Jean-Marie Bigard, insulté d’alcoolique par Marlène Schiappa, des mots qu’elle risque de regretter…

Invitée au micro de France Info, Marlène Schiappa a évoqué les dérapages de Jean-Marie Bigard concernant le pass sanitaire. La ministre ne mâche pas ces mots et évoque « les ravages de l’alcoolisme ». Des propos qui risquent de ne pas passer inaperçues.

Jean-Marie Bigard, violemment taclé d'alcoolique par Marlène Schiappa, des mots qui risquent de ne pas passer du tout
© AFP

Cette semaine, Jean-Marie Bigard a une fois de plus fait une sortie médiatique très remarquée. Le célèbre humoriste s’en est effectivement pris brutalement à certains responsables politiques concernant leur gestion de la crise sanitaire. La violence de ses propos semble d’ailleurs en avoir fait réagir plus d’un. Interrogée sur le sujet, Marlène Schiappa n’a pas manqué d’égratigner le comédien. En effet, la ministre en charge de la citoyenneté le traite en d’autres mots, d’ivrogne dont il ne faut pas tenir compte des propos. Objeko revient donc pour vous sur ces paroles qui risquent de ne pas passer inaperçues.

Jean-Marie Bigard : la réaction de Marlène Schiappa après sa tribune contre le pass sanitaire

Une nouvelle polémique

En effet, Jean-Marie Bigard n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Le 25 mai dernier, l’humoriste se plaignait effectivement de la façon dont Olivier Véran et Agnès Buzyn souhaitaient mettre en place le pass sanitaire. Pour lui, il s’agissait d’un moyen de contrôle inacceptable exercé sur les Français. Il comparait même cela à la manière dont les populations juives devraient se signaler durant la Seconde Guerre mondiale. Bien évidemment, un grand nombre des réactions est rapidement arrivé et certaines sont loin d’être en accord avec cette vision des choses. Lors d’un entretien accordé par Marlène Schiappa dans la matinale de France Info, cette dernière ne se montre d’ailleurs pas très tendre envers l’artiste.

La ministre utilise effectivement une manière quelque peu imagée dans l’analyse de cette prise de position plutôt tranchée de Jean-Marie Bigard.  » Si le gouvernement doit s’exprimer à chaque fois que Jean-Marie Bigard boit un coup de trop et prononce des insultes et des menaces « , mais loin de s’arrêter là, la proche d’Emmanuel Macron continue sur sa lancée :  » Cela illustre vraiment les ravages de l’alcoolisme. Je suis étonnée dans les commentaires que personne ne fasse référence à ça « .

Des mots très durs

Marlène Schiappa n’a donc pas hésité à utiliser un vocabulaire peu flatteur vis-à-vis de Jean-Marie Bigard. D’ailleurs, il est bon de rappeler que l’alcoolisme est une maladie et n’est vraiment pas anodin. Mais loin de se calmer, la ministre enfonce le clou :  » On a manifestement quelqu’un qui n’est pas dans un état normal et qui prononce des propos scandaleux. Ce qui m’étonne, c’est qu’on offre une tribune à ce personnage et qu’on l’invite à s’exprimer de la sorte « . Visiblement outrée par les comparaisons de Jean-Marie Bigard, la réaction de Marlène Schiappa ne laisse donc aucun doute sur son jugement profond. Elle continuait d’ailleurs à reprocher à Jean-Marie Bigard d’avoir littéralement dépassé les bornes :  » Ce sont des propos condamnables. On a des menaces de mort, des injures publiques qui sont inacceptables « . Marlène Schiappa rappelle ainsi certaines règles importantes à ses yeux :  » Dans la vie publique et dans la vie politique, chacun se grandirait à ne pas faire usage de l’insulte « .

En tout cas, cette prise de parole de Jean-Marie Bigard continue de faire beaucoup parler. Si certains jugent qu’il a carrément dépassé les bornes, d’autres continuent à lui apporter leur soutien. Également critiqué par Éric Dupont-Moretti, l’homme de 67 ans n’avait d’ailleurs pas hésité à répondre dans une vidéo au ministre de la Justice. Le garde des Sceaux avait ainsi affirmé que Jean-Marie Bigard ne faisait aujourd’hui plus rire personne. Des propos démentis par le principal intéressé qui précise à l’ancien ténor du barreau que ses spectacles se joueront bientôt à guichets fermés. Aussi, Jean-Marie Bigard rappelle au célèbre avocat être suivi par plus d’un million d’abonnés sur les réseaux sociaux.

Jean-Marie Bigard: Une attitude loin d’être inédite

En réalité, dès le début de la crise sanitaire, Jean-Marie Bigard a rapidement pris position pour fustiger la gestion de la crise. À plusieurs reprises, il s’était alors exprimé sur le sujet avec toute la verve que le public lui connaît. Loin de se contenter de propos mielleux, la star préfère effectivement employer une autre attitude et un autre langage. Sans mettre de gants, le mari de Lola Marois affirme d’ailleurs dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Tel un véritable porte-parole, bien qu’il s’en défende, il crie ainsi sa colère d’une manière plutôt déterminée.

Pourtant, les nombreuses prises de position de Jean-Marie Bigard sont loin de faire systématiquement l’unanimité. Certains lui reprochent effectivement une mauvaise analyse du sujet alors que d’autres soulignent la forme employée lors de ses interventions. Ce qui semble en effet, être le cas de Marlène Schiappa qui n’a pas hésité à comparer Jean-Marie Bigard à un homme alcoolisé lorsqu’il donne son avis en public. Il n’est d’ailleurs pas certain que ce jugement soit là pour calmer les choses et que tout s’aplanisse enfin. Car on peut d’ores et déjà imaginer que Jean-Marie Bigard n’en restera pas là et réagira à son tour à l’intervention de la ministre.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.