Guy Marchand, 85 ans : ruiné et en galère, voici comment il arrange ses fins de mois

Dans une récente interview, Guy Marchand a révélé pourquoi à bientôt 85 ans, il continue d'enchaîner les tournages...

Guy Marchand @Canal +

Ce mardi 3 mai, Guy Marchand était invité dans l’émission « En aparté » à l’occasion de la sortie du film « Les Folies Fermières ». Durant son interview, l’acteur a révélé pourquoi à bientôt 85 ans, il continue d’enchaîner les tournages. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Guy Marchand enchaîne les projets

À bientôt 85 ans, Guy Marchand n’est pas prêt à prendre sa retraite. En effet, depuis plusieurs années, l’acteur enchaîne les projets. Le 11 mai prochain, il sera notamment à l’affiche du film Les Folies fermières. Un long métrage où il a pris plaisir à tourner avec Alban Ivanov, Sabrina Ouazani, Michèle Bernier ou encore Bérengère Krief. Dans cette production, il interprètera le grand-père de David, jeune paysan du Cantal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thierry Wolf (@thierrywolf.fgl)

Pour sauver son exploitation de la faillite, David décide de monter un cabaret à la ferme. Le spectacle sera sur scène et dans l’assiette, avec les bons produits du coin. Il en est sûr, ça ne peut que marcher. Ses proches, sa mère et surtout son grand-père, sont plus sceptiques. A l’occasion de la sortie du film, Guy Marchand était sur le plateau de l’émission « En aparté » diffusée sur Canal +. L’occasion également pour lui, de parler de sa longue carrière. Et il y en a des choses à dire.

Il est heureux d’avoir de nouveaux rôles

Malgré une très longue carrière, Guy Marchand ne veut pas arrêter les tournages. Face à Nathalie Levy, il explique les raisons qui le poussent à continuer les tournages. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit de raisons économiques : »Ça m’arrange mes fins de mois, ça c’est sûr« . Il faut dire que pour l’acteur, rien est facile. En effet, en 2021, il avait confié avoir quelques difficultés financières :« Il était temps que je tourne à nouveau parce qu’on est fauchés« . 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIFFH (@f.i.f.f.h)

Dans un entretien accordé au Parisien, Guy Marchand expliquait ne plus avoir d’agent : « On est fauchés. J’ai gagné beaucoup d’argent sur les Nestor Burma, mais j’ai tout dépensé« . Malgré sa grande filmographie, il n’a pas su gérer son argent :« Les chevaux. Les voitures. Les femmes. J’ai aimé vivre largement. Et je n’ai pas eu des salaires de star. Je suis un touriste« . Comme quoi, ce n’est pas toujours évident d’avoir de l’argent. Même quand on est bien entouré.

Guy Marchand sollicité par la nouvelle génération

En enchaînant les tournages, Guy Marchand a pu constater qu’il était très sollicité par la nouvelle génération. Et même s’il trouve ça un peu bizarre, il est heureux de pouvoir compter sur l’aide des petits jeunes. D’ailleurs, toujours plein d’humour, le comédien s’amuse de la situation : « On me trouve des emplois. Ce sont toujours des emplois de type âgés mais quand même, il y a toujours quelque chose d’intéressant à sortir des personnages fragiles que j’interprète ». A la rédaction d’Objeko, on espère encore le voir longtemps à l’écran. Vous aussi ?