Fort Boyard : découvrez à quoi ressemble le Père Fouras sans aucun maquillage

Savez-vous qui se cache derrière le maquillage de l'énigmatique personnage ? La rédaction d'Objeko, vous dit tout.

© par ELIA FERNANDES-Fort Boyard : découvrez à quoi ressemble le Père Fouras sans aucun maquillage

Depuis plusieurs semaines, Fort Boyard est de retour sur France 2. Et comme toujours, le Père Fouras, est au premier plan, notamment pour lancer ses fameuses énigmes. Mais qui se cache derrière ce déguisement de vieil homme ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Qui se cache derrière le père Fouras ?

Fort Boyard, intitulé Les Clés de Fort Boyard lors de la première saison, est un jeu télévisé d’origine française, créé en 1990 par Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey et Pierre Launais. Depuis plus de trente ans maintenant, les invités tentent de remporter le plus de gains pour des associations. En mai dernier, les équipes d’Adventure Line Productions ont mis en boîte les neuf émissions qui constituent cette 33e édition de Fort Boyard. Et comme chaque saison, les téléspectateurs vont pouvoir retrouver le Père Fouras.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Père Fouras (@perefourasf2)

Il faut dire que c’est sûrement la figure emblématique de l’émission. Le moins qu’on puisse dire, c’est que chaque année, il suscite de nombreuses interrogations de la part des fans du programme. Tout le monde se demande qui se cache derrière ce surprenant déguisement. Vous le savez vous ? Non ? Pas de panique, nous allons vous le dire. Sous le masque du Père Fouras, se cache en réalité Yann Le Gac, un artiste breton de 70 ans, ancien jongleur et danseur.

Plus de 30 minutes de maquillage

Si le personnage est culte, le déguisement nécessite beaucoup de préparation. D’après les dires de Yann Le Gac, il doit notamment faire une séance de maquillage de plus de 30 minutes. Ainsi, il faut tout d’abord lui recouvrir le visage d’une étouffante cagoule en latex. Puis ensuite, la maquilleuse procède à des raccords sur les lèvres et les paupières. Incroyable, n’est-ce pas ? Jouer le Père Fouras face aux candidats célèbres est d’ailleurs un vrai plaisir pour lui.

Yann Le Gac ne se lasse pas de son rôle. Bien au contraire : « Le tournage ne dure que trois semaines dans l’année, au mois de mai. C’est un rendez-vous ponctuel avec plein de gens que l’on apprécie« . Celui qui a inventé l’épreuve des poteaux sur Koh-Lanta, a également expliqué le secret de sa voix : « Il faut coincer les cordes vocales et travailler sur le plexus solaire. C’est comme avec un biniou, on pince le haut et on appuie sur la poche d’air ».

Comment s’est passé le recrutement du Père Fouras ?

En juin dernier, lors d’un entretien accordé à Ciné Télé Revue, Yann Le Gac revenait sur les différentes étapes de son recrutement. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’était pas gagné d’avance : « J’étais danseur et je voulais arrêter. Je souhaitais aller vers le métier de comédien. C’est alors que j’ai appris qu’on cherchait quelqu’un pour un jeu sur le petit écran. À l’époque, c’était très mal vu dans la profession de faire de la télé et encore plus du divertissement. Je leur ai répondu que ce n’était pas un souci, car je porterais un masque et que je changerais ma voix. On ne me reconnaîtrait pas ». Personne ne s’attendait que ça dure aussi longtemps. Et surtout pas lui.