Inès (Koh-lanta) : le cauchemar vécu avec ses parents, elle se confie sur son passé très traumatisant

Dans Koh-lanta, Inès Loucif au très fort caractère avait déjà quelque chose à se prouver. Aujourd’hui, dans La Villa des coeurs brisés, en larmes, elle brise le silence et avoue les traumatismes de son enfance, dûs à ses parents.

Inès (Koh-lanta) : le cauchemar vécu avec ses parents, elle se confie sur son passé très traumatisant
Source : Instagram / Ineskohlanta

Les fans de Koh-Lanta se souviennent bien évidemment d’Inès Loucif, la finaliste de l’île des héros. Aujourd’hui, la jolie brune a rejoint une nouvelle aventure. En effet, ses admirateurs peuvent désormais la retrouver dans La Villa des cœurs brisés sur TFX. Connue pour son tempérament fort et son éternel sourire, la jeune femme fait pourtant d’étonnantes révélations dans l’émission de téléréalité. En effet, elle revient sur les traumatismes de son enfance et explique comment certaines paroles de ses parents l’ont véritablement détruite. Objeko évoque aujourd’hui ce poignant retour dans son passé.

Inès Loucif (Koh-Lanta) la jeune femme ne peut cacher ses larmes en évoquant sa jeunesse

Les mots de ses parents résonnent encore dans sa tête

Connue par sa participation à Koh-Lanta, l’Île des Héros, Inès Loucif a effectivement aujourd’hui rejoint La Villa des cœurs brisés. Dans ce programme, elle doit notamment faire face aux problèmes enfouis dans son coeur. Car malgré une beauté évidente et une apparente facilité à affronter la vie, l’infirmière fait une révélation très étonnante. En effet, elle détesterait véritablement la personne qu’elle est. Mais alors d’où lui vient ce véritable sentiment de mal-être ? Pourquoi est-elle si mal dans sa peau ? En réalité, ce traumatisme remonterait à l’enfance.

Ainsi, ses parents seraient à l’origine de ce manque de confiance en elle. Dans l’épisode du jeudi 18 février 2021 de La Villa des cœurs brisés, Inès brise sa carapace. En effet, lors de sa première séance de coaching, elle révèle le mal qui existe en elle depuis de nombreuses années. Elle revient également sur les paroles très dures, prononcées par son père, mais également par sa mère alors qu’elle était encore très petite. Objeko revient pour vous sur ces phrases aux très lourdes conséquences.

Quand les larmes coulent

Face au coach de l’émission, Lucie Mariotti, Inès a beaucoup de mal à ne pas véritablement craquer. Dès lors, la célèbre aventurière de Koh-Lanta ne peut retenir ses sanglots à l’évocation des mots prononcés par ses parents. Elle se rappelle les reproches qui l’auront profondément marqué. Encore aujourd’hui lorsqu’elle se regarde dans la glace, la pourtant très jolie jeune femme, ne semble pas s’aimer à sa juste valeur. Elle trouve par exemple avoir  » une mâchoire carrée «  et ne pas être réellement à son avantage. Mais alors d’où lui vient ce véritable complexe ? Quelques jours plus tard, la réponse arrive lors de sa deuxième rencontre avec la coach dans La Villa des cœurs brisés. 

Ainsi, le lundi 22 février, Inès se plonge dans ses souvenirs. Malgré son émotion, elle se rappelle les mots de ses deux parents :  » Tu n’es pas ma fille, tu ne ressembles à rien « . Bien évidemment, tout ressurgit lorsqu’elle se remémore ce véritable traumatisme. Cet événement aura en effet eu pour conséquence de profondément la meurtrir et d’empêcher son épanouissement.  » J’ai grandi, mais pas de la bonne manière, je pense « . Même si ce lourd aveu a été un véritable crève-cœur, il semblait nécessaire pour Inès d’arriver à dépasser cette étape. À la fin de cet exercice douleureux, la coach Lucie lui demande dès lors de réaliser un acte important. Objeko vous explique lequel.

Quand est venu le temps de tourner la page

Les fans de l’aventurière de Koh-Lanta se souviennent d’une véritable guerrière. En effet, Inès Loucif a toujours démontré une force de caractère exceptionnelle dans le jeu de TF1. Mais sous cette apparence forte, se cache une réelle fragilité. Dès lors, il lui faut absolument faire faire face à ses démons. Pour se faire, Lucie lui demande d’écrire sur un mur les mots qui ont causé son traumatisme.  » Les mots que je décide d’écrire sont les mots principaux qui m’ont détruite, qui m’empêchent d’avancer et c’est ce que j’ai entendu le plus surtout. J’ai mal, j’ai de la peine. Et je n’ai qu’une seule envie quand je les vois écrit ces mots, c’est de les enlever « . Pour se faire, Inès Loucif va détruire ce mur. Une manière imagée de rompre avec les démons de son passé. 

En réalité, ce profond précipice qui existe entre ses parents et elle, n’était déjà pas passé inaperçu lors de sa participation à Koh-Lanta. En effet, lors d’une épreuve victorieuse, Naoil et Inès s’étaient vu récompensées par un délicieux repas, une nuit dans un lit et la possibilité d’appeler leurs parents. Pourtant ce jour-là, Inès Loucif décide de ne pas joindre ceux qui lui ont donné le jour. Elle préfère ainsi entendre la voix de sa tante. C’était donc déjà le signe qu’avec ses parents, quelque chose est véritablement détruit. En tout cas, la nouvelle star de La Villa des cœurs brisés aura profité de son passage pour remettre de l’ordre dans sa vie. Preuve que dans la vie, rien n’est jamais trop tard. Il reste à savoir si la finaliste de Koh-Lanta, pourra maintenant tourner la page et arrivera, enfin, à s’accepter.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.