France : Macron prêt à annoncer des mesures strictes la semaine prochaine ?

La France est-elle repartie vers un confinement d’ici aux prochaines semaines ? L’équipe Objeko vous informe 

© Agence / Bestimage

Alors que l’on pensait la France en train de se tirer d’affaires, voici que la 5 eme vague d’épidémie déferle sur notre territoire. Avec un variant Omicron très virulent et des infections qui grimpent en flèche, beaucoup de français se demandent si de nouvelles mesures de restrictions ne sont pas sur le point de rentrer en vigueur dans l’hexagone. L’équipe Objeko fait le point pour vous , et vous rapporte les dernières paroles du président de la République Emmanuel Macron.

France : la cinquième vague est arrivée…

Et c’est reparti pour un tour… La situation de la France est en ce moment même très préoccupante. Bien entendu, notre pays n’est pas le seul concerné. L’Europe entière est de nouveau l’épicentre de la COVID-19. 

Cela fait bientôt deux ans que nous vivons au quotidien avec cette terrible épidémie. Deux ans qui ont totalement chamboulés notre mode de vie en profondeur. Il y a peu, l’espoir d’une amélioration était dans toutes les têtes. La France s’est enfin rouverte . Les commerces ont commencé à fleurir, et le marché du travail a connu un bel essor. L’économie et la croissance sont reparties. 

Le gouvernement a mis en place toute une panoplie d’aides, afin d’aider les foyers les plus démunis à repartir du bon pied et à affronter l’hiver. On pense ainsi à la prime à la reconversion professionnelle, la prime Macron, mais aussi la revalorisation du chèque cadeau, le chèque énergie, ou encore la prime de Noël. 

Cependant, depuis le début du mois de décembre, c’est la stupeur. Les contaminations repartent à la hausse. D’après le Premier Ministre, Jean Castex, la 5ème vague qui déferle en ce moment sur le pays a même dépassé la 4ème vague. Le coupable est bien entendu le nouveau variant Omicron. Celui-ci est beaucoup plus infectieux que les précédents, dont le variant Delta. La France est dans l’inquiétude…

La vaccination en France : des progrès nets

Malgré la cinquième vague très préoccupante, la situation de la France n’est pas la même que lors des précédentes vagues. Les Français sont en effet nombreux à être vaccinés. Bien entendu, le vaccin fait encore beaucoup débat, et les manifestations ne cessent de se produire tous les weekends. Le Pass sanitaire a toutefois forcé la main à de nombreux français, qui ont enfin franchi le pas. On compte aujourd’hui pas moins de 77,4% de la population qui a reçu au moins la première dose. 17,1% des français ont reçu les deux doses, avec en plus le booster. 

Ces chiffres sont bien rassurants. En effet, le vaccin n’empêche pas d’attraper la COVID-19, comme vous le savez sans doute. C’est d’autant plus vrai de ses variantes. Toutefois, les personnes vaccinées souffrent moins de symptômes que les personnes non vaccinées. Elles sont en outre moins enclines à être hospitalisées, ou pire, à en mourir. Cela soulage donc grandement les hôpitaux de France, qui sont à flux tendu depuis des mois et des mois. La maladie reste quand même sévère, forçant la plupart des malades à des arrêts maladie. Cependant, tant qu’il reste des lits dans les hôpitaux, le pays pourra continuer de tourner, tout comme son économie. 

Des mesures plus strictes dès la semaine prochaine ?

Face à ce taux d’infection qui grimpe en flèche en France, les citoyennes se demandent si des mesures de restrictions plus sévères allaient se mettre en place prochainement. Le Président de la République Emmanuel Macron a répondu aux interrogations des français : 

Je suis régulièrement la situation et je veux qu’il y ait au minimum tous les quinze jours un Conseil de défense. On regardera l’évolution de la situation, on fera comme toujours : avec pragmatisme, proportion et avec la même philosophie. On fera une évolution de la situation et les réponses à apporter.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Le président a aussi tenu à rappeler le combat qu’il mène déjà : “Je considère que ce qui a été annoncé il y a dix jours étaient de bonnes décisions. La stratégie que nous avons permet de résister. Il faut continuer de vacciner, de vacciner, de vacciner et de respecter les gestes barrières “.

Il n’y a donc, pour l’heure, pas de mesures de restrictions supplémentaires prévues, du moins officiellement. Toutefois, face à nos voisins qui repartent en confinement partiel ou complets, il se pourrait que le gouvernement se retrouve forcé d’adopter des mesures en urgence dans les prochaines semaines. L’équipe Objeko vous tiendra informée de l’évolution de la crise sanitaire en France, et de toute nouvelle disposition prise par le gouvernement.