Jamel Debbouze complètement incontrôlable? Les révélations grinçantes d’une équipe de tournage

Jamel Debouzze a connu un véritable succès derrière ses différents longs métrages. Mais la réalisation de ces derniers n'a pas toujours été facile. On vous dit tout !

© Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

Nous avons fait sa connaissance dans les Oneman show mais Jamel Debouzze est bien plus que cela ! L’homme qui s’est illustrée par sa capacité à nous faire rire a développé sa carrière petit à petit au fil des ans. Et désormais, il s’illustre comme un homme de renom dans le monde du grand écran. Son essai en tant que réalisateur a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre à ses débuts. Nos confrères de BFMTV se sont penchés d’un peu plus près sur la question il ya quelques jours et les confidences de l’équipe de production ont été surprenantes !

Un homme de talent

Cela fait quelques années maintenant que Jamel Debouzze a fait carrière en France. Pour le jeune homme, les projets se sont très vite bousculés à sa porte. Cela va de ses différentes représentations en spectacle à ses projets en long métrage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier a réussi dans tout ce qu’il entreprend. La réussite de ses films d’animation en témoigne. Pour la petite histoire, rappelons que la star avait fait ses débuts en tant qu’humoriste. Il s’est illustré comme un homme plein de ressources sur scène comme en coulisse.

Et c’est cette première notoriété qui l’a propulsé au sommet de la gloire. Il s’est d’ailleurs fait rapidement repérer par les grands du cinéma français. Nous l’avons d’ailleurs aperçu dans plusieurs films et séries qui ont également fait la popularité de ce dernier. A tous les coups, son humour décalé et ses petites manigances ont réussi à attirer l’attention du grand public. Et c’est donc sans trop de surprise qu’on le découvre dans d’autres projets par la suite.

Plus récemment, c’est derrière les caméras que Jamel Debouzze a tenté de nouvelles expériences. Si vous ne le saviez pas, sachez que l’humoriste français s’est essayé en tant que réalisateurs lors de la préparation de l’animation long métrage « Pourquoi j’ai pas mangé mon père ». Mais pas que ! Ce dernier avait également un rôle d’acteur qui a marqué l’équipe de production de ce chef d’œuvre. Une attitude qui n’a pas toujours été positive si l’on en croit les confidences de ces derniers auprès de BFMTV.

Un réalisateur trop occupé ?

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

On le sait tous, Jamel Debouzze a un emploi du temps de ministre. De ce fait, il n’a pas toujours du temps à accorder à ses proches. Mais plus difficile encore de gérer plusieurs projets à la fois. Et lorsque Pathé fait appel à ce dernier pour gérer la réalisation de « Pourquoi j’ai pas mangé mon père », les choses se compliquent ! En effet, ce dernier a beaucoup de mal à trouver du temps à consacrer à ce projet au budget astronomique.

Selon ses collaborateurs de l’époque, Jamel Debouzze ne faisait pas preuve d’une grande rigueur dans la réalisation de ce projet. Son absence était d’ailleurs un frein qui n’a pas beaucoup plu aux autres réalisateurs qui travaillaient avec lui sur cette animation. « Il s’enregistrait et nous donnait son iPad » indiquaient certains collaborateurs de l’humoriste. Une attitude qu’il voulait efficace et qui faisait pourtant perdre du temps à tout le monde.

Ces derniers ont d’ailleurs mentionné le fait que Jamel Debouzze était souvent en retard. Un problème au niveau de son emploi du temps qui obligeait les autres acteurs à se rendre disponible lorsqu’il l’était. De quoi chambouler tout un plateau ! Pour certains de ses collaborateurs, « il n’en avait rien à faire » tout simplement. Et malgré son côté sympathique, l’acteur et humoriste n’a pas fait l’unanimité auprès des réalisateurs de cet animation long métrage qui a fait sensation en 2015.

Jamel Debouzze, la folie des grandeurs ?

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

Lors de cette interview accordée à BFMTV, les collaborateurs de Jamel Debouzze n’ont également pas été tendres avec lui concernant son attitude sur le plateau. Il faut dire que ce dernier dépensait sans compter. « Quand il demandait quelque chose, il ne se poser pas la question de combien ça allait coûter » racontait d’ailleurs l’une de ses collaborateurs de l’époque.

Cela se ressentait autant dans les petites dépenses que dans le choix de certains de ses collaborateurs. En effet, lorsqu’il voulait de la musique, il faisait appel aux plus grands par exemple. « C’était Bobby McFerrin. Il y avait ce côté open-bar » avait d’ailleurs fait remarquer certains. De quoi mettre la puce à l’oreille quant à l’entente qui pouvait régner sur les plateaux de tournages.