Élise Lucet évoque son départ du 13 heures et découvrez pourquoi elle ne veut plus présenter de JT !

Élise Lucet ne souhaite « plus jamais » être aux commandes de Journal télé, ni à 13 heures, ni à 20 heures. Elle a fait passer ce message dans l’émission On refait la télé sur la station RTL le 15 mai dernier. Objeko vous donne tous les détails.

© RTL

Elise Lucet fait partie des figures du journalisme en France. Récemment interrogée sur un éventuel retour aux commandes d’un JT. Elle a réagi de manière assez épidermique. « Le 13 heures ? Ah, non non non ! », a-t-elle dit. Voilà la réponse qu’aurait donnée la journaliste si on lui avait proposé de revenir à la tête du 13 heures de France 2 après le départ de la titulaire du poste Marie-Sophie Lacarrau. Cette dernière est partie pour prendre la succession de Jean-Pierre Pernaut sur la Une.

Pour Elise Lucet, le JT c’est non !

« J’ai vraiment laissé tomber les JT, cesser de présenter des JT avec plaisir, en fait. J’avais vraiment envie d’arrêter » » a-t-elle dit dans l’émission « On refait la télé » sur RTL, le 15 mai dernier. Elise Lucet, qui avait fini par avoir de la lassitude pour cet exercice qu’elle a pratiqué pendant de nombreuses années. « Une énorme longévité », se rappelle, surtout, du fait que la fonction est très exigeante et elle est heureuse de ne plus le faire.

 

Il faut dire que lorsque l’on présente un JT, dès le réveil, il faut être au courant de l’actualité et gérer la ligne éditoriale. Il s’agit de proposer un enchaînement des sujets qui soit cohérent. Il faut qu’il y ait une hiérarchie de l’information. C’est la marque de fabrique d’un journal. Certains privilégient les sujets nationaux, d’autres les reportes sur l’international. De ce point de vue, TF1 et France 2 ont deux approches différentes.

Elise Lucet n’avait plus envie

« Il faut être présent à 100 %. Et je crois que la dernière année j’étais présente à 95 %, car j’avais envie de faire du magazine, c’était ça, mon envie professionnelle, et donc, dans ces cas-là, il faut cesser, car si l’on ne donne pas totalement aux téléspectateurs, il ne faut pas prendre ce poste-là », a indiqué la journaliste aux animateurs de l’émission.

« J’avais l’impression d’être plus utile autre part. Et moi, j’ai toujours eu cette volonté d’essayer d’être utile aux téléspectateurs », a détaillé Elise Lucet. En avril 2016, elle avait présenté son ultime JT. Elle avait trouvé « formidable » Marie-Sophie Lacarrau, qui l’a remplacé. Pour elle, le journal, c’est « définitivement terminé »« Je n’en ai plus vraiment aucune envie », a indiqué la quinquagénaire sur RTL.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL (@rtl_france)

 

« Je suis partie parfaitement comme je le voulais, en l’ayant demandé. Je me souviens de Thierry Thuillier, qui était le chef de l’info et qui m’a reçue dans son bureau. Et je lui ai dit : ‘Écoute, Thierry, je viens te voir car je voudrais cesser de présenter le JT », a précisé Élise Lucet. Sa demande l’avait surpris. « Il m’a regardée, il m’a dit : ‘Je m’assois, car je crois que cette phrase, je ne vais pas tellement l’entendre dans ma carrière’ », s’est-elle rappelée, indiquant que son boss lui a alors « demandé de continuer une année supplémentaire », ce qu’elle a fait. « Parce qu’il avait encore besoin de moi, mais dans ma tête c’était déjà fini, donc non, plus jamais de JT« , a-t-elle terminé. Même si on lui proposait le JT de 20 heures qui est le plus prestigieux.

Une journaliste phare de la télévision française

Elise Lucet est un pur produit France Télévisions. A 20 ans, elle commence sur FR3 Caen et reste jusqu’en 1986. Ensuite, de 1987 à 1990, ses collaborations s’enchaînent, puis elle fait ses premiers pas sur Antenne 2 avec La Marche du siècle. En 1990, France 3 lui donne la présentation de du 19–20, journal d’information de fin de journée.

En 1997, elle occupe le poste de rédactrice en chef de l’édition. De plus, elle présente d’autres émissions comme Nimbus, les Aventuriers de la science, Paroles d’enfants et Pièces à convictions. En 2005, elle part du 19–20 de France 3 pour France 2. En 2008, elle obtient la Légion d’honneur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justine et Romain (@lamethodevrac)

 

Jusqu’en 2011, elle continue la présentation de Pièces à Conviction sur France 3. Elle aussi assuré la présentation de nombreuses soirées électorales sur France 2. Elle est la vedette de Cash Investigation depuis plusieurs années.