Evelyne Dhéliat : la miss météo de TF1 cash sur le réchauffement climatique, « Cet emballement m’effraie »

Évelyne Dhéliat a été l'une des premières à évoquer le réchauffement climatique. En effet, elle était aux premières loges.

© image TF1-Evelyne Dhéliat : la miss météo de TF1 cash sur le réchauffement climatique, « Cet emballement m’effraie »

La vedette nationale de la météo nous explique comment elle voit les choses au niveau de l’évolution du climat. En effet, depuis ses premiers pas sur nos écrans de télévision, Évelyne Dhéliat était aux premières loges pour constater la situation. Voici les propos de la présentatrice météo de TF1.

Évelyne Dhéliat : son combat pour le climat !

Un nouveau jour se lève avec des « vigilances orange » dans plusieurs endroits en raison de violents orages. Évelyne Dhéliat, la présentatrice météo préférée des Français, a été la première à évoquer les enjeux climatiques. Pendant toute la période estivale, elle a annoncé des records et des situations extrêmes. « La météo de cet été nous aura, entre guillemets, servis à progresser. C’est terrible à dire mais avec tout ce qui s’est passé, on prend conscience que finalement, il y a sans doute des choses à faire » déclare la jolie blonde, perdue entre accablement, mais avec une pointe d’espoir.

Les cartes transmises par Météo-France montrent qu’il faut se montrer prudent face aux intempéries. En effet, cet été, nous avons eu des pics de chaleur, de sécheresse, des incendies, de fortes pluies… Mais, Évelyne Dhéliat n’est pas surprise de ces conséquences. En effet, sa prise de conscience remonte à 2003. À l’époque, elle se trouvait à un Forum international de la météo, à Zagreb. Les tableaux présentés par des climatologues reconnus l’ont dévastés…

Évelyne Dhéliat s’engage pour le climat depuis longtemps

« Ils montraient la courbe des températures depuis le début du siècle, puis celle du CO2 dans l’atmosphère : parallèles et exponentielles ! Et à partir des années 80, c’était wouah ! », explique-t-elle. Évelyne Dhéliat voyait déjà que personne n’écoutait les scientifiques. « Je leur ai dit : les bulletins météo ont un impact énorme. Que pouvons-nous faire ? Donc j’ai ajouté à partir de 2003, tous les soirs, une petite info c’est bon pour la planète, qui est complètement d’actu aujourd’hui. D’ailleurs j’ai entendu ce matin notre président, Emmanuel Macron, dire chauffez-vous à 19°C. En 2007, je disais déjà + chauffez-vous à 19°C + ! ».

Évelyne Dhéliat s’est rapproché des scientifiques et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). En 2007, elle publie un ouvrage. Elle a mis du temps à la sortir, car elle l’a beaucoup relu pour « être inattaquable » tant le sujet est délicat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Télé 7 Jours (@tele7jours)

Le climat devient fou

D’ailleurs, son bulletin météo fictif de 2050 n’est pas passé inaperçu. En effet, elle l’a fait juste avant la COP21 de 2015 pour l’Organisation mondiale de la météo (ONU). « Les températures qu’on prévoyait alors pour 2050, je les trouvais déjà incroyables, elles faisaient peur. Et on les a pulvérisées dès 2019 ! Cet été, il a fait 40°C à Brest, la Méditerranée était à 30°C ! C’est cet emballement qui m’effraie ».

Pour rappel, Évelyne Dhéliat travaille dans le service météo de TF1 depuis 1992. Aujourd’hui, elle est même « cheffe du service météo de TF1 ». C’est la passion de sa vie, elle veut « informer, prévenir ». Par ailleurs, les mots choisis sont importants. « Je ne dis jamais il fait beau, mais il fait soleil : le beau temps pour l’un peut être mauvais pour l’agriculteur qui attend la pluie ». Et, en attendant, on fait quoi ? Évelyne Dhéliat continue de partager ses astuces. La société TF1 va présenter, fin septembre, sa « feuille de route » sur ses actions en faveur du climat.