Impôts : ces 3 réductions que vous oubliez tous dans votre déclaration de revenus

Vous avez encore quelques jours pour faire votre déclaration en ligne. Si vous l’avez déjà effectué, pas de panique, vous pouvez encore la modifier. Ce serait bête de passer à côté d’une réduction d’impôt. Car oui, on oublie souvent de remplir certaines cases qui peuvent vous permettre de faire de belles économies. Alors découvrez dans cet articles toutes les réductions d’impôt possibles, et méconnues.

Impôts : comment éviter de tomber dans le piège de la "solidarité fiscale"
© iStock

Les réductions possibles selon les cas de figure

Impôts : Les réductions dont nous allons vous parler ne s’appliquent pas pour tout le monde. Il faut respecter certaines conditions. Mais on est prêt à parier qu’il y en a moins une que vous pouvez valider. 

Dans le cadre des frais de garde

Si votre enfant à moins de six ans et qu’il est gardé, à l’extérieur du domicile, par une structure (centre aéré, garderie, crèche, assistante maternelle agrée…), alors vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour frais de garde, quelle que soit votre situation familiale. Au maximum, ce crédit d’impôt est de 1.150 euros par an. Si la garde de l’enfant se fait au domicile, alors vous pouvez bénéficier d’une aide plus connue, celle à l’emploi d’un salarié à domicile. 

Pour les travaux de rénovation énergétique en copropriété

Vous connaissez sans doute le crédit d’impôt pour les travaux de rénovation énergétique fait dans votre logement. Mais les travaux collectifs d’isolation sont aussi éligibles à cette aide. Par exemple, pour la pose d’une chaudière dans les parties communes, le crédit d’impôt s’applique sur les dépenses d’équipements, mais pas sur la main-d’œuvre.

Aide fiscale pour les personnes résidents dans un Ehpad

Les citoyens qui vivent dans un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou dans un Établissement de soins de longue durée (ESLD) peuvent prétendre à une réduction d’impôt. Il faut que la personne concernée soit domiciliée fiscalement en France. L’administration accorde une réduction conséquente de 25% du montant engagé, avec pour limite 10 000 euros par an

Réduction d’impôt grâce aux frais de scolarisation 

Le fisc propose une réduction pour les frais de scolarité qui s’applique si l’enfant ou le jeune adulte est rattaché au foyer fiscal de ses parents et ne perçoit aucune rémunération. Les élèves boursiers permettent à leur parent de bénéficier de cette réduction, contrairement aux jeunes en apprentissage. La réduction est fixée ainsi : 61 euros pour un enfant au collège, 153 euros pour un adolescent au lycée et 183 euros pour un étudiant. 

Le calendrier des impôts à ne pas louper

Depuis le 7 avril 2022, le rendez-vous est donné sur impots.gouv.fr. C’est en ligne que sont disponibles les feuilles pour la déclaration d’impôts de l’année écoulée. Et si vous ne voulez pas recevoir une pénalité de retard, mieux vaut s’y prendre tôt, ou en tout cas connaître le calendrier avec la date limite, qui diffère en fonction de votre choix. En effet, ce n’est pas la même date limite pour ceux qui font la déclaration en ligne que pour ceux qui décident de la faire en format papier

Pour ces derniers, la date limite de dépôt des déclarations est fixée au jeudi 19 mai 2022, à minuit. C’est le cachet de La Poste qui fait foi, mais autant éviter de l’envoyer au dernier moment. On ne sait jamais ! Pour ceux qui font la déclaration en ligne, la date limite change en fonction… de votre département de résidence. Et oui, mieux vaut le savoir. 

Si vous résidez dans un département numéroté de 1 à 19, alors la date limite est fixée au 24 mai 2022 à 23h59. Pour les départements numéro 20 à 54, cette date limite tombe le mardi 31 mai 2022 à 23h59. Enfin, pour ceux qui résident dans les départements numéro 55 à 974/976, c’est le mardi 8 juin, au plus tard, que vous devez valider votre déclaration. 

Attention : pour la déclaration en ligne, la date limite prend en compte le département dans lequel vous vivez au 1er janvier 2022 ! 

Plusieurs citoyens supplémentaires bénéficient cette année de la déclaration automatique. Une bonne nouvelle. En effet, nombreux sont les français à ne pas être à l’aise avec leur déclaration d’impôts. Trop de chiffres. Trop de subtilités. Trop d’informations. De ce fait, la déclaration automatique facilite la vie des onze millions de français qui en bénéficient. Cette année, elle devrait bénéficier à encore plus de personnes. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? L’administration fiscale préremplit tout simplement la déclaration de revenus avec les informations dont elle a connaissance (charges de famille, retraites, allocation chômage, montant des salaires…).

 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.