Jean-Pierre Foucault : le couac pendant la cérémonie de Miss France qui la fout mal pour TF1

Une erreur qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Les internautes sont impitoyables...

© TF1

Ce samedi 11 décembre, alors que la cérémonie Miss France venait de débuter depuis seulement quelques minutes, Jean-Pierre Foucault a commis une petite bourde. Chef d’orchestre de cette 92ème élection de Miss France, il a donné un faux métier à un membre du jury. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

La petite erreur de Jean-Pierre Foucault

Ce samedi 11 décembre, TF1 diffusait la 92ème édition du concours Miss France. Pour l’occasion, c’est Jean-Pierre Foucault qui était le maître de cérémonie. Comme depuis 1995, il présentait donc l’émission de bout en bout. Mais alors qu’il devait présenter le jury au public, l’animateur a fait une petite erreur. Et celle-ci, concernait François Alu, le juré de « Danse avec les stars« . En effet, il a déclaré que ce dernier était « chanteur à l’Opéra de Paris ». Or, aux dernières nouvelles, il ne pousse pas la chansonnette mais s’illustre dans la danse. Evidemment, comme à chaque fois qu’il y a une petite bourde, les téléspectateurs sont là pour la relever.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Ainsi, sur les réseaux sociaux, les internautes ont pris le temps de commenter l’erreur de Jean-Pierre Foucault. On pouvait donc lire des messages comme : Attendez François Alu est chanteur, il nous l’avait caché je pensais qu’il était danseur moi », « Je suis mort, on voit Foucault une fois par an et il réussit à se planter ». Cela est probablement revenu jusqu’aux oreilles de l’intéressé. En effet, après la diffusion de quelques portraits de Miss, l’animateur a immédiatement fait son mea culpa : »François, j’ai dit que vous étiez chanteur, vous êtes danseur évidemment. Mais je me suis laissé dire que vous ne chantiez pas trop mal dans votre salle de bains !« .

Miss Île-de-France, Diane Leyre, est élue Miss France 2022

Malgré la petite bourde de Jean-Pierre Foucault, Amandine Petit a sa successeure. En effet, la Miss France 2021, a remis sa couronne à Diane Leyre, Miss Ile-de-France, sacrée Miss France 2022 à l’issue du concours. La jeune femme s’est imposée face à Miss Martinique. De son côté, Miss Alsace, complète le podium. En décrochant le titre, la belle brune, qui est née en 1997 à Neuilly-sur-Seine, fait un clin d’œil sans le vouloir à la dernière Miss Ile-de-France. En effet, cette dernière a été sacrée, il y a 24 ans tout pile, soit son année de naissance.

Diane Leyre travaille dans une entreprise de promotion immobilière à Paris. À l’issue de ses études, elle possède un Bachelot de Business administration. En marge de cela, la jeune femme a également lancé sa propre marque de mode. Il s’agit d’une marque d’accessoires de sacs à main appelée Ohana Paris. On peut également vous dire, qu’une des cousines de la belle brune, a elle aussi tenté sa chance à Miss France. En effet, Illana Barry avait été candidate à l’édition 2020, représentant le Languedoc-Roussillon.

Jean-Pierre Foucault pas prêt pour la retraite

Avec sa légendaire bonne humeur et son sens de l’animation, Jean-Pierre Foucault en a vu des Miss. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas prêt d’arrêter. En effet, dans une récente interview, il a déclaré que l’élection, était comme son bain de jouvence : »Pour moi, c’est une grande récréation, une satisfaction et une récompense. Je pense que c’est la seule grosse émission de variété en direct. Et quand on est animateur, c’est un vrai bonheur car le direct c’est la vie ! ».

Bien que beaucoup de personnes sous-entendent qu’il serait prêt à laisser sa place à un autre animateur, Jean-Pierre Foucault n’en est pas encore là. Il explique :« Pour l’instant j’ai la confiance de TF1 et du Comité. Je me sens dans la capacité de le faire. Mais je rassure tout le monde : le jour où je sentirai qu’il faudra partir et bien je partirai ». On a donc hâte de le retrouver l’année prochaine. Malgré ses petites erreurs, Jean-Pierre Foucault est indétrônable.