Disparition de Delphine Jubillar : une notification étrange sur son téléphone intrigue

L'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar se poursuit. Les conclusions de l'expertise de son téléphone portable ont été révélées par "Le Parisien".

© Capture d’écran FB @DelphineJubillar-Disparition de Delphine Jubillar : une notification étrange sur son téléphone intrigue

Voilà plus d’un an que Delphine Jubillar a disparu sans laisser de traces. Malheureusement à ce jour, l’enquête n’a pas permis de comprendre les circonstances de sa disparition ni de retrouver son corps. Car à présent, ses proches n’ont plus d’espoir de la retrouver en vie. En outre, ils semblent persuadés que son mari, actuellement incarcéré, a commis le pire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Avi Bitton Avocat (@avi.bitton.54)

De nouvelles conclusions d’expertises révélées par « Le Parisien »

Ne négligeant aucune piste lors du démarrage des recherches, les enquêteurs ont analysé le téléphone portable de la mère de famille. Et dans un des rapports d’analyse, un détail interroge. Il s’agit d’une notification reçue à 6h54, le 16 décembre 2020, jour de la disparition de Delphine Jubillar.

Cette information a été révélée par « Le Parisien ». Le 31 juillet, le journal a publié les conclusions d’une expertise réalisée sur le téléphone de l’infirmière. Celles-ci ne permettent pas de prouver la culpabilité de Cédric Jubillar, détenu en prison depuis plus d’un an. En effet, l’époux de Delphine est toujours présumé innocent. Néanmoins cette expertise a révélé une information qui a probablement attiré l’attention des enquêteurs. Le matin de la disparition de la jeune femme, à 6h54 exactement, une notification surprenante est arrivée sur son téléphone. « Cette notification est inhabituellement sans information, comme la météo locale » se sont étonné les enquêteurs.

Selon ces derniers, cette information doit être considérée et même approfondie. Qu’elle cache quelque chose d’utile ou non, le téléphone de la mère de famille renferme très probablement de nombreuses informations qui pourraient faire avancer les recherches. Au sujet de cette fameuse notification inhabituelle, les experts ont recommandé de questionner les moteurs de recherche d’Internet pour en savoir plus. En outre, selon eux, il convient d’associer cette analyse au bornage du téléphone de Delphine Jubillar avec Google. L’objectif de ces investigations : en découvrir davantage sur l’usage du smartphone dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Livrement Ka (@livrement_ka)

Cédric Jubillar reste le principal suspect

« Le Parisien » l’a précisé dans son article, l’expertise portait également sur les lunettes de vue de l’infirmière albigeoise. Selon son fils Louis, Delphine Jubillar portait bel et bien cette paire le 15 décembre, juste avant sa disparition. Naturellement, cet élément a fait l’objet d’une analyse ADN qui a révélé deux empreintes : celles de Delphine et Cédric Jubillar. Pour ce dernier qui continue à clamer son innocence, cette découverte n’est pas une bonne nouvelle. De plus, ces seules empreintes ne permettent pas d’incriminer l’amant de Delphine comme le souhaiterait son mari. Même s’il reste présumé innocent tant qu’aucune preuve formelle ne vient confirmer sa culpabilité, Cédric Jubillar demeure le principal suspect dans cette affaire de disparition.

S’il est incarcéré en ce moment, c’est parce que la justice estime que les éléments sont suffisamment nombreux pour mettre au jour son rôle actif dans le drame qui s’est probablement joué cette nuit-là. Il faudra donc attendre la fin de l’enquête et le verdict final pour savoir ce qu’il adviendra du principal suspect dans l’affaire Delphine Jubillar.