Familles nombreuses, la vie en XXL, cette candidate dévoile enfin la vérité sur son quotidien : “On a des soucis aussi…”

Camille Santoro passe pour la maman tirée par quatre épingles. Elle veut montrer aux téléspectateurs que ce n’est pas toujours le cas.

Camille Santoro (Familles nombreuses, la vie en XXL) : Critiquée pour être parfaite, elle dévoile l’envers du décor : "On a des soucis aussi..."
© TF1

Familles nombreuses: Les téléspectateurs s’agacent à la vue de la tribu de Camille Santoro. En effet, dans cette maisonnée, tout semble ultra-parfait. Pas un pli qui ne dépasse ! Pourtant, avec son chéri Nicolas, ils élèvent quand même 6 enfants. Leur petite dernière n’a en plus que deux mois. Alors comment font-ils ? Cela a le don d’exaspérer les autres familles qui n’y arrivent pas avec seulement un ou deux enfants.

Nombreux sont donc les internautes qui font part de leurs reproches sur les réseaux sociaux. Ils sont verts de jalousie vis-à-vis de cette jeune maman de 27 ans à qui tout semble réussir.

Familles nombreuses: “Camille voulait un 4e enfant. Pas moi.”

Pourtant, au début, si elle était partante pour fonder une famille nombreuse, ce n’était pas vraiment le choix de son compagnon. « Camille voulait un 4e enfant. Pas moi. Elle m’a convaincue. Elle a fait deux fausses couches, avant de retomber enceinte. On parle rarement du deuil périnatal, surtout du point de vue de l’homme. Mais j’ai personnellement très mal vécu ces fausses couches. Ces enfants, je les ai perdus aussi. Heureusement, ensuite, elle est tombée enceinte des jumeaux. Une surprise car il n’y a pas de jumeaux dans nos familles. Mais on a accueilli la nouvelle avec un grand plaisir ! », s’est ainsi confié son compagnon Nicolas Santoro auprès du site Bluewin.

Quant à la grossesse des jumeaux, elle a forcément constitué une sacrée aventure pour les deux parents. Par rapport aux trois grossesses précédentes, c’était donc un choc. « C’est une grossesse à risques. », a précisé le papa. « Avoir des jumeaux, c’est complètement différent. Même si on avait déjà de l’expérience en tant que parents, il a fallu tout réapprendre, on est repartis à zéro. », a-t-il ainsi poursuivi pour le site Bluewin.

“Emie a réclamé une petite sœur.”

Et si Emie se trouve être la seule fille au milieu de quatre garçons, ce n’est pas trop dur pour elle, contrairement à ce qu’on pourrait penser. « A un moment, Emie a réclamé une petite sœur. On en a parlé dans l’émission, car c’était assez drôle. Certaines personnes nous font des commentaires sur le fait qu’Emie est la seule fille, mais nous n’allons pas faire de 6e enfant ! On s’arrête à 5. En réalité, Emie est très contente d’être entourée de ses frères, elle n’en souffre pas. C’est une place de choix ! »

Déjà, les journalistes de Bluewin faisaient remarquer à Nicolas que tout était hyper clean chez lui. « Chez nous aussi, parfois il y a du bazar ! », devait-il alors souligné. « Mais oui, Camille est très maniaque sur le ménage et moi sur le rangement. A deux, cela donne une bonne organisation. Je suis gendarme et Camille est esthéticienne. », ajoutait-il ainsi.

Nicolas Santoro : Camille “a toujours été comme ça “

Et si Camille « est toujours tirée à quatre épingles », il précise qu’elle « a toujours été comme ça, et elle le sera toujours. Pareil pour moi, on est coquets, on s’arrange, même quand on ne sort pas ! Ce n’est pas lié à la présence d’une équipe de tournage chez nous, on est vraiment comme ça dans la vraie vie. »

Après plusieurs semaines de diffusion et les nombreuses critiques des internautes à ce sujet, Camille Santoro s’est vue dans l’obligation de réagir. “Je suis très souvent jugée sur un épisode de trois minutes que vous voyez le soir sur TF1. Je voulais vous rappeler que la vie n’est rose pour personne, que rien n’est parfait, que chez nous aussi ça crie. Que chez nous aussi parfois, même souvent, la maison n’est pas rangée.”

Familles nombreuses: “On a des soucis aussi, comme tout le monde.”

Et d’ajouter : « Qu’il y a des jours où je ne suis pas maquillée, pas coiffée. Que nos enfants crient, que je crie, que ça se chamaille, que nos enfants se disputent. Parce qu’en fait c’est comme ça, c’est ça la vie. On a des soucis aussi, comme tout le monde. On traverse et je traverse une période aussi difficile en ce moment et c’est humain“, a-t-elle poursuivi sur Instagram dimanche 6 juin. “Ne croyez surtout pas que tout est lisse chez nous et que tout est parfait… Loin de là.”, a-t-elle enfin conclu. Nous voilà soulagés pour elle !

 

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.