Familles nombreuses : cette terrible arnaque évitée de justesse par les Blois …

Pas facile de distinguer le vrai du faux ! Malgré que les Blois aient une petite notoriété, ils n'échappent aux personnes malveillantes. Comme le prouve cette histoire, mieux vaut ouvrir l'oeil que d'en payer le prix fort plus tard !

© TF1

Si on avait prédire le dénouement de cette histoire aux participants de Familles nombreuses, ils n’y auraient jamais cru. On vous dit tout !

Rebondissement de taille dans Familles nombreuses !

Il y a quelques semaines, un conflit entre deux tribus de Familles nombreuses a effrayé les téléspectateurs. Entre les Blois et les Pellissard, le torchon brûle. Même si la rédaction d’Objeko n’a pas les tenants et les aboutissants de cette épopée, elle a tenté de démêler les choses dans cet article. Hélas, une autre histoire va venir semer le chaos dans l’équilibre de l’une des deux. Et nettement plus grave qu’une affaire de rivalité autour du métier d’influenceur ou du placement de produits. Que s’est-il déroulé pour qu’ils remettent absolument tout en question, y compris leur participation dans l’émission ? Sans plus attendre, nous vous racontons ce qui s’est passé. C’est l’évidence, Diana et Gérôme n’en ressortiront pas indemnes. Cher lecteur, nous vous recommandons de boucler votre ceinture puisque nous rentrons dans une zone de turbulences !

 

Un rêve devenu réalité ?

À la base, ils pensaient réellement que l’année 2022 serait nettement plus joyeuse que 2021. Certes, la présence des caméras de Familles nombreuses n’est pas simple à gérer tous les jours. Entre les diverses sollicitations de la production et le quotidien, c’est un vrai parcours du combattant. Pourtant, en dénichant cette pépite immobilière, le couple voit enfin une porte de sortie à toutes leurs galères. Face à leur communauté, ils expliquaient qu’elle avait tout ce qu’il fallait pour les accueillir et qu’ils y soient heureux ! « Il y avait cinq chambres, deux salles de bain, cuisine, salon, jardin avec piscine creusée… » Cerise sur le gâteau, le loyer est en tout point similaire à l’actuel. Que demander de plus, sinon de prendre possession des lieux le plus rapidement possible ?

Après avoir consulté les photos de cette merveille, les vedettes de Familles nombreuses souhaitent faire le tour du propriétaire. Hélas, chaque rendez-vous s’annule. Celle qui en détient les clés trouve toujours des motifs pour leur en refuser l’accès, et tant qu’à faire, à la dernière minute. Parmi la liste des prétextes, elle ose même inventer la mort de l’un de ses proches. C’est dramatique ! Comme à son habitude, Diana Blois se montre bienveillante et avoue à ses fans lui avoir « envoyé des messages de soutien. » Ce que la faussaire a dû rire en les recevant ! Chez Objeko, on trouve ça vraiment intolérable. On était loin de se douter que ce n’était que la pointe visible de l’iceberg ! Comme quoi les haters rivalisent d’ingéniosité pour démolir l’égo de certains !

Et là, c’est le drame !

En regardant avec plus d’attention la location de cette immense demeure, ils se rendent enfin compte de la supercherie. En concentrant leurs recherches à Montpellier, ils n’avaient pas percuté que leur contact se trouvait à plus ou moins trois cents kilomètres de là, à Montauban. Tout de même, il y a trois heures de voiture pour y accéder ! Et puis figurez-vous que comble de l’horreur, ce n’est même pas elle la véritable détentrice du bien. Cette fois, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Comme le dirait la maman de Familles nombreuses, il s’agit « d’un gros coup de marteau (…) » Elle mettrait des jours avant d’accuser le choc. Honteuse d’y avoir adhéré, gênée de devoir s’en justifier, apeurée que ça recommence, elle ne veut et ne peut pas y croire !

Quant à son époux, la colère l’envahit. Il ne compte pas se laisser faire et enterrer cette histoire dans un coin de son esprit. Décision est prise de déposer une plainte commune. Que ce soit « l’agence et les vrais propriétaires de la maison« , les parties veulent avoir gain de cause et mettre hors d’état de nuire la fautrice de trouble. Sur les réseaux sociaux, il lui fait passer un message en peut plus clair. Sur le ton de menace, il précise avoir conservé « [son] numéro de téléphone [ainsi que] toutes les conversations sont enregistrées », A bon entendeur ! Promis, dès qu’il y a du nouveau, Objeko vous racontera la suite de cette aventure. Espérons que tout rentre dans l’ordre et qu’autres personnes ne se fassent pas rouler dans la farine ! À très bientôt…