Hélène Ségara et son fils aîné, Raphaël, ont eu la vie dure : “On a crevé la dalle”

La chanteuse continue de faire la promotion de son nouvel album dans les médias. Au détour de quoi, elle répond à des questions parfois très privées. Hélène Ségara est partie de rien, elle revient sur des moments difficiles.

Hélène Ségara et son fils aîné, Raphaël, ont eu la vie dure : "On a crevé la dalle"
© TF1 / 20 minutes

Hélène Ségara est aujourd’hui une chanteuse incontournable de la scène musicale française. Mais elle a traversé des moments difficiles pour réaliser son rêve. À 50 ans et pour la sortie de son septième album, la chanteuse revient sur ses débuts difficiles. Car elle n’avait que 15 ans quand elle décide que la musique doit absolument faire partie de sa vie. Bien décidée à devenir chanteuse, elle quitte sa famille et l’école pour devenir indépendante. Hélène Ségara gagne un peu d’argent en enchaînant les petits boulots et le soir, elle chante dans des piano-bars de sa région, sur la Côte d’Azur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

Trois ans s’écoulent et à 18 ans, elle met au monde son premier enfant, Raphaël. Mais elle attendra d’en avoir 22 pour sortir son premier single, en 1993. C’est quand elle n’a que 19 ans qu’Hélène Ségara entreprend de vivre à Paris pour se faire connaître. Elle déménage d’abord chez une de ses amies, avec son tout jeune bébé. Elle vit dans le grenier de cette dernière le temps de se trouver un appartement. C’est un tout petit logement de 15 mètres carrés qu’elle vivra ensuite. Décidément, il a fallu qu’elle travaille dur et qu’elle s’accroche fort à ses rêves pour réussir à percer.

Dans les colonnes de Télé-Loisirs, Hélène Ségara se souvient des premiers moments de sa carrière. Avec nostalgie, fierté et humilité, elle raconte son histoire et devient une source d’inspiration pour les artistes en herbe. Objeko vous raconte tout de son récit car il vaut le détour. En effet, il était des moments où la chanteuse et son fils ne mangeaient pas à leur faim. Pourtant, elle est une véritable star aujourd’hui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

Hélène Ségara traverse de multiples épreuves au cours de sa vie et de sa carrière

C’est en 2018 que le public apprenait que la chanteuse faisait face à un combat terrible. Depuis quelques mois déjà, elle luttait contre une maladie qui s’attaque à ses yeux. Mais comme il était impossible de savoir de quoi il s’agissait et qu’elle considérait que ses fans avaient eux aussi leurs problèmes, parfois bien plus graves, elle ne voulait pas s’épancher. Néanmoins, les médias ont révélé qu’elle se rendait régulièrement à l’hôpital. Alors, elle décidait qu’il était temps d’informer ses fans sur son combat contre la maladie.

Et déjà, c’est une force de caractère impressionnante qui se fait jour dans son discours. Peut-être aussi que cette force lui vient de son passé difficile. Quittant sa famille très jeune, mère solo à 18 ans et animée d’une volonté sans faille de faire de la musique sa partenaire. La résilience d’Hélène Ségara est pour le moins épatante, Objeko vous l’accorde. Car elle n’est jamais dans la plainte ou dans l’apitoiement. Elle fait toujours en sorte de relativiser et de se concentrer sur le positif. Une belle façon aussi d’introduire son nouvel album Karma. En effet, ce n’est pas sans raison qu’elle a donné ce nom à son septième album. Il est quelque part le témoin de l’évolution de sa vie, une preuve que le positif attire le positif, et cela même dans les moments les plus difficiles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

Des épreuves qui forgent le caractère de la chanteuse

Dans les colonnes de Télé-Loisirs, Hélène Ségara raconte donc qu’avec son fils ainé, ils ont “crevé la dalle”. Avant que la chanteuse ne croise la route d’Orlando, son producteur, les temps étaient rudes. Pour monter vivre à Paris, elle a “tout quitté pour vivre dans le grenier d’une copine (…) Puis, mon fils et moi avons vécu dans un 15 mètres carrés où je pouvais faire cuire des œufs en étant allongée sur le lit.” Mais il en fallait bien plus pour qu’Hélène Ségara renonce à une carrière dans la musique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

Sur les ondes de France Inter, elle expliquait même qu’elle vivait dans un quartier peu fréquentable de la capitale. En effet, des travestis faisaient le trottoir sous ses fenêtres et il lui arrivait de les entendre pleurer de désespoir. Alors, quand elle repense au succès qui suivait cette période difficile, elle déclare : “Honnêtement, je n’aurait pas pu imaginer. Ça a été tellement magique de passer de l’ombre à la lumière.

À présent, non seulement sa carrière a décollé mais sa vie privée aussi s’est stabilisée. En 2003, elle épouse Mathieu Lecat, un musicien français. Ensemble, ils ont deux enfants, Matteo, né en 2003 et Maya, née en 2004. La seule ombre au tableau reste donc sa maladie qu’elle combat. Mais Objeko ne doute pas que rien, ni personne, ne saurait l’empêcher de chanter !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.