Jean Pierre Pernaut, son dernier SMS révélé avant de s’éteindre, il brise le coeur…

Dans cet article, on vous dévoile dans quel état il se trouvait peu de temps avant sa disparition. Des textos échangés sur son état de santé où il expliquait qu'il allait très mal.

© TF1

Jean-Pierre Pernaut a tristement disparu ce mercredi 2 mars et il laisse derrière lui quatre enfants, sa femme Nathalie Marquay ainsi que tous les Français qui l’appréciaient beaucoup. Ce journaliste phare du JT de 13 h de TF1 faisait un peu partie de toutes les familles de l’hexagone. Toujours au rendez-vous pour annoncer les bonnes nouvelles comme les mauvaises. Hélas, aujourd’hui, c’est la rédaction d’Objeko qui partage de tristes informations sur Jean-Pierre Pernaut. En plus, on a découvert le contenu des derniers SMS échangés avant sa disparition. Les écrits n’étaient pas réjouissants… On vous révèle les détails…

Jean-Pierre Pernaut : les dernières nouvelles par SMS avant son décès

Jean-Pierre Pernaut est un battant comme il y en a peu. En effet, celui-ci a survécu à deux cancers sans se plaindre une seule fois. Le premier de la prostate et le second sur un cancer du poumon où il a été opéré en juillet 2021. Mais, quelques mois après, il apprend que le second poumon est malheureusement touché. En tout cas, on n’imaginait pas une seule seconde qu’il ne s’en sortirait pas pour le troisième. En effet, comme le dit l’expression « Jamais deux sans trois ». On y croyait dur comme fer ! Mais son destin en a décidé autrement.

C’est le lundi 22 novembre 2021 que Jean-Pierre Pernaut apprend qu’il est de nouveau malade et c’est le début de sa descente aux enfers. Les dernières semaines ont été ponctuées de radiothérapie, AVC, opération en urgence… Entre-temps, par chance, on a pu l’apercevoir à l’élection des Miss France puisqu’il en était le président. De plus, il a profité d’un magnifique voyage en famille aux Maldives pendant les fêtes de fin d’année. Pensait-il déjà qu’il n’allait pas surmonter cette épreuve ? Certes, Jean-Pierre Pernaut était épuisé par le traitement mais il gardait son moral sans faille et avait son objectif bien en tête.

Un traitement très lourd pour Jean-Pierre Pernaut

Voici ce que Jean-Pierre Pernaut expliquait à nos confrères de Paris Match en décembre 2021. « La semaine dernière, j’étais encore épuisé. Depuis un mois et demi, ma forme n’est pas éblouissante : je ne peux ni marcher longuement ni rester longtemps debout ».

La radiothérapie de Jean-Pierre Pernaut était très difficile à dépasser car les médecins avaient mis le paquet. En effet, il était agressif envers le cancer mais on sait qu’à côté, le corps s’affaiblit en même temps. On peut dire que la maladie, c’est une question de moral, mais aussi de chance et de pari.

« Là, j’ai subi une radiothérapie de choc. Ce sont les nouvelles radiothérapies avec 4 ou 5 séances, avant, c’était 40 ou 50. Ça crève, ça crée une inflammation dans le poumon, ça me fait tousser depuis trois mois. Quand je suis à l’antenne, c’est marrant, je ne tousse pas ! », racontait le journaliste sur son quotidien. Celui-ci n’avait pas voulu avoir les résultats de son traitement avant de partir aux Maldives avec les siens. Peut-être qu’il pressentait une mauvaise nouvelle. C’est à son retour qu’il a fait une batterie d’examens pour voir comment la maladie avait réagi au traitement.

Un journaliste bouleversé par sa mort

Très peu de temps après son décès, Christophe Beaugrand, qui travaille aussi pour la chaîne TF1, a pris la parole comme beaucoup d’autres personnalités. Il est complètement « bouleversé » par la disparition de Jean-Pierre Pernaut. Ils ont travaillé ensemble de longues années. Et on devient forcément très complice avec le journaliste si bienveillant. Voici les propos de Christophe Beaugrand : « J’ai eu l’occasion de le croiser à de multiples reprises. C’était quelqu’un qui avait une gentillesse infinie, d’une grande générosité notamment avec les jeunes journalistes avec qui il avait toujours envie de partager sa passion. (…) C’est quelqu’un qui avait de belles valeurs. ».

Christophe Beaugrand a révélé qu’il était aussi « Proche de Nathalie Marquay ». Le jeune animateur a dévoilé qu’il avait écrit un SMS à Jean-Pierre Pernaut, deux jours avant le drame. Hélas, Jean-Pierre Pernaut était déjà mal en point. Il n’a pas pu répondre au message. « J’ai envoyé un message sur le téléphone de Jean-Pierre pour lui demander des nouvelles, comme je le faisais de temps en temps. C’est Nathalie Marquay qui m’a répondu et m’a dit : ‘Cela va aller mieux’. », raconte Christophe Beaugrand. Il a terminé par dire tout simplement ce que pensent tous les Français : « Il va énormément nous manquer. »