. Dès que la nuit tombe, que s’est-il déroulé de si traumatisant pour que ses angoisses ne lui laissent pas le moindre répit ? On vous dit tout !

Une miss France pas tout à fait comme les autres

Lorsqu’elle a remporté l’élection de Miss France, Diane Leyre a tout de suite compris qu’elle devait se démarquer. Alors que d’autres se cacheraient sous du maquillage et des paillettes, elle choisit de mettre en avant son côté naturel. Le moins que Jean-Pierre Foucault et les membres du jury puissent dire, c’est qu’ils n’oublieront jamais sa minute de présentation. Elle nous demande carrément de l’adopter pendant un an. En échange, elle nous garantit qu’elle portera fièrement et dignement les valeurs du drapeau tricolore. A-t-elle réussi sa mission ?

Sur son Instagram, Diane Leyre n’a pas fait le tri de ses anciennes photos. On peut donc se rendre compte que le temps n’aucune prise sur elle. Et lorsque le présidente de cette cuvée Miss France s’envole vers les étoiles, elle lui rend un hommage appuyé. Certes, le fait que l’épouse de feu le présentateur mythique des 13 heures de TF1 soit une ex reine de beauté a dû détendre l’atmosphère entre eux. Pour autant, les mots choisis sont empreints de douceur et de délicatesse. Cher ami d’Objeko, après tout ce qu’on vient de vous dire sur elle, vous ne trouvez pas que ça lui ressemble ? Dans notre équipe, on persiste et signe !

Ce défaut qu’elle n’accepte pas !

Que de chamboulements pour cette année 2022 ! En regardant le parcours des ex-lauréates, Diane Leyre réalise qu’elles ont réussi à se faire leur place au soleil. Pour preuve, Delphine Wespiser est chroniqueuse à C8, mais aussi une personne récurrent de Fort Boyard. À l’instar de Sophie Roland, d’autres préfèrent s’engager dans des associations ou devenir comédienne. Sans conteste, la radio est un bon compromis entre les caméras et la lumière des projecteurs.

Cette fois, Objeko pense notamment à Elodie Gossuin. Tous les matins de la pandémie, sa voix joyeuse avait réussi à nous mettre le sourire. Récemment, elle annonce aux auditeurs de RFM qu’elle va faire une pause. Il est temps qu’elle se consacre un peu à sa famille. Après de longues heures de réflexion et de tractation, Diane Leyre vient d’accepter la proposition de Guillaume Genton et de Virgin Radio ! Si vous cherchez un moyen d’être de bonne humeur, c’est forcément la station où vous devez vous brancher !

Déjà 6 mois qu’Amandine Petit lui a cédé son fauteuil. Donc, c’est le moment ou jamais de faire un petit bilan de son expérience haute en couleur. Si elle devait expliquer son discours de présentation, elle dirait simplement qu’elle a improvisé. Consciente de ne pas avoir un parcours stable, elle angoisse. Comment va-t-elle résumer sa scolarité alors qu’elle n’avait pas les fonds pour les réaliser ? Balancé dans les colonnes de Gala, ce pavé dans la mare ne laissera personne indifférent. « Pour être honnête, je n’ai pas payé mes études, car j’ai acquis une bourse (…). Je me suis débrouillée. Je suis autonome depuis que j’ai 17 ans ! » Qu’elle se rassure, on l’adopte pour cette vie et celle d’après !

Merci à nos confrères de Gala