Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) abasourdi par l’histoire choc d’une candidate

Mardi 8 mars, Jean-Luc Reichmann a eu du mal à se remettre de ce témoignage. Cette candidate a vécu une histoire incroyable... Et difficile à digérer. On vous dit tout !

© TF1

Mardi 8 mars, Jean-Luc Reichmann ne pensait certainement pas encore cette histoire complètement folle. Une trajectoire de vie digne du film “La vie est un long fleuve tranquille”. Le chéri de Nathalie Lecoultre recevait ce jour-là une candidate, prénommée Angélique. A cette occasion, elle a partagé le secret incroyable de sa naissance.

Depuis plusieurs semaines, aucun candidat n’arrive à détrôner le prof de philo Laurent. Mardi 8 mars, c’était au tour d’Angélique de le défier. Lui non plus n’a pas vraiment su comment réagir quand Angélique a révélé ce qu’il s’était passé à sa naissance. Quand la réalité dépasse la fiction…

Mardi 8 mars, la planète entière célébrait la Journée des droits de la femme. Pour ce jour très spécial, la candidate Angélique a trouvé le courage d’expliquer le drame qu’il s’était passé à sa naissance. « C’est plus une expérience pour ma maman Béatrice. J’ai été échangée à la naissance« , a-t-elle en effet commencé à expliquer à Jean-Luc Reichmann. Ce dernier n’en croyait pas ses oreilles. « Non ! Mais alors ça, c’est une expérience que je ne souhaite à personne.« , a-t-il en effet lâché, on ne peut plus surpris.

« Ça a duré presque 48 heures. »

Devant les caméras et le public, Angélique n’a pas eu peur de jouer la carte de la transparence. La jeune femme a ainsi passé en revue tous les détails de cet événement.  « Ça a duré presque 48 heures. Ça a été très vite : je suis née et j’ai pleuré quelques instants avant que l’on m’emmène faire les premiers soins. Et quand je suis revenue avec mon père, le bébé pleurait et elle a dit à mon père : ‘Ce n’est pas mon enfant, ce n’est pas le même pleure‘. », a-t-elle en effet révélé sur le plateau des Douze Coups de Midi. Oui mais voilà, à l’époque, personne ne prend au sérieux ce que dit la maman d’Angélique. Cette dernière était pourtant sûre d’elle.

Et Angélique de préciser : « Tout de suite, tout le monde lui a dit : ‘Mais non, tu es encore sous le coup de l’émotion de l’accouchement…’ Et en fait, elle est restée sur le fait que ce n’était pas son enfant et donc elle n’en voulait pas.« , a ainsi déballé Angélique sous les projecteurs de TF1.

Un remake du film La vie est un long fleuve tranquille… dans la réalité !

Sa maman Béatrice a quand même fini par avoir gain de cause. Mais pour ça, elle a dû batailler. Et c’est une femme de ménage de l’hôpital qui l’a aidé à récupérer son propre enfant. On n’imagine même pas ce qu’il aurait pu se passer si Béatrice n’avait pas réussi à faire entendre qu’elle avait raison. « Après avoir répandu l’information autour d’elle dans l’hôpital, une femme de ménage est venue la voir en lui disant qu’en effet, une autre petite fille se prénommant Angélique était née le même jour que moi et se situait un étage au-dessus. Et en fait, nous avons exactement le même nom de famille à une lettre près« , a ainsi confié Angélique.

Sur le coup, Jean-Luc Reichmann n’a pas réussi à croire que cette histoire s’était réellement passée. Il lui a fallu en effet quelques secondes pour reprendre ses esprits. « C’est traumatisant !« , a en effet commencé par lâcher celui qui interprète le personnage de Léo Mattéi. Depuis cet événement, heureusement, Béatrice et Angélique ne se sont plus jamais quittées d’une semelle. « On est vraiment très, très, très proches toutes les deux. On ne passe pas une journée sans s’appeler. C’est notre lien« , se réjouit ainsi Angélique, le visage illuminé par un grand sourire. Heureusement, cette histoire finit bien mieux que le film !