Guillaume Canet : ses vacances chez Bixente Lizarazu ont tourné au cauchemar !

Les vacances entre potes, c'est une bonne idée sur le papier. Pour Guillaume Canet, ce n'était pas forcément top...

© Getty-Guillaume Canet : ses vacances chez Bixente Lizarazu ont tourné au cauchemar !

Bixente Lizarazu est un ami proche de Guillaume Canet. Et il y a quelques années, l’acteur sûrement vécu l’un de ses pire moment avec son pote aux Pays Basque. Après une mauvaise piqûre, ce dernier a dû être hospitalisé en urgence dès son retour à Paris. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Les mésaventures de Guillaume Canet

Quand il ne commente pas les matchs de l’Euro de football féminin, Bixente Lizarazu profite du Pays-Basque. D’ailleurs, il n’hésite pas à inviter ses amis pour les faire profiter de sa belle région. Malheureusement, Guillaume Canet en garde un très mauvais souvenir. Si le séjour s’annonçait magnifique, entre les sessions de surf et les moments de détente, ce dernier a rapidement pris une autre tournure. En effet, l’acteur, s’est rapidement fait piquer au niveau de l’aine par une araignée appelée tarentule d’Espagne.

A la tombée de la nuit, Guillaume Canet a eu la malchance de se faire piquer. Le lendemain, l’acteur s’est alors plaint d’une petite douleur à son ami :« Et là, le matin, je lui dis ‘Ah ça fait mal! ». Mais Bixente Lizarazu, ne trouvait ça pas grave. Pour l’ancien joueur de l’équipe de France, ce n’était qu’une petite piqûre, qui allait s’enlever très rapidement. Ainsi, les deux compères ont enchaîné un après-midi à la plage. Ce n’est que deux jours plus que les choses se sont aggravées.

Une septicémie et un staphylocoque doré pour l’acteur

Deux jours après la piqûre, Guillaume Canet a dû se rendre dans un établissement médical. En effet, sa blessure s’est aggravée : »Je repars et les piqûres commencent à devenir un peu, un peu pas belles. Et puis ça s’infecte« . Son testicule gauche avait doublé de volume : »Mon testicule gauche était devenu aussi gros que le micro de France bleu, et bleu comme ça ! ». En arrivant aux urgences, le réalisateur est rapidement pris en charge pour une septicémie et un staphylocoque doré.

C’est sans doute la pire saison estivale que Guillaume Canet ait passé de sa vie. Plutôt que de profiter du Pays Basque avec Bixente Lizarazu, il a dû rentrer à Paris et a subi un mois de déprime totale. Le tout, sans un pote pour venir lui rendre visite à l’hôpital Pompidou, tout le monde étant parti en vacances. Si on dit souvent que la petite bête ne mange pas la grosse, ici, ça a failli être le cas. Mais si ce n’était pas très drôle, l’acteur peut remercier son ami. Cette piqûre et son hospitalisation lui ont inspiré l’un de ses plus grands succès au cinéma.

Guillaume Canet inspiré pour écrire Les petits mouchoirs

Une fois sorti de l’hôpital, Guillaume Canet a passé quelques jours chez un ami dans le Ferret. Mais là encore, tout ne s’est pas passé comme prévu. En effet, la cohabitation ne s’est pas très bien passée :« On s’est engueulés dès le deuxième jour et je me suis barré ». Quelque peu remonté, l’acteur décidait de poser ses valises en Corse où il a écrit Les petits mouchoirs :« Je l’ai écrit d’une traite suite à cette tarentule d’Espagne de chez Bixente Lizarazu ». Une belle histoire, non ?