JO 2016 : top 9 des wearables utilisés par les athlètes !

Dans le cadre des Jeux Olympiques d’été 2016, qui se déroulent à Rio au Brésil, du 5 au 21 août, les sportifs participants utilisent de nombreux objets connectés. Pour s’entraîner, se protéger, ou simplifier les procédures officielles, voici les wearables utilisés par les athlètes américains !

Du 5 au 21 août, les Jeux Olympiques se déroulent à Rio. Plus de 10 500 athlètes en provenance de 206 pays participent à l’événement, pour triompher des 306 épreuves issues de 28 sports différents. Cette année plus que jamais auparavant, les objets connectés font partie des JO d’été. Découvrez 9 wearables utilisés par les athlètes.

Les lunettes connectées Solo

solo-smart

Initialement lancées par une campagne Kickstarter, les lunettes Solo aident désormais les cyclistes américains à s’entraîner. Ces lunettes intègrent un petit écran de réalité augmentée. Elles permettent aux cyclistes de visualiser leurs données pendant l’entraînement, notamment leur cadence et leur fréquence cardiaque. L’objectif est d’aider les athlètes à augmenter leurs performances.

NIke AeroSwift et AeroBlade

nike-aero

Afin d’aider les coureurs à améliorer leur vitesse, Nike a mis au point une nouvelle technologie textile. Ces petits accessoires canalisent le vent pour réduire le phénomène d’aspiration pendant une course. Les AeroSwift se placent dans le t-shirt ou les shorts des athlètes, tandis que les AeroBlades se présentent comme des bandes pouvant être placées sur les bras ou les jambes. Cette technologie peut permettre aux Américains de gagner quelques dixièmes de seconde.

 

Whoop Strap 2.0

whoop

Le Whoop Strap 2.0 est un bracelet connecté conçu pour les athlètes professionnels, notamment pour le nageur américain Ryan Lochte. Ce dernier a utilisé l’accessoire pour s’entraîner avant Rio. Le bracelet est capable de distinguer les temps d’entrainement des moments de récupération, en plus de collecter les données habituelles comme le sommeil et la fréquence cardiaque.

Le casque audio Halo Sport

halo-sport

Développé par Halo Neuroscience, le casque Halo Sport est conçu pour améliorer l’efficacité des entraînements sportifs. L’accessoire permet de stimuler le cerveau pour envoyer des signaux optimisés vers les différents muscles. Le constructeur compare cette sensation à celle d’un repas copieux qui prépare le corps pour un entraînement productif. Plusieurs athlètes ont validé ce produit, à commencer par le coureur de 400 mètres américain Michael Tinsley.

L’anneau NFC Visa

visa-nfc

En tant que partenaire officiel de l’International Olympic Comimittee, les cartes Visa sont les seules acceptées dans les lieux officiels des JO de Rio. Pour faciliter les paiements, la firme a développé un anneau NFC permettant au porteur de payer au sein du village Olympique d’un simple geste de la main. Principalement destinés aux athlètes, ces anneaux sont également utilisés à des employés et des partenaires de Visa.

Le maillot anti-microbes de l’Université de Philadelphie

microes-philadelphie

Le New York Times a récemment révélé que l’eau de Rio est très toxique. Des chercheurs y ont découvert des éléments pathogènes, et notamment une super-bactérie résistante aux antibiotiques. Autant dire que les nageurs ont besoin d’une protection maximale. Les ingénieurs en textile de la Philadelphia University ont mis au point des maillots anti-microbes, afin de protéger les nageurs américains. Malheureusement, même ce vêtement connecté ne peut résister à tous les virus présents dans l’eau.

Le costume lumineux Ralph Lauren

Durant la cérémonie d’ouverture des JO de Rio, l’équipe des États-Unis portait le costume lumineux de Ralph Lauren. Selon la marque, il s’agit du tout premier costume de ce genre. De quoi permettre aux athlètes américains de briller. 

 

Le Samsung Galaxy S7 Edge édition Olympique

samsung-olympic

Si le Samsung Galaxy S7 Edge n’est pas un wearable à proprement parler, il est cependant porté par les athlètes la plupart du temps. Dans le cadre des JO de Rio 2016, Samsung a conçu une édition spéciale distribuée à tous les participants. Un total de 2016 modèles est également proposée aux consommateurs pour 850 dollars. En plus d’un design à thème, cette édition spéciale embarque l’application mobile Samsung Rio 2016 et s’accompagne des écouteurs sans fil Gear IconX permettant aux athlètes de mesurer leur fréquence cardiaque tout en écoutant de la musique pendant leurs échauffements.

Le casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR

bolt-gear-vr

Aux États-Unis, NBC propose 85 heures de programme issus des JO 2016 en streaming, notamment les cérémonies d’ouverture et de fermeture. Ces vidéos peuvent être visionnées en réalité virtuelle à l’aide d’un casque Samsung Gear VR. 

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply