Koh-Lanta : Denis Brogniart obligé de STOPPER net l’épreuve d’immunité, il change les règles à cause de l’accident d’Elodie

Koh Lanta n’est pas un jeu de survie comme les autres. Pour preuve, à peine la première épreuve a-t-elle commencé que c’est déjà le cauchemar par une participante. Que s’est-il passé ? Objeko vous dit tout !

denis brogniart
© SYLVAIN BUNEL / ALP / TF1

Chaque seconde passée dans Koh Lanta est unique. Stress et adrénaline s’affrontent. Pour cette candidate, c’est la peur qui l’emporte !

Bon anniversaire Koh-Lanta !

Un règlement strict

Pour raconter le tournage de cette saison, rien de mieux que les quelques mots d’Alexia Laroche-Joubert « Ça a été un pari fou puisqu’on est le seul pays au monde à avoir produit Koh Lanta, même les Américains n’y sont pas allés » On imagine la fierté pour elle ainsi que tous ceux qui sont investis pour cette vingtième saison !

En amont, il a fallu modifier les conditions d’inscriptions à Koh Lanta. Les candidats comme les techniciens ont dû suivre un protocole rigoureux. « Dix jours avant le départ, les futurs aventuriers et aventurières ont réalisé un premier test PCR avant que la production ne leur demande de se mettre à l’isolement et de ne quasiment plus avoir de contact avec l’extérieur. Une semaine plus tard, un nouveau test leur a été pratiqué. » 

On le sait, cette année, ça a été le parcours du combattant pour bon nombre de nos émissions préférées. Objeko pense notamment à Top Chef ou encore aux auditions à l’aveugle de The Voice sans public. Quant au lieu d’enregistrement, Koh Lanta n’aurait pas autant de succès s’il ne se déroulait pas dans un pays exotique.  » Une fois arrivés à Papeete, les candidats et candidates ont de nouveau été mis à l’isolement pendant quatre jours dans un hôtel. Après ce délai, ils ont effectué un ultime prélèvement naso-pharyngé. Si le résultat était négatif, ils décrochaient enfin leur billet d’entrée pour l’aventure. »

Quatre nouveautés incroyables

Après avoir franchi toutes ces épreuves sanitaires, les cinq femmes et autant d’hommes ne sont pas au bout de leur peine. Du reste, après un test comportant de l’agilité et du feu, deux fois deux capitaines d’équipes se distinguent. À eux de mener leurs petits camarades à la victoire, tout en esquivant au mieux les redoutables conseils de Koh Lanta. En tout cas, Denis Brogniart leur remet immédiatement un talisman. Coupé en deux, il permet de doubler les voix. Attention, même si on peut l’utiliser séparément, il annule directement la seconde moitié. Donc, il demande concertation !

D’ailleurs, cette année, il y aura d’autres outils supplémentaires pour les autres aventuriers de Koh Lanta. Tout sera mis en œuvre pour ne pas subir les dommages collatéraux liés à l’élimination. Bien entendu, le collier d’immunité fait toujours partie du jeu, mais pas uniquement. Tout d’abord, sur l’île, les candidats devront tout faire pour trouver le bracelet noir. Comme son nom le laisse entendre, il permet d’annuler l’effet du bijou porte-bonheur.

Du reste, le détournement de vote annule et remplace un bulletin de l’urne de Koh Lanta. Quant au quitte ou double, il autorise de défier son ennemi juré alors qu’il s’y attend pas. Quoiqu’il en soit, s’il y a des personnalités ambitieuses ou encore avides de stratégie, qu’elles se manifestent ou se taisent à jamais. Dans cette saison, c’est le moment pour élaborer une foule de scénarii. Mais qui sait, peut-être que ces derniers seront annulés au dernier moment par quelqu’un de discret ? Objeko vous tiendra informé, promis !

Et là, c’est le drame !

Tout commençait si bien pour la jeune femme de 35 ans. Après un premier échec aux sélections, Élodie est prête à en découdre. Gérante d’une salle de sport, la maman précise que Koh Lanta, « c’est une occasion unique de confronter les efforts physiques et psychologiques, et le côté aventurier. » Dès la première épreuve, quelque chose d’effrayant va lui arriver. Denis Brogniart propose à ses poulains de résister tous ensemble en équilibre sur une poudre. Évidemment, il est interdit de tomber dans l’eau. Dans la précipitation, la jeune femme va avoir la peur de sa vie…et les téléspectateurs aussi !

Tombée à c*lif*ourchon sur la poudre, elle pousse un hurlement. Rien qu’à sa tête, Objeko compatit largement à sa douleur. Très vite, ses camarades de Koh Lanta l’aident tandis que l’infirmerie prend le relais. Quelque temps plus tard, elle déclare « Le choc a été violent mais ça va mieux. Je retiens aussi que mon équipe a été vraiment là pour moi et merci beaucoup, je suis trop contente de vous retrouver » Plus de peur que de mal, donc !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.