Jean-Jacques Bourdin : Sidonie Bonnec balance tout sur son attitude déplacée, récit glaçant …

L'animatrice radio Sidonie Bonnec décrit le comportement déplacé de Jean-Jacques Bourdin. Le souvenir d'une rencontre qui s’est mal passée.

© KCS

Dans l’affaire Jean-Jacques Bourdin et les soupçons d’agression de la part du journaliste, Mediapart fait de nouvelles révélations ce lundi 14 février. En effet, l’animatrice Sidonie Bonnec se serait récemment confiée à la presse. Un entretien dans lequel elle évoque le comportement de celui qui fait aujourd’hui la une de l’actualité. Et ce, en raison de ses supposées attitudes déplacées envers les femmes. Objeko vous explique tout dans les moindres détails.

Jean-Jacques Bourdin : un nouveau témoignage accablant ?

Une affaire qui fait grand bruit

Il y a près d’un mois, Jean-Jacques Bourdin se trouvait ainsi au cœur d’un dossier qui a immédiatement fait la une de l’actualité. En effet, Fanny Agostini, une ancienne de ses collaboratrices sur RMC, l’accuse d’une « tentative d’agression ». Même si le journaliste nie les faits et reste présumé innocent, sa direction a néanmoins décidé qu’il était préférable de le retirer de l’antenne. Après plus de vingt ans de présence ininterrompue sur BFM TV et RMC, le mari d’Anne Nivat n’a pas eu d’autres choix d’accepter cette décision qui pour lui semblait être un véritable coup dur.

Par mesure de précaution, le groupe Alice propriétaire de la radio et de la chaîne de télévision a également mené une enquête interne en parallèle. Des investigations dont les résultats n’ont pas été communiqués. Cela ne permet donc pas pour l’instant de savoir si Jean-Jacques Bourdin était coutumier du fait dans son environnement professionnel. Cependant aujourd’hui, Mediapart paraît apporter un nouvel éclairage dans cette affaire extrêmement médiatique. En effet, Sidonie Bonnec accuse le roi des matinales d’infos d’avoir eu envers elle « un comportement inapproprié ». Des événements qui remontent à une dizaine d’années. Objeko vous en dit plus !

Des rendez-vous réguliers

En 2010, Sidonie Bonnec fait ses premiers pas dans le monde professionnel. Alors qu’elle rêve d’une carrière à la télévision ou à la radio, elle fait la rencontre de Jean-Jacques Bourdin sur le plateau d’une émission de Jean-Marc Morandini. Très heureuse de croiser la route du journaliste, elle se confie sur ses souhaits pour la suite de sa carrière. Très aimable, il l’invite à déjeuner pour évoquer le sujet. « Je ne me méfie pas, je suis enthousiaste. Je fonce ». Dans cet entretien accordé à Mediapart, la fille de Yannick Bonnec explique aussi que la star du petit écran et de la radio va finalement lui proposer d’avoir la responsabilité d’une revue de presse.

Plus tard, Jean-Jacques Bourdin et Sidonie Bonnec iront également plusieurs fois ensemble au restaurant. Cependant pour elle, il n’y a pas la moindre ambiguïté sur le but de ces réunions de travail : « Je n’ai jamais trouvé ça louche parce que c’était l’été, il travaillait le midi. On débriefe, il me donne des conseils, on progresse. Il est sympa, intéressant, vraiment pas déplacé ». Néanmoins, il semble que la situation va rapidement changer. En effet, au mois de septembre de la même année, Jean-Jacques Bourdin lui propose de le rejoindre à Calvi pour un festival. Un voyage en Corse qui ne semble pas enthousiasmer la jeune femme. Objeko vous en dit plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sidonie Bonnec (@sidoniebonnec)

Une proposition étrange

Pour inciter sa collaboratrice a accepté son invitation, Jean-Jacques Bourdin lui dit qu’il serait bon pour elle de faire ce déplacement. Selon lui, il s’agit « d’une occasion de rencontrer des gens du métier ». Même si Sidonie Bonnec trouve le plan étrange, elle finit néanmoins par accepter. Elle imagine que ce serait peut-être une opportunité intéressante pour la suite de sa carrière. D’ailleurs, Jean-Jacques Bourdin a tout prévu : « Il me dit que je serai logée à l’hôtel avec les invités. Tout était crédible. J’y allais les yeux fermés ». Mais pourtant, il y aura un changement de dernière minute. En effet, la star de RMC la rappelle pour lui annoncer que l’hôtel est complet. Par conséquent, elle devra dormir avec lui dans une villa. Des modifications dans le planning qui commencent à lui mettre la puce à l’oreille.

Jean-Jacques Bourdin: « Prends ton maillot »



De plus, Jean-Jacques Bourdin a une petite phrase qui va revenir à son attention : « Il y a une piscine, n’oublie pas ton maillot ». Dans cet entretien accordé à Mediapart, Sidonie Bonnec se souvient d’avoir été sidérée par ses propos : « Je ne voyais pas mon futur patron me dire ‘Prends ton maillot’. Je me suis dit qu’on avait un énorme problème ». Des faits qu’elle a rapportés à son compagnon de l’époque, qui lui a conseillé de ne pas se rendre sur place. Un choix qui a eu des conséquences comme l’explique la principale intéressée : « Après cela, je n’ai plus jamais eu de nouvelles. Évidemment, je n’ai pas eu le job. Il s’agissait vraiment d’avoir un boulot. Pour moi, c’était sérieux (…) ».