Hillary à l’hôpital en urgence : l’influenceuse évoque sa nuit cauchemardesque

C'est un nouveau coup dur, une grosse frayeur pour Hillary Vanderosieren. Suite à des douleurs au ventre, elle a été transportée rapidement aux urgences. Elle raconte tout à ses fans...

© par Mélinda Correia-Hillary à l’hôpital en urgence : l’influenceuse évoque sa nuit cauchemardesque

Hillary a passé la nuit, entre le 1er et le 2 août, aux urgences. En effet, l’épouse de Giovanni a été prise de violentes douleurs au ventre. Elle avait si mal qu’elle était incapable de se tenir debout et encore moins de marcher.

 

Evidemment, c’est donc en toute hâte qu’elle a été conduite aux urgences. Sur son compte Instagram, ses 2 millions d’abonnés s’inquiétaient de son sort. Alors, comme à son habitude, Hillary ne leur a pas laissé le temps de se faire des idées.

 

 

Découvrez pourquoi Hillary a passé « une nuit pas comme les autres«  à l’hôpital, au service des urgences. Objeko vous dit tout.

 

Hillary fait face à un nouveau coup dur

 

Décidément, et les fans d’Hillary ont déjà pu le constater, Giovanni et son épouse jouent de malchance cette année. En effet, avant que la nuit du 1er août ne soit synonyme de séjour aux urgences pour la belle, c’était son mari qui se retrouvait hospitalisé.

 

Rappelez-vous, pour l’anniversaire de leurs 4 ans de relation, le compagnon d’Hillary a été renversé par une voiture ! Et le drame s’est produit quelques jours avant leur mariage ! Là encore, elle ne manquait pas de raconter tout ce qu’il s’était passé à ses abonnés.

 

« Avec Gio, on est en train de vivre un moment très compliqué. Gio est actuellement à l’hôpital, il s’est fait renverser par une voiture juste devant la maison. », expliquait Hillary avant de rassurer son public. Car, la suite des événements s’est parfaitement déroulée.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hillary (@hillaryoff)

 

Parfaitement ou presque disons, en tout cas jusqu’à la nuit du 1er août. Hillary a été en proie à des douleurs inattendues et incroyablement violentes. Sans attendre, elle a donc été conduite aux urgences. Et Objeko vous le disait, elle n’a pas manqué d’informer ses fans sur sa situation.

 

Les causes de son hospitalisation

 

Impossible d’ignorer les douleurs ou d’attendre de voir si elles allaient passer. Elles étaient si vives, Hillary les décrit comme des « coups foudroyants » dans le bas du ventre. L’appendicite peut-être ? En cas de doute, mieux vaut se rendre aux urgences. Surtout si la douleur est à ce point handicapante.

 

C’est donc ce qu’elle a fait. Et elle a ensuite raconté tous les détails de son séjour à l’hôpital à ses abonnés pour éviter qu’ils ne se fassent trop de cheveux blancs. « Pliée en quatre, je ne sais plus marcher ni bouger. Envie de vomir et sur le point de m’évanouir. Mes parents me mènent à l’hôpital. J’ai toujours peur, mes cicatrices de mes césariennes… », commençait par expliquer Hillary.

 

hillary-urgences-hopital-kyste-ovaires-story-instagram
@hillaryoff

 

Heureusement, le verdict est tombé et elle n’allait pas passer plus d’une nuit à l’hôpital. « Résultat : rupture d’un kyste aux ovaires. Le liquide a foudroyé mon ventre, horrible. La douleur est également celle de l’appendicite. », indiquait ensuite la jeune maman. Et depuis, Hillary va mieux, grâce à des médicaments contre la douleur.

 

« Ils m’ont donné des calmants pour me calmer, parce que ça fait trop mal. Mais je suis pliée en quatre. Voilà les news. », ajoutait-elle pour conclure. Les lecteurs d’Objeko peuvent donc se rassurer, tout est rentré dans l’ordre à présent.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hillary (@hillaryoff)