Jacques Chirac : sa femme Bernadette balance du lourd à son sujet !

Pour la première fois, nous vous racontons les coulisses de la vie privée de Jacques Chirac. Le gérer n’était pas une mince affaire ! Bernadette Chirac se souvient notamment de cette fameuse phrase révoltante qu’il adorait lui balancer !

Jacques Chirac : sa femme Bernadette balance du lourd à son sujet !
© Starface

Jacques Chirac est devenue une légende. Or, en coulisses, sa femme Bernadette Chirac souffrait de ses écarts de langage et de comportement !

Jacques Chirac, ange ou démon ?

Deux ans que Jacques Chirac a tiré sa référence. Pour ses partisans, ils leur semblent que c’était hier. Du reste, son ascension en politique est un exemple pour les futures générations. Sa droiture et sa manière de gérer le pays s’inscrivent dans l’histoire de France. Avec émotion, Michel Drucker se souvient du Vivement Dimanche qui lui était consacré. Comme le prouve l’image ci-dessus, toutes les personnes qui ont compté acceptent son invitation sur le mythique canapé rouge. Pour autant, derrière la façade en titane, quels secrets cachent l’ancien président de la République ? Grâce aux révélations exclusives de son épouse Bernadette, nous en apprenons un peu plus. Et la rédaction d’Objeko ne va vraiment pas être déçue du voyage !

Avec lui, la vie n’est pas un long fleuve tranquille !

Dans un documentaire sur Jacques Chirac, Bernadette Chirac racontait en substance les coulisses de son couple. Elle emploie une métaphore qui ne laisse rien présager de bon. « Les papillons tournaient autour de la lampe. » En d’autres termes, elle sait bien qu’il a eu des aventures, mais e montre rien pendant les deux mandats de son époux à l’Élysée. Dans un soupir, elle brise le silence et confie avoir eu « des inquiétudes et du chagrin même… » Lucide, elle sait que c’est loin d’être un cas isolé puisque « tous les hommes qui ont du pouvoir ou une très grosse fortune attirent les femmes. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rajesh Sharma (@rs7s_paris)

Déterminée, la femme de Jacques Chirac va devenir résiliente. Après une période de turbulences, elle finit par s’y faire. On ne sait pas à qui elle a confié ses malheurs ou qui lui a fait prendre conscience qu’elle devait tenir coûte que coûte. Mais en tout cas, la stratégie a fonctionné. « Je me suis dit que c’était la règle et qu’il fallait la subir avec autant de dignité que possible« .

Une fierté mal placée ?

Pour autant, malgré les tsunamis dont la principale demeure la maladie et la mort de leur fille ainée Laurence,  Bernadette Chirac a toujours eu « une très grande admiration » pour l’homme. La route n’a pas été facile pour atteindre l’Élysée. Tour à tour ministre, maire de Paris ou bien responsable de parti, il a consacré sa vie à la France. Et rien que pour ça, elle décide de rester et de le suivre dans ces nombreux épisodes. En ce qui concerne la vidéo ci-dessus, elle nous montre la méthode employée pour se résigner. Certes, elle figure souvent dans les bêtisiers de fin d’année. Mais elle nous prouve surtout ce que c’était de gérer cet amoureux insatiable de la gent féminine !

Bernadette Chirac précise que Jacques Chirac avait conscience de sa valeur sur l’échiquier politique. « Je n’avais pas le choix, il ne me l’a pas donné. Tous les matins il me répète : ‘Vous savez que vous avez une chance immense de m’avoir épousé’. Et il en est convaincu. » Après avoir digéré cette plaisanterie qui fait rire de bon cœur Michel Drucker, elle estime qu’elle a exactement repéré quand ses forces le lâcheront et qu’il sera temps pour lui de s’envoler vers les étoiles. « Le jour où il n’aura plus cette certitude en lui, je sais que ce sera la fin. »

Et aujourd’hui ?

La suite, on la connaît malheureusement. Victime d’un AVC à deux ans de la fin de son premier mandat, les choses n’ont plus été pareilles. Si l’équipe d’Objeko devait résumer les faits à sa manière, elle dirait que pendant ces six décennies, ils s’aiment à leur façon. Aujourd’hui, c’est Claude qui est en permanence au chevet de sa mère Bernadette. Du reste, cette communicante connait bien les coulisses du pouvoir puisqu’elle était la digne collaboratrice de son illustre géniteur. Avec les épisodes de confinement et les risques de la Covid-19, le quotidien a dû être compliqué à gérer. Heureusement, chez les Chirac, on sait y faire et on se convainc que la pluie finit par s’en aller au profit du beau temps !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.