Fabrice Di Vizio : Découvrez pourquoi l’avocat phare de TPMP fait trembler le gouvernement

Spécialiste des questions de santé publique, cet avocat est ouvertement engagé contre le pass sanitaire et pour la défense des professionnels de santé.

Fabrice Di Vizio : Découvrez pourquoi l'avocat phare de TPMP fait trembler le gouvernement
© valeursactuelles

Fabrice Di Vizio semble être devenu malgré lui un symbole, ou un porte-parole. Celui des opinions divergentes sur la question de la gestion de la crise sanitaire. En effet, il a rapidement eu un point de vue alarmiste sur le sujet. Les privations des libertés qu’engendraient les mesures gouvernementales pour réguler la pandémie le révoltaient. Ouvertement et farouchement opposé aux incitations vaccinales, aux confinements et aux fermetures imposées, il était devenu une personnalité médiatique sans le vouloir.

En exprimant son opinion sur les plateaux tels que CNews ou TPMP, il devenait donc incontournable. De plus, sa manière de manier la réthorique pouvait exaspérer ses interlocuteurs et provoquer des polémiques virulentes. Plusieurs fois il se retrouvait alors hors de lui, déçu de ne pas pouvoir simplement exprimer son opinion et argumenter librement sur cette dernière. Fabrice Di Vizio s’est même retiré de la nouvelle chronique de TPMP, intitulée Les Flingueurs du PAF, le 14 septembre dernier. Cela pour que cessent les menaces et les insultes à son encontre notamment. Il admettait en interview pour Valeurs actuelles qu’il n’était pas préparé à se sentir en danger pour ses opinions. Des opinions qu’il continue néanmoins de défendre, quitte à les ériger en principes qui dérangent.

En effet, Objeko ne vous apprendra pas que les propos de Fabrice Di Vizio sont souvent controversés. Du moins, ils engagent souvent des polémiques. Il le reconnaît lui d’ailleurs lui-même en insistant sur le fait qu’il devient dangereux de ne pas penser comme tout le monde.

Qui est Me Fabrice Di Vizio, cet avocat qui fait trembler le gouvernement ?

La formule a été trouvée par Valeurs actuelles qui souligne dès le titre de son entretien que l’avocat phare de TPMP est parvenu à obtenir la mise en examen d’Agnès Buzin. En effet, il est à l’origine de plusieurs plaintes contre le gouvernement sur le sujet de la crise sanitaire. Et si il n’était pas seul à porter plainte contre l’ancienne ministre de la Santé, il est juste de lui accorder quelques crédits concernant la mise en examen de cette dernière. Agnès Buzin aurait minimisé le virus de la Covid-19 lorsqu’il a été détecté à Wuhan, le 16 novembre 2019.

L’ancienne ministre française n’était pas la seule dans ce cas. Dans le monde entier, de rares éléments pouvaient laisser penser qu’une pandémie approchait. Ce n’était donc que le 30 janvier 2021 que l’état d’urgence sanitaire intervenait. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte dans un premier temps la Chine, avant de prononcer l’état d’urgence de santé publique de portée internationale. Et c’était ensuite le 11 mars 2020 que l’OMS déclare l’épidémie de Covid-19 comme étant une pandémie, une épidémie mondiale.

Dès lors, des mesures sont prises pour limiter la circulation du virus et permettre de désengorger les hôpitaux. Mais la facilité avec laquelle les crises et les mouvements sociaux ont été éclipsés par la crise sanitaire alertait l’opinion publique. Imposer un confinement n’était effectivement pas quelque chose à laquelle les citoyens éteint préparés. De plus, la comparaison avec la Chine, qui n’est pas un pays où les droits de l’homme sont valorisés, n’aidait pas. Les lecteurs d’Objeko conviendront que les polémiques et les complots avaient alors tous les moyens d’avoir le vent en poupe.

Un engagement sans faille qui fait suscite de vives réactions

Cependant, l’avocat Fabrice Di Vizio a affiché sa défiance quant aux mesures gouvernementales. Mais aussi ses doutes concernant les vaccins et les méthodes pour réguler la crise sanitaire. Si il était taxé de complotiste, il argumentait pour s’en défendre. Seulement, la pandémie dure et l’avocat est sans doute lassé de tenir bon face aux attaques. Comme il le précise dans son interview chez Valeurs actuelles, beaucoup de monde se trompe de débat selon lui. Il cristallise les attaques malgré lui et refuse néanmoins de se faire astreindre au silence à cause de ses opinions. D’autant qu’il défend des personnes qui ont besoin qu’il continue de lutter. Objeko vous précisent que certaines personnes portent plainte contre les aberrations qu’ont parfois provoqué les mesures gouvernementales tentant de réguler la pandémie.

Fabrice Di Vizio compte nombreux fans de ses discours. Il est souvent applaudi par ses « partisans » mais refuse d’être érigé en vedette. Ce qui lui importe, c’est le débat. De faire en sorte qu’il continue d’avoir sa place dans la sphère médiatique. Quitte à ce que ses propos choquent, il estime qu’il n’est pour autant pas légitime qu’il se retrouve menacé. Ainsi, Valeurs actuelles affirme qu’il fait trembler le gouvernement. Car Fabrice Di Vizio ne serait peut-être pas autant inquiété si il ne dérangeait pas l’ordre établi. Vous pourrez découvrir l’intégralité de son interview dans la vidéo suivante.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.