Hélène de Fougerolles: Shana sa fille touchée d’autisme, Nagui et Mélanie Page la font pleurer avec cette surprise !

Depuis plusieurs mois, Hélène de Fougerolles rayonne. En effet, après avoir brisé le silence sur l’autisme de sa fille, elle se sent beaucoup légère. Nagui et Mélanie Page ont tenu à saluer son courage ! On vous dit tout !

Hélène de Fougerolles : quand Nagui et Mélanie Page la font pleurer !
© Patrick Bernard / Bestimage / Voici

Hélène de Fougerolles n’est pas seulement qu’une comédienne talentueuse. C’est aussi la maman de Shana et elle en est si fière !

Hélène de Fougerolles n’oubliera jamais !

On avait l’habitude de la voir au cinéma ou bien dans la série Balthazar. Or, depuis quelques semaines maintenant, Hélène de Fougerolles est sur tous les plateaux de télévision. Et c’est en tant qu’auteur qu’elle y est invitée. Du reste, son livre T’inquiète pas, maman, ça va aller est vraiment une merveille. Elle se confie comme jamais et n’épargne personne. Et surtout pas elle-même. Quand le diagnostic autistique est tombé, l’actrice a cru que le ciel lui tombait sur la tête. Elle a mis des années avant d’accepter que ce n’était pas de sa faute. Elle a gardé sa colère en elle pendant longtemps, quitte à tourner le dos à une grosse partie de son entourage.

Un souvenir émouvant

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Bande originale (@labointer)

Invitée sur les ondes de France Inter,  Hélène de Fougerolles ne s’attendait pas à que les choses se passent de cette manière. Quand Nagui la voit, il ne peut pas s’empêcher d’avoir les larmes qui montent. Impossible de se retenir de pleurer, il va essayer d’expliquer à ses auditeurs les raisons de sa vive émotion. “Ce livre est bouleversant. Parce que j’ai – on va tout se dire et tout dire – la chance de la connaître

Voyant que son ami n’arrive vraiment pas à prendre la parole, Hélène de Fougerolles va alors raconte cette anecdote qu’aucun des protagonistes n’oubliera. Lorsqu’elle rend à cet anniversaire, l’actrice y va avecune sacrée dose d’appréhension. Cependant, elle va découvrir avec surprise qu’elle n’a pas de soucis à se faire. Personne ne la jugera !.  “J’étais accompagnée par très peu de personnes. Vous deviez être, franchement, moins d’un dizaine à être au courant que j’avais cette petite avec moi. (…) Elle a été acceptée par un groupe de personnes dont Nagui fait partie“,

Des confidences hallucinantes

A TF1, Hélène de Fougerolles nous raconte son long parcours du combattant pour accepter le handicap de sa fille. Entre le déni et la culpabilité, l’actrice n’arrivait pas à faire la part des choses. Comment avancer sereinement dans la vie si on n’arrive pas à trier ses pensées ? Sans cesse émue, on la découvre dans son plus beau rôle, celui de mère-courage !

Dans cet autre émission, elle retrouve l’acteur Samuel Le Bilhan. Ils ont un point commun. Celui d’être parents d’enfants autistes. Aussi, ils ont tant à apprendre l’un de l’autre. Si lui s’investit depuis le jour où il a su, Hélène de Fougerolles a mis le temps. Aujourd’hui, elle est plus déterminée que jamais à faire bouger les lignes !

Un projet au top !

Aujourd’hui, la fille d’Hélène de Fougerolles est majeure. Aujourd’hui, même si certains de gestes ressemblent à ceux d’un enfant, elle a besoin d’avoir d’un minimum d’autonomie. Aussi, sa mère fait ce constat effrayant. Certes, sa fille “n’est pas autonome et il y a peu de structures pour les adultes autistes, à part des instituts qui accueillent des handicapés mentaux.” Heureusement, elle s’inspire du parcours d’une amie comédienne Hélène Médigue. Entre deux tournages de Plus belle la vie, elle “a créé les Maisons de Vincent”. La boucle est bouclée, reste à trouver un mécène et le lieu !

Une surprise de taille

Invitée auprès de Faustine Bollaert, Hélène de Fougerolles écoute avec attention les témoignages d’autres parents de Ça commence aujourd’hui. Quand on échange avec des personnes qui vivent la même chose, ça apaise tellement de se sentir comprise ! Cependant, elle ne s’attendait pas à entendre ses amis Nagui et Mélanie Page.

C’est madame qui prend la parole en premier “Je voulais te dire que je suis fière d’être ton amie, fière de ton courage. J’ai lu ton livre que j’ai trouvé très très émouvant (…) Tu sais à quel point j’adore Shanna et tous ses câlins depuis qu’elle est toute petite !”

Puis Nagui continue. Cette fois, il a réussi à ne pas pleurer ! Hélène de Fougerolles semble totalement conquise et boit ses paroles “On a toujours adoré partager des moments de rire et d’amusement avec Shanna, nos enfants ont toujours adoré s’amuser avec Shanna, parler avec Shanna, parler au personnage qui était posé sur l’épaule de Shanna. On est prêts à refaire ça quand Shanna veut, on sera toujours là pour vous. On vous embrasse et on vous aime.”

Que rajouter de plus ? Elle n’a plus de mot hormisIls sont incroyables ces deux-là.” ! Une belle preuve d’amitié dans le métier qui est si rare ! Objeko adore !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.