Frédéric Deban (Sous le soleil) totalement ruiné, il s’effondre chez Faustine Bollaert !

Tous ceux qui ont connu la gloire doivent rivaliser d'ingéniosité pour rester dans la lumière. Hélas, pour Frédéric Deban, rien ne se passe comme prévu. Malade, son compte bancaire fond comme neige au soleil ! Objeko fait le point !

© France 5

Les fans de Frédéric Deban sont sous le choc. Qu’il semble loin le temps où il rayonnait dans Sous le soleil. Aujourd’hui, il est à sec !

SOS Frédéric Deban en détresse !

Difficile de ne pas faire l’association entre le personnage de fiction Grégory Lacroix et son interprète Frédéric Deban. Pendant plusieurs saisons de Sous le soleil, nous avons suivi ses aventures. De fait, les scénaristes avaient toujours plein d’idées pour le mettre en valeur. Par conséquent, au fur et à mesure, il pulvérise tous les records. C’est simple, on ne voit que lui et il se réjouit de tout ce succès. Ce qu’il n’avait pas compris, c’est qu’à force de faire la cigale, on finit par regretter amèrement de ne pas avoir écouté les conseils de la fourmi. Eh oui, cher lecteur d’Objeko, vous ne rêvez pas. Sur le plateau de Faustine Bollaert, on le découvre totalement métamorphosé physiquement. On a limite l’impression que ce n’est pas le même, mais une pâle copie. Quel drame a-t-il vécu dans son existence pour en arriver à ce point de non-retour ? La rédaction a enquêté et vous raconte tous les moindres détails.

Pas un euro en poche

Comme la plupart des célébrités de cette génération, Frédéric Deban a brûlé la chandelle par les deux bouts. Pour ceux qui ne comprennent pas ce que veut dire cette expression, cela signifie qu’il a dépensé sans compter et surtout sans penser à demain. Quand on pense au montant exorbitant de ses contrats, on ne saisit toujours pas comment il a pu se laisser aveugler par le star-system. Certes, c’est loin d’être un cas isolé. Objeko se souvient notamment du cas Ophélie Winter. L’ancienne chanteuse phare des années 90 a eu également eu des soucis d’addiction à des substances vraiment dangereuses !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @siska95110

Frédéric Deban a au moins une qualité. Il ne ment jamais. Aussi, quand il brise le silence sur ses problèmes financiers, voici comment il résume la situation. « On peut difficilement passer de 1 200 euros par jour à une aide pour adultes handicapés. J’ai dû passer par la case RSA » ! Du reste, le comédien a longtemps vécu au Brésil. Lui qui pensait vraiment profiter de la vie va avoir un accident qui va compromettre tous ses plans. Vous n’étiez pas au courant ? Pas de soucis, on vous raconte !

Pour Frédéric Deban, il y a eu un avant et un après !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Armony (@armonyann)

Tout commence le soir de son anniversaire. À l’époque, Frédéric Deban passe tout le juste le cap de la cinquantaine avec panache. Pour festoyer ce stade, il décide de faire une immense fête. Comment oublier ce morceau de musique qu’il aime tant ? Aujourd’hui, il résonne encore dans son esprit. « J’écoutais Michael Jackson à fond, je dansais comme un malade. » Soudain, il sent une tension parmi les invités. Tout dégénère rapidement et le comédien s’en mêle. Le constat est sans appel. Si c’était à refaire, il aurait mieux fait de rester en retrait tant il y a eu des dommages collatéraux.

Et là, c’est le drame !


Comme un malheur n’arrive jamais seul, Frédéric Deban en fait partie ! « J‘ai reçu une bouteille de bière sur le front« . Vu qu’il était sous l’influence de produit toxique, il ne souvient pas très bien du reste de sa nuit. Or, quand le soleil se lève, il reprend conscience avec « un bruit énorme dans la tête, comme un avion qui décollait » ! C’est simple, il n’entend plus rire. C’est comme si tout se dérobait sous ses pieds. Rapatrié en urgence dans l’hexagone, il enchaîne les rendez-vous avec les spécialistes. Le comédien phare souffre d’une « hyperacousie et de surdité soudaine bilatérale profonde« .

Comme le prouve les deux publications ci-dessus, Frédéric Deban a compris qu’il devra faire avec. Donc, il utilise les mots pour exorciser ses maux. Aujourd’hui, il semble allait mieux. Il vient de se faire poser un implant. Il tient tout de même à préciser à ses fans qu' »au départ, j’y étais réfractaire parce que ça se voyait. Maintenant, ça m’est égal » ! Donc, malgré les soucis pécuniaire, il reprend du poil de la bête. Le bonheur du monde, c’est tout ce qu’on lui souhaite ! Mais surtout de retrouver rapidement le chemin de la zen attitude. Suite au prochain numéro et à bientôt pour de nouvelles aventures !