« Il a toujours refusé. » : ce gros reproche de Mireille Dumas à Jean-Jacques Goldman !

Lors d’une interview, la journaliste revient sur ses expériences professionnelles. Elle se confie et avoue être mécontente sur un point. Objeko vous explique lequel.

"Il a toujours refusé." : ce gros reproche de Mireille Dumas à Jean-Jacques Goldman !
© Max Colin/ABACA

Mireille Dumas a donné quelques confidences à plusieurs de nos confrères. Buzz TV pour TV Mag ainsi que Le Figaro. On apprend le plus gros regret de l’animatrice concernant sa carrière dans les médias. Pourtant, celle-ci a été passionnante et riche, mais quelque chose manque au tableau. Ou plutôt, une personne en particulier. Cela concerne l’un des plus grands artistes du monde musical français.

Mireille Dumas, une journaliste engagée !

À maintenant soixante-huit ans, Mireille Dumas a une carrière bien remplie et elle n’a plus rien à prouver. Ses compétences sont reconnues sans aucun doute. On se souvient bien sûr qu’elle animait les programmes Bas les masques et Vie privée, vie publique, tous les deux très appréciés des téléspectateurs. La journaliste a toujours été dans le domaine de la télévision. Elle partageait cette passion avec son mari, Dominique Colonna, qui est, lui aussi, réalisateur. Tous les deux ont produit plusieurs documentaires. À savoir, elle n’a jamais eu d’enfant, mais a élevé le fils de son époux, Antoine. Ce dernier ne fait plus partie de ce monde. Mireille Dumas a toujours privilégié les « liens du cœur sur ceux du sang. »

On sait également qu’elle est très engagée dans sa vie de tous les jours pour certaines causes. En effet, elle fait partie du Comité de parrainage de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. La mort anticipée est un sujet qui fait débat et qui revient régulièrement sur le tapis. Elle fait entendre sa voix depuis très longtemps. Mireille Dumas a commencé ce combat dans les années 90 « pour légiférer sur la fin de vie et le droit de choisir sa mort, au même titre qu’au droit à l’avortement ». Sans pour autant oublier toute la « complexité des problèmes éthiques et philosophiques. »

Le plus grand regret de sa carrière ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mireille Dumas (@_mireille_dumas_)

Mireille Dumas est une grande intervieweuse. En effet, elle a pu croiser les plus grandes célébrités de France. Lors de son entretien avec Buzz TV, la journaliste revient sur sa carrière dans le monde de la télévision. Et, elle avoue qu’une vedette ne s’est jamais déplacée et elle le regrette profondément. Il s’agit de Jean-Jacques Goldman. « Il y a Jean-Jacques Goldman que je voulais interviewer et qui a toujours refusé.« , raconte la journaliste. À la question si elle connaît la raison de son refus, Mireille Dumas répond : « Et bien parce qu’il dit qu’il ne veut pas parler de façon trop intime.« . La journaliste précise qu’elle a quand même eu la chance d’échanger avec lui sans caméras. « En revanche quand j’ai fait un documentaire qui est un portrait croisé avec Berger et Balavoine sur le début de l’humanitaire et des artistes qui s’étaient mobilisés, on a échangé par mails.« , avoue-t-elle. Cela ne semble pas être suffisant et ne semble pas la satisfaire totalement. Mais, c’est la liberté de l’artiste.

Jean-Jacques Goldman, une énigme ?

Mireille Dumas est une personnalité très engagée, tout comme le chanteur populaire Jean-Jacques Goldman. Celui-ci entame beaucoup de démarches dans les actions humanitaires. Celui qui a vendu des millions d’albums a toujours voulu protéger sa vie personnelle. En effet, il est papa de six enfants et il n’a jamais voulu les exposer. Il a souvent pris du recul et empêché les médias de s’incruster dans sa vie familiale. De ce fait, il a pu refuser des contrats, des scènes ou encore des interviews. Il possède la chance de pouvoir dire non quand il le souhaitait et cela n’a jamais abîmé la relation qu’il entretenait avec le public. Cela fait partie de son tempérament.

Dans le documentaire “L’énigme Jean-Jacques Goldman” diffusé le dimanche 31 octobre 2021 sur W9, il explique que certaines choses de ce milieu ne lui plaisent plus du tout “Ce qui représente le métier entre guillemets, c’est surtout tout ce qui est cocktails, réceptions, boîtes de nuit… Je ne peux pas dire que ce soit des endroits qui m’excitent beaucoup”, déclare le chanteur. Il ajoute également : “Même quand je ne faisais pas ce métier, ce n’était pas des endroits où j’allais beaucoup […]. Par contre, si le métier, c’est être dans des studios, être sur scène, être avec des musiciens, ça, c’est un métier que je fréquente beaucoup et avec beaucoup de plaisir”.

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !